Suggestion de Traduction d'un essai de S. Vander Ark

Des bugs lors de votre visite, des suggestions, critiques, commentaires... Faites-en nous part !

Modérateur: Aurors

Suggestion de Traduction d'un essai de S. Vander Ark

Messagepar Caliméro » 04 Aoû 2008, 18:25

Bonjour à toute l'équipe, je ne sais pas si j'en est le droit, mais bon j'ai pris l'initiative (à mes risques et périls) de faire un tour sur le site originel d'où est tiré votre propre site : "The Harry Potter Lexicon", et plus particulièrement dans la rubrique, de L’Énigme des Potions [The Riddle of the Potions], qui avait été résolue avec brio par Mr Steve Vander Ark, lors d'un merveilleux essai (lien vers l'essai :arrow: L'Essai Sur L'Énigme des Potions (The Essay on The Riddle of the Potions)), malheureusement cet essai était en anglais, je me suis donc permis (en tout bien tout honneur), de le traduire. A travers se message je tiens vous faire bénéficier de ma traduction, qui je l'espère n'est pas une faute ?

L'Énigme des Potions [The Riddle of the Potions] obtient rarement le respect qu'elle mérite. C'est le dernier défi relevé par Harry et Hermione avant d'entrer dans la chambre où la Pierre Philosophale [Philosopher’s Stone] est gardée en sécurité caché par Dumbledore dans le Miroir du Riséd [the Mirror of Erised]. Habituellement, lors de la lecture du livre, nous survolons en vitesse l’Énigme, admirons l’efficacité qu’Hermione émet pour la résoudre, profitons de la scène de séparation entre Harry et Hermione, et ensuite de la course vers le point culminant du prochain chapitre du livre. L’Énigme est finalement laissée dans la poussière.

Nous nous sommes souvent demandé si l’Énigme pouvait être résolue. Peut-on résoudre l’Énigme en utilisant les indices disponibles. En d'autres termes, Rowling a-t-elle réellement mis en avant les efforts visant à établir un véritable casse-tête, ou a-t-elle simplement rassemblé quelques versets contenant des rimes qui sonnaient bien, sans véritablement penser à les résoudre ? Après tout, il y a quelque 420 solutions possibles à un casse-tête impliquant 3 poisons, 2 Vins d’Ortie, 1 Potion de l’Avant, et 1 Potion de Retour.

Nous sommes heureux de vous annoncer qu'il peut être prouvé de par la logique, que Rowling a mis en avant le temps et les efforts pour créer une véritable énigme. L'Énigme mène inexorablement à deux et seulement deux solutions possibles. Si l'on savait où se trouve la plus petite des bouteilles, nous serions en mesure de les réduire à une seule.

TOUS D’ABORD QUELQUES DÉFINITIONS :
INDICES : Les libellés même de l’Énigme. Ceux-là seront numérotés comme tel INDICES #.
PROPRIÉTÉS : Faits directement tirés des INDICES. Ceux-là seront numérotés comme tel Pr. #.
DÉDUCTIONS : Faits directement tirés des PROPRIÉTÉS Ceux-là seront numérotés comme tel D #.
Les bouteilles et flacons seront numérotés de 1 à 7, en commençant par la gauche. Cela donnera ceci :
- Gauche : 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 : Droite

Alors, allons-y !!!!

INDICES 1 : "L'une d'entre les sept en avant te protège" ["One among us seven will let you move ahead"]
Ceci nous montre qu'il existe une et une seule Potion de l’Avant qui permet de continuer. Nous l’appellerons C.

INDICES 2: "Et une autre en arrière abolira le piège" ["Another will transport the drinker back instead"]
Ceci nous montre qu'il existe une et une seule Potion de Retour qui permet de revenir sur ces pas. Nous l’appellerons R.

INDICES 3 : "Deux ne pourront t'offrir que simple vin d'ortie" ["Two among our number hold only nettle wine"]
Deux bouteilles contiennent du Vin d’Ortie. Nous les appellerons V.

INDICES 4 : "Trois sont mortels poisons, promesse d'agonie" ["Three of us are killers, waiting hidden in line"]
Trois bouteilles contiennent du Poison. Nous les appellerons P.

INDICES 5 : "Le premier : si rusée que soit leur perfidie - Les poisons sont à gauche des deux vins d'ortie" ["First, however slyly the poison tries to hide - You will always find some on nettle wine's left side"]
Pr. 1 : Chaque fois qu’il y a un Vin d’Ortie, vous trouvez toujours un Poison à sa gauche.
D 1 : La bouteille # 1 ne peut pas être du Vin d’Ortie.
D 2 : Les trois Poisons ne peuvent pas être ensemble. Cela laisserait irrémédiablement un Vin d’Ortie sans un Poison à sa gauche.
D 3 : Deux des Poisons peuvent être proches les uns des autres, mais dans ce cas il doit y avoir immédiatement un Vin d’Ortie à leur droite.
D 4 : Si la bouteille # 1 n’est pas un Poison, la bouteille # 2 ne peut pas être un Vin d’Ortie.

INDICES 6 : "Le second : différente à chaque extrémité - Si tu vas de l'avant, nulle n'est ton alliée" ["Second, different are those who stand at either end - But if you would move onward, neither is your friend"]
Pr. 2 : Les bouteilles # 1 et # 7, ne contiennent pas les mêmes potions.
Pr. 3 : La bouteille # 1 n’est pas C.
Pr. 4 : La bouteille # 7 n’est pas C.

INDICES 7 : "Le troisième : elles sont de tailles inégales - Ni naine ni géante en son sein n'est fatale" ["Third, as you see clearly, all are different size - Neither dwarf nor giant holds death in their insides"]
Pr. 5 : La plus grande bouteille n’est pas un Poison.
Pr. 6 : La plus petite bouteille n’est pas un Poison.

INDICES 7 : "Quatre enfin : les deuxièmes, gauche comme à droite - Sont jumelles de goût, mais d'aspect disparates" ["Fourth, the second left and the second on the right - Are twins once you taste them, though different at first sight"]
Pr. 7 : La bouteille # 2 et la bouteille # 6 détiennent des potions identiques.
D 5 : La bouteille # 2 n’est pas C, puisque C est unique.
D 6 : La bouteille # 6 n’est pas C, puisque C est unique.
D 7 : La bouteille # 2 n’est pas R, puisque R est unique.
D 8 : La bouteille # 6 n’est pas R, puisque R est unique.

Récapitulons :
Je commencerai par examiner la bouteille # 1. D’après D 1 et Pr. 3, nous savons que celle-ci doit soit être P ou R. Je supposerai en premier que c’est R. D’après D 4, D 5 et D 7, la bouteille # 2 doit être P. En utilisant Pr. 7, la bouteille # 6 est bien P. En utilisant D 3, la bouteille # 7 ne peut pas être un Poison. Étant donné qu'elle n'est pas R (on c’est déjà que c’est la bouteille # 1), P, ou C (Pr. 4), elle doit donc être un V. Donc, toutes les solutions possibles, où, la bouteille # 1 serait R, donneraient : R – P – 3 – 4 - 5 – P - V.

Si # 3 est V, alors Pr. 1 est confirmé pour les bouteilles # 2, # 3, # 6 et # 7. Les bouteilles # 4 et # 5, peuvent soit être C – P ou P – C. Ainsi, deux solutions sont envisageables :
S 1 : R – P – V – P – C – P – V.
S 2 : R – P – V – C – P – P – V.

Pour en revenir à R – P – 3 – 4 - 5 – P – V, si la bouteille # 4 est V, alors la bouteille # 3 doit être P (Pr. 1), en laissant la bouteille # 5 à C. Si la bouteille # 5 est V, la bouteille # 4 doit être P (Pr. 1), en laissant la bouteille # 3 à C. Ainsi, cela nous offre deux autres solutions possibles :
S 3 : R – P – P – V – C – P – V.
S 4 : R – P– C – P – V – P – V.

Cela anéantit toutes les solutions possibles dans le cas où la bouteille # 1 serait R. Maintenant, regardons si il existe des solutions, où la bouteille # 1 serait P. Nous savons que la bouteille # 2 doit être P ou V (D 5, D 7). Si elle est P, cela doit être de même pour la bouteille # 6 (Pr. 7). Cela mène les bouteilles # 3 et # 7 à V (Pr. 1). Deux nouvelles solutions s’offre à nous :
S 5 : P – P – V – C– R – P – V.
S 6 : P – P – V – R – C – P – V.

Maintenant, si la bouteille # 2 était un V, alors la bouteille # 6 le serait également (Pr. 7), Cela mène la bouteille # 5 à P. La bouteille # 7 ne peut pas être V (il y en a que deux, et nous savons déjà que se sont les bouteilles # 2 et # 6), C (Pr. 4) ou P (Pr. 2). Elle doit être R. cela laisse les dernières des solutions possibles, avec la bouteille # 1 étant P :
S 7 : P – V – P – C – P – V - R.
S 8 : P – V – C – P – P – V - R.

En résumé, les huit solutions possibles sont :
S 1 : R – P – V – P – C – P – V.
S 2 : R – P – V – C – P – P – V.
S 3 : R – P – P – V – C – P – V.
S 4 : R – P– C – P – V – P – V.
S 5 : P – P – V – C – R – P – V.
S 6 : P – P – V – R – C – P – V.
S 7 : P – V – P – C – P – V - R.
S 8 : P – V – C – P – P – V - R.

Pas mal pour un début avec 420 solutions possibles !

C’est le mieux que nous puissions faire avec les indices qui nous sont fournis. Pr. 5 et Pr. 6, qui nous laissent penser que la plus grande et la plus petite bouteille ne sont pas des Poisons, ne peuvent pas être utilisés directement, puisque Rowling ne nous donne pas les tailles relatives de chaque bouteille. Toutefois si nous revenons en arrière par rapport à la solution proposée par Hermione, nous pouvons réduire notre champ à seulement deux solutions les plus plausibles.

Prenons en compte Pr. 5 et Pr. 6. L’une, ne sert à rien, Rowling ne nous donne pas la taille des différentes bouteilles, l’autre, nous informe plus tard que C est la plus petite des bouteilles. On apprend également grâce à Hermione, que la bouteille # 7 est R. Que pouvons-nous en déduire ?

Notez qu’il existe deux et seulement deux solutions possibles dans le cas où la bouteille # 7 est R. Ce sont aussi les deux seules solutions où les bouteilles # 2 et # 6 ne sont pas P. Par conséquent, si c’est la bouteille # 2 ou la bouteille # 6 qui est la plus grande parmi les sept bouteilles, on se retrouve avec uniquement deux solutions possibles :
S 7 : P – V – P – C – P – V - R.
S 8 : P – V – C – P – P – V - R.

Remarquez que la seule différence entre les deux solutions, c’est la permutation entre les bouteilles # 3 et # 4. L’une est C et l’autre est un P. Si l’une des deux est la plus petite, nous savons qu’elle ne peut pas être un Poison (Pr. 6). Ce qui mène la plus petite bouteille à C.

Ainsi, notre solution se présente comme suit :
1 : Poison.
2 : Vin d’Ortie (la plus grande bouteille, si ce n’est pas la # 6).
3 : Poison ou Potion de l’Avant, si c’est la plus petite bouteille.
4 : Potion de l’Avant, si c’est la plus petite bouteille ou si non, Poison.
5 : Poison.
6 : Vin d’Ortie (la plus petite bouteille, si ce n’est pas la # 2).
7 : Potion de Retour.

Conclusion :

Nous avons vu que l’Énigme des Potions [The Riddle of the Potions] peut se résumer en une ou deux solutions, selon la place de la plus petite bouteille. Ceci est la preuve évidente que Rowling a bien examiné toutes les parties de l’Énigme. Elle a probablement retiré l’essentiel de la place de la taille en vue de renforcer l’histoire. Elle a écrit une Histoire d’Aventure, non pas un Livre-Puzzle.
Dernière édition par Caliméro le 29 Mar 2009, 11:10, édité 2 fois.
The poet Lewis Allan (aka Abel Meeropol) wrote: "Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black body swinging in the Southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees [...]"
Avatar de l’utilisateur
Caliméro
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 497
Inscription: 04 Juil 2008, 12:56
Localisation: "Une chose me laisse perplexe : Est-ce moi ou les autres qui sont fous ?" Albert Einstein

Messagepar Dumblerogue » 13 Aoû 2008, 16:35

Chapeau à toi Caliméro pour cette merveilleuse traduction :wink:
Qui rend donc la blonde Edwige si triste ??
Que fait-elle assise à l'écart , le menton dans sa main et le coude au genou , plus morne que le désespoir , plus pale que la statue d'albatre qui pleure sur un tombeau ?
Avatar de l’utilisateur
Dumblerogue
Cracmol
 
Messages: 112
Inscription: 03 Aoû 2008, 23:04
Localisation: N'importe où se trouve les Mangemorts


Retourner vers L'Encyclopédie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité