Page 11 sur 11

MessagePosté: 27 Nov 2007, 22:03
par marion
le passage au "paradis" de Harry, je l'ai trouvé assez cucul, après la fin était quand même très touchante et je suis plutot contente qu'il ne soit pas mort. a
mais l'épilogue : commment peut on parler de génie de l'auteur, il est ridicule !!! oh les petits couples qui sont mariés avec plein d'enfants, oh les enfants qui ont le nom des morts (surtout albus rogue c'est hilarant)
non franchement j'ai trouvé la fin baclée, j'aurais préféré que ça s'arrête au dernier chapitre. sauf en ce qui concerne Rogue, j'aurais aimé que les gens lui rendent un hommage. en même temps vu que toute la génération de James a été laminée (bouh lupin) ça aurait été difficile .... oui vous ne trouvez pas ça choquant que tous ceux de cette génération soit mort ou presque alors que les trois héros, quasiment tous les jeunes sont vivants. c'étaient des Aurors quand même ! bref non très déçue. je suis juste contente qu'elle ait confirmé que Rogue n'était pas "méchant"

MessagePosté: 28 Nov 2007, 09:54
par Milk
Je suis un peu d'accord avec Marion en ce qui concerne la fin. C'est vrai que ce chapitre 19 ans après est pas forcement important. C'est vrai qu'il répond a des questions que tout le monde se serait posé a savoir "qu'est ce qu'ils deviennent après" , ou on a la confirmation des couples , qu'on voit que Harry respecte désormais Rogue (prénom de son fils) etc, mais j'ai trouvé ça pas super bien fait et un peu bâclé. Je n'aurai pas aimé que ça s'arrête au chapitre d'avant car je suis content d'en avoir appris un peu plus sur eux, mais je pense que ce chapitre aurait eu le droit d'être plus conséquent, plus épais , plus rempli et moins bâclé ....
Par contre Marion , je ne pense pas qu'on puisse réduire le boulot de JKR à cette simple fin un peu mitigée aux yeux de certains. Pour écrire tout ça , cet univers là, ces histoires là , et que tout colle ensemble, je pense qu'il faut un peu de génie quand même.
Quant à la mort de la génération James Lupin Sirius etc , ne laisser en vie personne ou presque est un choix de l'auteur , renforçant la maturité de Harry pour aller tuer Voldemort, un peu comme l'image de la mort d'Hedwige au début, sauf que là , ça prend un sens semblable mais bien plus fort qui lui fait clairement comprendre qu'il est seul ... ce n'est qu'un avis...

MessagePosté: 28 Nov 2007, 12:34
par Gunsliger19
Je te comprends marion, mais dit toi que lors de la 1ere guerre, Sirius et Lupin ont survécu alors qu'à l'époque c'était eux les jeunes...

Moi personellement je trouve que JK aurait dut faire mourir Harry à la fin.
Je m'explique:
Quelle est l'oeuvre anglaise la plus connue dans le monde?
ROMEO ET JULIETTE. Meme ceux qui ne l'ont jamais lu connaisse cette histoire.
Si tellement de gens la connaissent c'est surement dut au fait que c'est une histoire extremement triste vu que les 2 tourteraux meurent à la fin.
Ainsi JK aurait marqué les esprits, bien plus qu'avec la fin qu'elle a écrite.

Bien sur c'est un avis qui n'engage que moi...

MessagePosté: 28 Nov 2007, 14:01
par gh's witch
Il se peut que JKR ait pensée à cette solution. En effet, je trouve qu'il y a beaucoup d'incohérences dans la logique des derniers chapitres, comme si on avait essayé de recoller les morceaux... Mais il me semble aussi qu'elle avait écrit la fin depuis le tome 1, donc elle n'a jamais eu l'intention de sacrifier harry et c'est tant mieux !

En plus, vu l'engouement des fans pour harry, elle n'a pas voulu à mon avis aller jusque là, bien trop de monde l'aurait "détestée" pour ça, et j'avoue que moi la première je n'aurais jamais pu retoucher à un livre de HP, ni n'aurait conseillé à personne de les lire... (je vous raconte même pas comment j'ai pleuré avant king's cross !!! j'ai même eu un mal fou à lire les chapitres postérieurs à la bataille de poudlard pour précisément cette raison!)

En toute hypothèse, je ne pense pas que ça desserve la popularité du livre, qui est déjà acquise, au contraire, je vois mal des parents acheter la saga à leurs enfants, en sachant que leur héros est amené à disparaître au bout du compte... Il ne faut pas oublier qu'il s'agit à l'origine de livres destinés aux enfants. Et je pense que JKR n'a pas voulu noircir le trait, déjà suffisamment sombre dans le tome 7...

Je pense que le message est aussi plus fort et plus optimiste : harry était prédestiné à mourir, mais par ses choix, il a survécu. Il est resté maître de son existence. L'inverse aurait constitué je trouve, avec le recul, une histoire calée sur le déterminisme, berk!

@ Milk : je pense qu'en écrivant un épilogue qui se déroule des années plus tard, JKR a voulu se prémunir contre des suites éventuelles... Si suites il doit y avoir, elles ne pourront porter que sur harry adulte et non plus harry enfant ou adolescent, comme elle l'a elle décrit....

MessagePosté: 28 Nov 2007, 14:05
par Gustavo de la science
moi je trouve que cette fin laisse l'auteur libre de continuer: pourquoi ne pas écrire un 8ème etc? il y a des questions qui restent. de plus tout le monde aimerait bien savoir qu'est ce qu'il s'est passé après pour les trois héros. auror étant le métier de Harry et aussi celui de Ron cela m'étonnerait qu'il ne se soit rien passé...

MessagePosté: 06 Déc 2007, 21:40
par p.express
Demain ce sujet sera placé dans les archives le temps d'y pratiquer les modifications imposées par la politique de fin des spoilers.

MessagePosté: 06 Déc 2007, 21:42
par p.express
Demain ce topic sera placé provisoirement dans les archives le temps de procéder aux manipulations rendues nécessaires par la politique de fin des spoilers.

MessagePosté: 06 Déc 2007, 21:49
par Françoise
pour répondre aux personnages de Roméo et Juliette, il faut savoir que Shakespeare a créé beaucoup de tragédies avec des morts en pagaille et que dans cette histoire c'est plus à cause des parents des héros qu'ils meurent tous les deux et non à cause d'extérieurscomme dans Harry Potter
c'est normal que le "bien" gagne non ? surtout avec un suspense comme celui-là où on ne sait pas s'il est mort (chapitre King'cross)