Page 2 sur 9

MessagePosté: 29 Juil 2007, 12:20
par nadege
Fumseck a écrit:Ariana; là je n'ai compris que la moitié , donc si quelqu'un voulait bien éclairer ma lanterne ce serait volontiers

Ariana est donc la petite soeur d'Albus Dumbledore. A l'âge de 6 ans, elle a été surprise par 3 moldus en train de faire de la magie involontaire (normal à cet âge) et ils l'ont persécutée. C'est d'ailleurs pour cette raison que le père de Dumbledore a été à Azkaban, car il a voulu se venger.
Depuis cet évènement, Ariana a été incapable de faire de la magie et est restée fragile psychologiquement

MessagePosté: 29 Juil 2007, 12:44
par Hedwige
Petite précision : Ariana pouvait faire de la magie, mais seulement quand elle était en colère, ou apeurée... Elle semblait provoquer des explosions autour d'elle, d'après ce qu'a dit Aberforth, et elle était incapable de se contrôler...

Ron est parti parce que le trio n'avançait pas dans leur recherche... Je crois qu'approximativement, entre début septembre et fin novembre, ils n'ont rien trouvé. C'était toujours la même chose, les mêmes questions, et il n'y avait aucun progrès.
Et Ron était celui qui avait le plus besoin d'entendre ce que devenait sa famille, car il était le seul des 3 à avoir une famille (nombreuse !) en danger, alors quand le trio a surpris la conversation de Ted Tonks, Dean et les autres, c'est la goutte qui a fait déborder le vase : "les Weasley n'ont pas besoin qu'un autre de leurs enfants soit blessé"... Je pense que ça l'a bouleversé, il devait trouver un responsable, et Harry était tout près. Le fait de ne pas savoir a du être insupportable pour lui. De plus (et là c'est le côté Weasley qui ressort) : pas de nourriture correcte et pas de foyer chaleureux...
En gros, rien ne le retenait, à part peut-être Hermione, mais celle-ci avait choisi son camp (Harry), ce qui a du être la touche finale à la décision de Ron, quand on sait ce qu'il ressentait à l'égard de la relation Harry/Hermione.

MessagePosté: 29 Juil 2007, 13:32
par Loufoca Logica
Hedwige : Ariana pouvait faire de la magie, mais seulement quand elle était en colère, ou apeurée... Elle semblait provoquer des explosions autour d'elle, d'après ce qu'a dit Aberforth, et elle était incapable de se contrôler...
Et c'est au cours d'une de ces explosions que leur mère est morte.
Deux mois après Ariana mourait elle-même lors d'une scène où étaient présent Dumbledore et Gellert G. Et peut-pêtre aussi Aberforth, je n'en suis pas sûre. (oui il y était !)
Hedwige : De plus (et là c'est le côté Weasley qui ressort) : pas de nourriture correcte et pas de foyer chaleureux...
Bien observé !
Et puis s'il est parti, il a tut de suite voulu revenir... Mais comme il a été pris par les Snatchers, quand il a réussi à s'échapper, Hermione et Harry n'étaient plus là. pauvre Ron... il a tout de suite regretté son geste :cry:

édité pour corriger une inversion Voldemort/Dumbledore remarquée par Line plus bas !

MessagePosté: 29 Juil 2007, 22:54
par letueur
depuis qu'on a découvert les 2 grands frères Weasley: Bill et Charlie, dans le tome 4 avec la bataille de table magique au terrier, je voulais avoir des nouvelles sur eux dans les tomes suivants. Mais après la présence de Bill dans le dernier tome qui devenait pesante et bien je voulais quand même voir un peu Charlie, on l'a vu un peu de temps mais pas assez c'est dommage!

MessagePosté: 30 Juil 2007, 07:10
par nadege
En plus, au sujet de Ron, quand il est revenu, il a dit que le médaillon Horcrux avait beaucoup d'effets néfastes sur lui, (apparemment plus que sur Harry et Hermione) ce qu'il ne pouvait pas expliquer d'ailleurs.

MessagePosté: 30 Juil 2007, 08:56
par Line
Deux mois après Ariana mourait elle-même lors d'une scène où étaient présent Voldemort et Gellert G. Et peut-pêtre aussi Aberforth, je n'en suis pas sûre.


Je ne sais pas où tu as lu sa, mais il y a une erreur, Loufoca Logica! Surement une petite erreur d'inattention! :wink: Voldemort n'était pas présent, il n'était surement même pas né!

Il y avait seulement les Dumbledore (Albus, Ariana et Aberforth) et Grindelwald. Un duel a éclaté entre Grindelwald d'un côté, et Albus et Aberforth de l'autre, l'enjeu étant de protéger Ariana. Mais l'un des sorts a tué Ariana accidentellement. On ne sait pas s'il venait de Grindelwald ou d'Albus, et c'est pour cela que Albus se sentait si coupable, et que son frère lui en voulait (d'où le coup de poing à l'enterrement, qui lui a cassé le nez!) :wink:

MessagePosté: 30 Juil 2007, 09:35
par Loufoca Logica
Merci, Line !
:oops: C'est vrai que je confonds parfois dans l'écriture Dumbledore et Voldemort !
Je vais éditer le précédent message pour que ce soit clair !

Il y a un autre passage où on reparle de ces événements liés à Ariana : dans le chapitre 28. C'est la version d'Aberforth.
Les parents d'Ariana n'ont jamais donné la raison pour laquelle son père avait attaqué les 3 moldus, de peur qu'Ariana soit enfermée à Ste Mangouste. Aberforth donne sa version de la mort de sa mère, et de celle d'Ariana(page 457). Puis Harry rapproche tout cela de ce qui est arrivé à Dumbledore quand il a bu la potion dans la Grotte (tome 6). Il semble que Dumbledore a revécu la scène, où il voit Grindelwald faire du mal à Aberforth et à Ariana, et où Ariana est finalement tuée.
--------------------------------

Pour Ron, c'est vrai que le médaillon a eu beaucoup d'effet sur lui. Dans le chapitre 6, Hermone explique qu'un Horcruxe peut influencer quelqu'un s'il est trop proche émotionnellement (comme Ginny l'était du journal).(page 91)
-----------------------------
Charlie, j'aurais bien aimé le voir plus aussi ! (et sur un dragon...) Mais la scène entre lui et Hagrid, juste avnt le mariage (page 102) était bien agréable.

MessagePosté: 30 Juil 2007, 11:43
par Luitel
Mes petites impressions vis-à-vis des personnages.

Le trio : je l'ai trouvé fidèle à lui-même, Harry l'âme du groupe, Hermione son intelligence et Ron sa structure. Comme je l'ai dit ailleurs, Ron m'a surpris par l'ampleur de sa jalousie vis-à-vis de Harry et Hermione. Je ne pensais pas qu'il en était à ce point. Quant à sa "défection" et à son retour, j'encourageais Hermione intérieurement : "cogne plus fort, il le mérite !" ;-)

Dumbledore : comme d'habitude, le personnage-clé, le maître à penser, celui qui donne les indices, présent jusqu'après sa mort. J'ai été très, très touché par la tragédie de sa famille.

Snape : il était donc humain... Il ne méritait pas ça.

Remus : quelle déception au début. Je me suis demandé s'il n'était pas un traître sous Imperium, vu sa façon d'agir, son langage. Heureusement qu'il revient à la raison. Juste à temps...

Dobby : quelle fin injuste et imméritée ! Sa mort et son enterrement sont vraiment bouleversants :cry:

Kreacher : c'est fou comme il devient attachant. Quel changement !

Hagrid : mon personnage préféré survit ! Je me demande encore par quel miracle, après la chute du début et les acromentulas de la fin. Mais tant mieux ! Un des rares cœurs purs de la saga (avec Dobby et peut-être Luna), ça m'aurait fait trop mal de le voir mort en plus de Dobby.

Les Weasley : comment diable George va-t-il survivre ? :cry:

Les Malfoy : eux aussi s'humanisent, en étant remis à leur place. :twisted:

MessagePosté: 30 Juil 2007, 13:17
par App
Ah un fan de Hagrid :D Moi aussi je l'adore ! C'est l'un des personnages les plus purs de la saga comme tu le dis 8) Toujours fidèle à Dumbledore et à Harry ! En plus je trouve bien le fait que ce soit Hagrid qui ait fait découvert le monde de la magie à Harry !

Désolé du HS....

MessagePosté: 30 Juil 2007, 22:32
par DarkMoonshade
Aarg elle leur mène la vie dure JKR dans ce tome, ça me faisait mal au cœur de les voir ainsi malmenés... Mais fidèles à eux même, j’ai trouvé : Harry, son désintérêt total et son impulsivité parfois désastreuse ; Hermione, son ingéniosité et ce que Harry appelle son "étroitesse d’esprit" ; Ron, son courage et son sens de la famille et parfois sa jalousie aussi... équipe de choc...

Quelques points de suspension de silence pour les disparus... ... ... ... Maugrey le Warrior... le perdre aussi tôt ce n’était pas tellement de bon augure pour la suite... Tout comme Hedwige d’ailleurs, si JKR n’a pas hésité à la faire disparaître c’est qu’il y aurait bien peu de place pour la pitié envers les personnages dans ce tome…
Dobby l’Elfe libre :( Fred... :cry: ... les jumeaux restent à tout jamais mes personnages préférés.
Et Remus et Nymphadora, c’était d’une cruauté insoutenable, je redoutais aussi que JKR nous expédie tous les Maraudeurs – tir groupé – ad patres mais nous l’annoncé comme ça, de but en blanc sans y avoir été préparé... le choc :shock: Ils étaient si bien tous les deux... en même temps pour ma part j’aime bien l’idée qu’ils soient partis ensemble, je n’aurais pas aimé voir Tonks ou Lupin pleurer sur le corps de l’autre...

Et Rogue, c’est tellement idiot la façon dont il meure, JKR aurait au moins pu nous laisser Rogue... Je l’ai toujours beaucoup aimé aussi, tout au long du tome 7 j’ai cherché comment faire entrer dans le scénario "Rogue est du bon côté"... bon, ce n’est pas lui qui a envoyé Dobby mais c’était bien son Patronus :) Quel personnage torturé, voir la personne qu’il aime se marier avec son meilleur ennemi puis la mort de Lily et la culpabilité du rôle qu’il a joué dans cette mort pour enfin se retrouver confronté à Harry, fils de James-Le-Tant-Haï, Harry pour qui (ou à cause de qui) Lily est morte et aussi Harry le dernier souvenir vivant de Lily... "Il est impossible de ressentir tout ça à la fois sans exploser"... Pauvre Rogue, quelle vie il a eu, j’aurais aimé le voir une dernière fois grâce à la Pierre, apaisé j’espère.

MessagePosté: 31 Juil 2007, 13:01
par Hedwige
J'ai trouvé l'annonce de la mort de Remus et Tonks d'une cruauté ! Ils sont déposés à côté de Fred, et voilà, c'est comme ça, on les voit même plus se battre en héros... Mais je te rejoins, Moon, peut-être que j'ai trouvé cela moins pénible car ils étaient partis tous les 2. Reste Teddy... :cry:

La mort d'Hedwige a été terrible pour moi (on se demande pourquoi). Selon JKR, Hedwige était une sorte de doudou pour Harry. La tuer revenait à lui enlever la dernière trace d'innocence... Cruel, mais là aussi nécessaire...

MessagePosté: 31 Juil 2007, 14:05
par nadege
Oui ce livre décrit le passage de Harry à l'âge adulte.
C'est illustré d'une part par la mort d'Hedwige, mais aussi par ce qu'on apprend de Dumbledore.


Je ne sais pas si vous avez vécu ça, mais moi je me souviens, quand j'étais petite, mon père était le plus fort, il connaissait tout, savait tout faire, et tout ce qu'il disait était vrai.
Puis en grandissant, j'ai appris à connaître mon père comme un homme qui a vécu avant ma naissance, qui a fait des erreurs, qui en fait toujours ! Ce qui n'empêche que c'est un père bienveillant et aimant !

C'est tout à fait ce que j'ai ressenti par rapport à Dumbledore.

MessagePosté: 02 Aoû 2007, 06:38
par Françoise
Fumseck a écrit:Tout d'habord je précise que je ne comprend PAS TRèS BIEN l'anglais

Dumby; un grand mage qui à été jeune lui aussi et à commis des erreurs

Ariana; là je n'ai compris que la moitié , donc si quelqu'un voulait bien éclairer ma lanterne ce serait volontiersRon, j'ai pas bien compris pourquoi il est parti, mais je comprend qu'il ai eu besoin de s'éloigner, je pense même que c'est ce qui l'a aidé à "grandir"

Hermione, formidable, elle ne m'a pas déçue! Harry aurait été perdu sans elle

Harry, je comprend ses états d'âme, ça n'a rien à voir avec être mou! Nom de nom, il n'as que 17-18 ans et toute sa vie il a été observé, utilisé, et n'oublions pas le poid qu'il avait sur les épaules de savoir que tant de monde comptaient sur lui pour qu'il les sauvent de Voldy

Voldy, méchant, cruel et fidèle à lui-même

Dobby, le bougre m'a fait pleurer!

Creatur, il est fidèle à ses sentiments et à ses maitres, rien à dire!

Lupin et Tonk, l'un des deux aurais tout de même pû rester avec Teddy :evil:

Les weasleys, Georges à perdu une oreille, Percy est revenu, Molly à défendu ses enfants comme une lionne, Ginny as été ménagée, Arthur, euh, je sais plus et Fred est mort. quelle famille!

Bill et Fleur, j'ai été étonnée qu'ils aient un si grand rôle...

Rogue, touchant et fidèle a sa parole! Oui c'est un des héros de ce livre


pour Ariana, ce que j'ai compris et repris plus loin il me semble, c'est qu'elle a utilisé de la magie contre les moldus sans le vouloir et du coup son père s'est vengé des moldus et a été envoyé à Azkaba, par contre quand elle est morte, je trouve que Albus Dumbledore aurait du utiliser le Priori Incantatum (pour savoir qui vraiment l'avait tuée) comme dans la coupe de feu.
Ron est parti pour désaccord du plan d'Hermione et de Harry et aussi comme d'autres l'ont dit pour savoir des nouvelles de sa famille

par rapport au médaillon qui lui cause des soucis, je trouve le parallèle troublant avec l'anneau que Frodon porte dans le Seigneur des Anneaux

MessagePosté: 02 Aoû 2007, 08:20
par Line
c'est exactement ce que je me suis dit! :wink: d'ailleurs, à bien y regarder, il y a pas mal de parrallèles abvec d'autres oeuvres littéraires, Arthur et ses chevaliers, par exemple. j'aime bien sa! Mais bien sûr, le parrallèle le plus troublant reste le parrallèle historique avec les nazis! C'est l'une des choses qui m'ont le plus frappé à la lecture de ce dernier tome, bien que ce soit déjà présent dans le deux et le quatre, par exemple!
Pensez aux interrogatoires d'Ombrage, aux "statuts de sang", à la manière dont Voldemort dirige le tout en étant assez loin (Hitler se reposait sur la polyarchie du pouvoir)... sa fait froid dans le dos!

MessagePosté: 07 Aoû 2007, 14:42
par MANATH
J'étais un peu perdue avec les noms des personnages en anglais, et à la fin du livre je me suis dit "mais je n'ai pas vu Rusard" , pourriez vous me dire qu'il porte, et égalemnt Queudvert, je suppose qu'on le voit, mais du coup, je n'ai pas fait attention s'il était mort ou non (je suppose que oui)