Page 2 sur 19

MessagePosté: 21 Fév 2006, 17:33
par minerva
Même si tout nous démontre le contraire, j'ai beaucoup de mal à imaginer ces deux là - ron et hermione en mari et femme , amoureux, regardant ensemble dans le même direction ! elle est trop concrète, et lui trop abstrait ! j'ai le sentiment que ces deux extrêmes là ne peuvent pas trouver l'équilibre nécessaire à une vie de couple unie et heureuse !
Il va vite l'agacer - lui avec son côté planant , toujours en retard, jamais trop concerné par les choses de la vie ... il lui faut une Molly Bis qui le chouchoute le mette en valeur pour lui redonner la confiance qui lui manque tant en lui et l'installe bien haut sur un piedéstal . Hermione, elle , elle est pleine de vie, assoiffée de savoir, toujours en quête de nouvelles choses à apprendre, elle ne peut que l'étouffer à la longue et lui donner sans cesse des sentiments d'infériorité. Qu'ils restent des amis ces deux là , c'est la meilleure chose qui puisse leur arriver ! une amitié, belle, pure et dénuée d'ambiguité ! pour qui croit en l'amitié entre un homme et une femme ! Moi j'y crois en tout cas ! c'est une des choses les plus belle qui existe :D :D :D :D :D

MessagePosté: 22 Fév 2006, 01:59
par Hedwige
Je veux bien croire que l'amitié homme-femme est une belle chose : Harry et Hermione nous l'ont démontré à plusieurs reprises dans tous les tomes. Une telle amitié est admirable, et je crois moi aussi qu'elle est parfaitement concevable.

Mais pour Ron et Hermione... Leur amitié a toujours été teintée d'autre chose, il y a toujours eu de l'ambiguïté entre ces deux-là, que ce soit amitié-rivalité, amitié-haine, amour-amitié, amour-haine... Il y a toujours eu quelque chose en plus ! Alors je crois qu'ils formeront quand même un couple dans le 7 et (croisons les doigts) pour plus loin... Vous savez, ce genre de couple qui se dispute facilement, mais qui au milieu d'une dispute arrive à partir en fou rire et où le meilleur argument est encore d'obliger l'autre à la fermer en l'embrassant (mes parents étaient un peu comme ça) ?
Et puis, Hermione, je la vois très bien comme une Molly bis : pas aussi dévouée envers sa famille, mais son véritable pilier, tandis que Ron-Arthur reste un peu à l'écart. Et si on lui en avait déjà donné l'occasion, je suis persuadée qu'elle aurait été du genre à chouchouter Ron.

Quant à la carrière d'Hermione, c vrai, je la vois comme prof, ou comme employée au Département de la justice magique, ou de la coopération magique internationale, au choix.

PS : @ Reg' : les femmes amoureuses sont les pires ??? :shock: :wink:

MessagePosté: 22 Fév 2006, 09:59
par Regulus
+1 avec la plus jolie des chouettes : La relation Ron-Hermione est plus complexe qu'une belle amitié, les évènements avec Viktor nous l'ont démontré, et bien d'autres encore. Et puis leurs différences peut les rendre plus forts, aujourd'hui ils apparaissent opposés, mais n'y a-t-il pas rien d'impossible par amour ? La plus belle preuve de cet amour ne serai-ce pas justement tous ces points de personnalités qui les éloignent ?? Pouvons-nous dire que Molly et Arthur se ressemblent ?? Certainement pas !!
Cet amour mûri depuis le début, il leur manque juste un peu de courage pour l'affronter (surtout à Ron). Je pense qu'un électro-choc dès le début du livre pourrait le secouer (Hermione blessée, Ron croit qu'il va la perdre...) c'es un peu réchauffé, mais ça marche toujours...

@ Hedwige : mon propos sur les femmes amoureuses était plutôt positif, elles sont les pires dans le sens où elles ne lâchent rien, ont une volonté à toutes épreuves, et malheur à celui (ou celle) qui mettra en danger leur idylle ! (Navré je me suis très mal exprimé :oops: )

MessagePosté: 22 Fév 2006, 10:16
par minerva
Dans ce domaine là, on marche toujours sur des oeufs ! une belle amitié, cela peut être extrêmement complexe également !
Et parfois très ambigue ! tout particulièrement à l'adolescence où on est souvent à fleur de peau !

MessagePosté: 22 Fév 2006, 13:45
par nadege
je suis d'accord avec toi minerva, d'autant plus que JKR nous montre aussi dans ses livres des personnages qui grandissent et qui évoluent, en passant notamment par l'adolescence, un moment qui n'est pas évident même pour les sorciers.

MessagePosté: 23 Fév 2006, 17:18
par ben1136
j'ai vraiment hâte de savoir le destin de chacun ds personnages dans le tome 7 et c'est vrai que Hermionne est un personnage particulièrement interessant qui mérite que l'on s'attarde sur elle
vous saviez que JKR prévoie de mettre un chapitre "épilogue" à la fin du 7
, qu'elle a écrit en même temps que le 1, d'ailleurs et qui décrira la suite de la vie des survivants... (escusez moi pour le hors sujet :oops: :oops:

MessagePosté: 24 Fév 2006, 20:45
par swissplumcake
Comme je l'ai déjà dit je ne sais plus où, je trouve que le couple Ron/Hermione ressemble beaucoup au couple Arthur/Molly. Et comme on dit, "les contraires s'attirent"...
On attend juste que Ron se dégourdisse un peu... :roll:

MessagePosté: 24 Fév 2006, 21:11
par minerva
swissplumcake a écrit:Comme je l'ai déjà dit je ne sais plus où, je trouve que le couple Ron/Hermione ressemble beaucoup au couple Arthur/Molly. Et comme on dit, "les contraires s'attirent"...
On attend juste que Ron se dégourdisse un peu... :roll:


Et bien à mon avis, il y a du boulot ! :D :D :D

MessagePosté: 24 Fév 2006, 22:49
par Hedwige
Faut surtout qu'il prenne un peu confiance en lui, ce crétin ! :wink: Et qu'il démontre son courage de Gryffondor sur autre chose qu'un champ de bataille (une piste de dance, par exemple)...

Enfin à mon avis, s'il trouve le courage de l'inviter au mariage de Bill, Hermione va lui sauter au cou.

MessagePosté: 25 Fév 2006, 02:32
par dobby
Je suis assez d'accord avec la théorie selon laquelle Hermione travaillera au ministère des la magie plus tard, c'est une très bonne idée. Pour ce qui est de la voir professeur, je n'y crois pas trop. Je la voie plus comme chercheuse qu'en enseignante. De plus, si je me souviens bien, je crois que j'ai déjà lu une interview de J.K.R. dans laquelle elle disait qu'un des amis de Harry deviendrait prof à Poudlard après leurs diplômes. Mais ce ne sera ni Ron et ni Hermione. Cependant, je ne souviens plus quand et où j'ai lu ça. Est-ce que ça dit quelque chose à quelqu'un?

MessagePosté: 25 Fév 2006, 08:55
par swissplumcake
En plus, je pense qu'ils ne prennent pas les jeûnots à Poudlard et qu'il faut avoir déjà travaillé ailleurs pour devenir enseignant-e. Pour ce qui est de la rumeur, ça me dit en effet aussi quelque chose, mais je crains que ça reste du domaine de la rumeur, à prendre avec des pincettes, donc.

MessagePosté: 25 Fév 2006, 09:50
par Regulus
J'ai entendu quelque chose comme quoi Neville devriendrai prof de Botanique, mais ça m'étonnerait que ce soit juste après Poudlard...

MessagePosté: 25 Fév 2006, 09:57
par minerva
moi , cela me dit rien du tout . mais il est fort probable que cela arrive . Il n'y a pas tant de choix de métiers que cela en tant que sorciers.
- travailler dans la banque de Gringot ou dans un bureau au ministère
- avoir une boutique sur le chemin de traverse
- travailler comme journaliste dans un quotidien
- travailler comme barman ou femme de chambre aux trois balais ou dans un autre hotel sur le chemin de traverse
- travailler comme soignant à Ste Mangouste
- devenir professeur à Poudlard

- ou être auror comme Harry le souhaite.
il n'y a rien d'autre qui me vienne à l'esprit pour le moment !

:?: :?: :?: :?: :?:

MessagePosté: 25 Fév 2006, 10:39
par swissplumcake
Je me suis toujnours demandé s'il existait l'équivalent de nos structures sociale : des garderies, des institutions pour handicapés ou jeunes en difficultés, des EMS, etc

MessagePosté: 25 Fév 2006, 11:18
par Regulus
swissplumcake a écrit:Je me suis toujnours demandé s'il existait l'équivalent de nos structures sociale : des garderies, des institutions pour handicapés ou jeunes en difficultés, des EMS, etc


:D Attention la prof se réveille !! :wink: