la mort

Pour parler des rumeurs, ce qui les confirmerait, ce qui les invaliderait... Car il en existe encore !

Modérateur: Aurors

Messagepar p.express » 19 Mai 2007, 20:31

Je pense comme Nadège que JKR ne tient pas à envoyer un message faux, tel que on peut trouver une solution magique à la mort. Elle reconnaît elle-même qu'elle pense beaucoup à l'impact de ses romans, en particulier sur les enfants, même si elle ne comrpend pas qu'on puisse lire HP à 6 ans.
En conséquence, je n'imagine pas qu'elle puisse envoyer aux enfants un message faussé sur la mort. La mort est irrémédiable, et changer le passé change aussi le présent, donc on ne doit pas être vu et on ne doit rien modifier du visible.
Lupin - Très bien, Neville, dit le professeur. Pour commencer, quelle est la chose qui vous fait le plus peur au monde ? _Le professeur Rogue.
Avatar de l’utilisateur
p.express
Auror retraité(e)
 
Messages: 1948
Inscription: 13 Mar 2006, 02:57
Localisation: Un peu plus souvent ici que là-bas

Messagepar petitbeuh » 21 Mai 2007, 09:11

Oui je suis entièrement d'accord avec p.express :)

C'est vraiment, je crois, le centre de ces petits "indices" qu'elle nous laisse : Ce n'est pas par la magie qu'on résoud tous les problèmes (cf les mots de Fudge au tout début du 6 : "The trouble is, the other side can do magic too, Prime Minister") Je n'ai pas la version française sous la main, désolé .... C'est toujours à égalité que les combats se mènent, ou plutôt la magie n'est rien de plus que l'expression d'une force de caractère et d'une volonté personnelle. C'est donc bien de leurs propres forces qu'ils luttent.

Dans le tome 3, si le retourneur de temps permet de sauver Sirius et Buckbeak, on n'a jamais vu Buckbeak mort, il n'y a eu que le bruit de la hache. Personne n'a vu Sirius mort non plus je crois ? (dites moi si je me trompe), parce que ce n'est pas un nouveau présent qui remplace l'ancien, mais un unique présent qui englobe tout, même les retours éventuels dans le temps, d'où le fait qu'on puisse se voir soi-même ou causer des paradoxes.

Donc si Dumbledore ou Sirius avaient été sauvés par ce moyens, on ne les aurait pas vu disparaître. Reste pour Dumbledore la façon dont il disparait, qui laisse planer un doute... Heureusement :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
petitbeuh
Langue de Plume retraitée
 
Messages: 85
Inscription: 28 Déc 2004, 16:30

Messagepar MANATH » 04 Juil 2007, 16:01

Propos de JKR année 2000

"Une des règles fondamentales, c’est qu’on ne peut pas revenir à la vie. « C’est une des hypothèses de base. Sans ça, toute la trame perdrait son sens. Mais dans le tome 7, vous verrez à quel point on peut s’approcher de la mort. On peut être guéri après avoir été pétrifié ou après avoir reçu des blessures qui seraient mortelles dans le monde moldu, si on a affaire à un sorcier ou une sorcière suffisamment doué. Mais on ne peut pas aller voir un sorcier et lui dire "Pourriez-vous guérir mon parent qui est en phase terminale de sa maladie ?" D’une certaine façon, cela reflète le monde réel. »

J'ai trouvé ces propos de JKR sur le site La Gazette du Sorcier, que l'on situe un peu avant la sortie du tome 4 la Coupe de Feu.
Je vous laisse méditer, et à vos plumes...
"L'écriture, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté." Roland Barthes
Avatar de l’utilisateur
MANATH
Ordre de Merlin, 3e classe
 
Messages: 1841
Inscription: 14 Avr 2006, 13:00
Localisation: Home sweet home

Messagepar Nils » 04 Juil 2007, 19:40

C'est très intéressant. Je n'avais jamais lu cette interview mais je savais que JKR avait dit qu'on ne pouvait revenir à la vie dans les HP.
Sirius et Dumbledore sont définitivement morts.
Par contre c'est très étrange d'entendre "dans le tome 7, vous verrez à quel point on peut s’approcher de la mort".
Peut-être croirons-nous la mort d'un personnage et il n'en sera rien. Un des enfants? Peut-être sera-t-il soigné par un grand magicien, comme le dit JKR? Au hasard :lol:: Rogue?
Avatar de l’utilisateur
Nils
Elève
 
Messages: 211
Inscription: 09 Nov 2005, 14:27

Messagepar Loufoca Logica » 04 Juil 2007, 21:01

Nils : Peut-être croirons-nous la mort d'un personnage et il n'en sera rien. Un des enfants? Peut-être sera-t-il soigné par un grand magicien, comme le dit JKR? Au hasard : Rogue?
Association d'idées... ça m'a fait penser à la "potion de la mort vivante". On en parle plusieurs fois dans HP, mais on ne la voit jamais être utilisée...
Alors peut-être pour le tome 7?
"Les aurors font partie de la conspiration de Rancecroc, (...). Ils travaillent de l'intérieur pour abattre le ministère en combinant la magie noire et une maladie de gencives."
Avatar de l’utilisateur
Loufoca Logica
Auror retraité(e)
 
Messages: 1042
Inscription: 29 Déc 2006, 22:44
Localisation: Ailleurs Avatar laurepeguy site : la-pensine-d-harry-potter

Messagepar La pensine » 13 Juil 2007, 10:06

Il n'y a aucun doute sur le fait que JKR ne fera pas revenir des personnages morts mais ils restent présents d'une certaine façon.
Les portraits des directeurs agissent, parlent... Le priori incantatum permet aux défunts d'aider Harry à combattre Voldemort...

Quand Harry parle avec Scrimgeour et qu'il lui dit : "Il ne disparaîtra vraiment de l'école que le jour où plus personne ne manifestera de loyauté envers lui", il me semble évident qu'il fait allusion à ce qui s'est passé dans le tome 2...
Poudlard et Dumbledore sont plus liés l'un à l'autre qu'on ne s'en doute...
Et puis, sur un plan plus général, vous connaissez la symbolique des monuments aux morts qui ont été édifiés et des jours de commémoration instaurés après les guerres ? C'est un honneur offert par la Patrie mais c'est surtout un devoir de souvenir.
La deuxième mort des défunts n'est autre que l'oubli !
Le fait de penser à quelqu'un, aux souvenirs qu'on a de lui et avec lui est une certaine survivance...

Enfin, pour ce qui est de la phrase : "Il devait retrouver Dumbledore et attraper Rogue... D'une certaine manière, les deux choses étaient liées... S'il parvenait à faire l'une et l'autre, il pourrait inverser le cours des événements...", je suis d'accord avec Loufoca : il dénie, il refuse la mort.
Si vous avez perdu quelqu'un, peut-être avez-vous ressenti ce que me disais au moment où on me l'annonçait : "Je veux remonter 5mn en arrière... Donnez-moi 5mn car il y a 5mn, ça n'était pas ! Ramenez-moi juste avant quand j'étais bien, heureuse..."
Ca ne change rien mais on voudrait juste...

Je pense que l'idée de vengeance ne vient qu'après dans sa tête. Là, il est en plein déni. Si Albus et Severus sont là ensemble, s'ils les retrouve, c'est que cette scène n'aura pas eu lieu et qu'il pourra encore en changer le cours en trouvant une parade au saucissonnage de Dumbledore et en attaquant Rogue sans attendre pour le neutraliser...
"Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce
Il n'y a pas d'amour heureux " Aragon
Avatar de l’utilisateur
La pensine
Auror
 
Messages: 2361
Inscription: 26 Oct 2005, 17:01

Messagepar Françoise » 13 Juil 2007, 22:32

bravo la Pensine, pour le rappel du tome 2 sur laphrase que Harry dit à Scrimgeour sur le fait que "si quelqu'un pense toujours à lui, il sera toujours présent "(quelque chose comme cela)
et d'accord sur la dernière intervention, dans notre monde quand quelqu'un est mort (et j'ai vécu cela aussi) on s'accroche sur le fait que ce n'est pas possible (surtout quand on a beaucoup aimé cette personne) et après d'autres amis ou personne de la famille (comme Ron et Hermione) aident la personne qui a "perdu" un être cher et disent que la personne morte est dans l'esprit de celle qui est encore là
me fais-je comprendre ?
riséde elrue ocnot edsi amega siv notsap ert nom en ej.
Je ne montre pas ton visage mais de ton coeur le désir
Erised stra ehru oyt ube cafru oyt on woshi.
Avatar de l’utilisateur
Françoise
Directeur/Directrice
 
Messages: 1709
Inscription: 08 Fév 2007, 18:33
Localisation: salle commune de Gryffondor

Messagepar Gustavo de la science » 17 Juil 2007, 17:46

d'accord aussi. un autre moment ou Harry est dans le dénie: quand il éssaye le miroire pour communiquer avec Sirius, ou qu'il cherche un fantome pour lui expliquer comment on en devient un
"- Je ne vois aucun furoncle, dit Ron en les regardant attentivement.
- Non, bien sûr, répondit Fred d'un air sombre. Ils se trouvent à un endroit qu'on ne montre généralement pas en public."
Avatar de l’utilisateur
Gustavo de la science
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 356
Inscription: 17 Fév 2007, 15:43
Localisation: devant son ordi pardi! une main sur le clavier une sur le mulot enfin sur la souris!

Messagepar MANATH » 18 Juil 2007, 13:17

Je viens de relire le Prince et après le passage sur la fabrication des horcruxes, j'ai eu envie de dire deux trois mots à ce sujet.
Je poste ici, même si ce n'est peut être pas le bon topic, les aurors apprécieront.
Donc à la lecture de ce chapitre qui révèle exactement la nature cruelle de Voldemort, je me suis fait la remarque que des enfants auraient vraiment du mal à comprendre.
Ce chapitre est d'une noirceur à faire peur, les meurtres perpétués par Voldemort suivis de la fabrication des horcruxes, l'âme séparée, comment tuer Voldemort (en détruisant d'abord les 6 parties d'âme).
Je n'avais pas eu ce sentiment d'horreur, à la première lecture, je pense que cela vient du fait que j'avais avalé le livre très vite pour connaitre l'histoire.
Hier je l'ai savouré, mais ce passage m'a fait plus que froid dans le dos.
"L'écriture, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté." Roland Barthes
Avatar de l’utilisateur
MANATH
Ordre de Merlin, 3e classe
 
Messages: 1841
Inscription: 14 Avr 2006, 13:00
Localisation: Home sweet home

Messagepar nadege » 18 Juil 2007, 14:00

C'est vrai que se passage est d'abord difficile à cerner par des jeunes lecteurs, mais aussi c'est effrayant !
D'un autre côté, JKR décrit bien là, vu du côté des sorciers, ce que peut engendrer le fait de donner la mort : ça divise l'âme. Et je trouve que ceci est très facilement transposable chez les moldus : tuer quelqu'un est vraiment un acte suprême qui ne peut pas être sans conséquence sur l'auteur du meurtre.
Je pense que ce concept là peut être bien compris par les jeunes ados, parce que même si la lecture des HP est assez aisée, je pense que peu d'enfants de moins de 12 ans ont véritablement lu les 6 premiers tomes.
Avatar de l’utilisateur
nadege
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 447
Inscription: 21 Déc 2005, 10:49
Localisation: Normandie

Messagepar cissou » 02 Aoû 2007, 16:37

Même s'il les ont lu ils n'ont peu être pas tous à fait la même vision que "nous". Elle est peu être plus imagée. Car lorsque récemment j'ai relu les premier tomes je ne les ai perçut différemment. Donc...
Peut être que l'on ne voit pas la mort de la même façon lorsqu'on est "petit" et "grand" :?
La division de l'âme ils s'imagine peut être que c'est une sort de gâteau d'anniversaire que l'on coupe et que l'on distribue. Ils ne la rattache peu être pas au corps (si je puis dire ainsi).mais je me trompe peu être.
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

Messagepar Gustavo de la science » 20 Nov 2007, 18:00

quand on est jeune on se croit immortelle...

Edite modo: heu tu pourrais préciser ta pensée, parce que où c'est moi qui suis très fatiguée mais je n'ai pas vu à qui tu répondais de plus une phrase lancée comme ça fait presque limite flood, Merci :wink: Lily
"- Je ne vois aucun furoncle, dit Ron en les regardant attentivement.
- Non, bien sûr, répondit Fred d'un air sombre. Ils se trouvent à un endroit qu'on ne montre généralement pas en public."
Avatar de l’utilisateur
Gustavo de la science
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 356
Inscription: 17 Fév 2007, 15:43
Localisation: devant son ordi pardi! une main sur le clavier une sur le mulot enfin sur la souris!

Messagepar Améthyste » 01 Sep 2012, 20:32

Sa montre on sait que tout les sorciers ont la même, Ron et Harry en ont une à leurs anniversaires respectifs. Pour le sujet je suis d'accord qu'il est étrange que les sorciers ne se servent pas plus souvent des moyens magiques comme les retourneurs de temps! Mais il est bien écrit que Harry n'arrive pas à se faire à l'idée que Dumbledore est mort.
Animagus déclaré (rouge-gorge)

Batteur dans l'équipe de Serdaigle.

Image
Avatar de l’utilisateur
Améthyste
Langue de Plume
 
Messages: 65
Inscription: 25 Aoû 2012, 19:05
Localisation: Pré-au-lard

Précédente

Retourner vers La Gazette du Sorcier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron