La haine de Rogue envers James, et son possible amour

Pour parler des rumeurs, ce qui les confirmerait, ce qui les invaliderait... Car il en existe encore !

Modérateur: Aurors

La haine de Rogue envers James, et son possible amour

Messagepar banker » 19 Sep 2006, 17:14

Voilà ... je me lance.

Ma théorie repose sur peu de fondements, c'est pourquoi je la mets dans le forum dédié aux rumeurs ...

JK Rowling nous a habitué à mettre en relief beaucoup de personnages différents, avec des caractéristiques physiques, familiales, financières, psychologiques, etc ... différentes, en nous montrant que notre personnalité ne reposait pas surs des caractéristiques extérieures, mais intérieures ...
Elle a donc abordé des sujets tels que l'égalité des sexes (dans la vie, dans les études et dans le sport), l'égalité des chances quel que soit le milieu social, la bestise de vouloir créé des hiérarchie de classe ou de distinguer des races différentes, etc ...

Néanmoins, il y a un sujet qu'elle n'a pas abordé : l'homosexualité.

En y pensant, au détopur de réflexions diverses et saugrenues, je me suis dit que ce qui faisait que Rogue haïssait James, et ce qui lui fait haïr harry, c'est l'amour qu'il portait justement à James, et qu'il lui en a voulu d'aller vers Lily ...
les liens amour/haine, leurs connexions chimiques sont très proches, et il faut peu de choses pour passer de l'un à l'autre.

Donc, voici : et si tout simplement, ce qui fait que Rogue hait harry, c'est qu'il lui rappelle la seule personne que Rogue ait jamais aimé : James !!

je sais, théorie qui ne repose sur quasiment rien (je pourrais même retirer le "quasiment"), mais bon, je l'ai tout de même mise en rumeurs, et pas dans un forum beaucoup plus sérieux ...

Voilà, je retourne me planquer sous les rochers maintenant :? :roll: :?
Avatar de l’utilisateur
banker
Auror
 
Messages: 3229
Inscription: 12 Jan 2006, 15:16
Localisation: absent souvent. mais pas trop

Messagepar spero » 19 Sep 2006, 18:06

C'est une théorie qui ne repose, en effet, sur rien de concret dans la saga.
Tu bases ton argumentation sur ta connaissance de l'auteur, qui me semble juste, et sur ta connaissance de la nature humaine, qui me semble aussi juste.
Je ne trouve pas ça idiot du tout. Je trouve ça même plutôt brillant. :)

De là à penser que JKR se risquera à inclure ce thème dans la saga je ne sais pas... :?


Edit modo. banker (attention au vocabulaire employé et de ne pas faire d'allusions religieuse)
"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit"
- Luna Lovegood, sans aucune raison apparente (OP10)

Avatar de l’utilisateur
spero
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 370
Inscription: 29 Mai 2006, 16:48
Localisation: Côté Ouest de l'Atlantique

Messagepar Ann » 19 Sep 2006, 18:38

+1 avec Spero : c'est loin, très très loin d'être idiot. Mais effectivement, il n'y a pas d'éléments pour soutenir cette thèse.
Propriétaire d'une Relique de la Mort !!!!

en train de me noyer sous une masse de boulot... mais je ne vous oublie pas
Avatar de l’utilisateur
Ann
Auror retraité(e)
 
Messages: 870
Inscription: 22 Nov 2005, 15:11
Localisation: sous la cape d'invisibilité

Messagepar JoanyWeasley » 19 Sep 2006, 22:39

Ca me semble un petit peu tirer par les cheveux, mais.... On a jamais vu Rogue, depuis l'arrivé d'Harry à poudlard du moins, un signe d'intéret envers aucune femme, (aucun homme non plus...) Et il n'a pas d'enfant.. ce qui es un peu bizzare car, ce genre de personnage j'imagine, aurais voulu avoir un enfant pour vanter son fils.. Bah, c'est peut-être une supposition, mais je reste septique en la matiere...
Avatar de l’utilisateur
JoanyWeasley
Moldu(e)
 
Messages: 25
Inscription: 13 Sep 2006, 17:37

Messagepar karine » 20 Sep 2006, 05:15

Si rogue a un enfant je ne pense pas qu’il s’en venterait, car un enfant serait un bon moyen de pression pour Voldemort ou même pour les autres, dans la situation ou et Rogue il ne peu pas se le permettre alors s’il en a un c’est dans le plus grand secret.

C’est vrai quand on voit le comportement de Sirius dans le tome 5 (le pire souvenir de Rogue) face à la jeune fille qui le regarde intensément, on peu se demandé s’il s’intéresse aux filles car dans ce souvenir apparemment il s’en fou royalement.

C’est une bonne idée mais je ne sais pas si JKR peu mettre ce genre de chose dans un livre qui a la base et pour le jeune public, alors si elle introduit un truc de ce genre ça risque de faire scandale au près de certaine personne qui meurt d’envie de brûlé tous ses livres.
Avatar de l’utilisateur
karine
Elfe de Maison
 
Messages: 91
Inscription: 16 Jan 2005, 22:23

Messagepar Ann » 20 Sep 2006, 17:59

[mode Hors Sujet] Tu n'imagine pas le nombre de livres destinés à la jeunesse et qui traitent de sujets tels de l'homosexualité, l'inceste, le viol... [/mode Hors sujet]

Ca ne me dérangerais pas de voir l'homosexualité traité dans Harry Potter.
Propriétaire d'une Relique de la Mort !!!!

en train de me noyer sous une masse de boulot... mais je ne vous oublie pas
Avatar de l’utilisateur
Ann
Auror retraité(e)
 
Messages: 870
Inscription: 22 Nov 2005, 15:11
Localisation: sous la cape d'invisibilité

Messagepar spero » 20 Sep 2006, 18:43

Moi non plus ça ne me dérangerais pas.

Et comme le dit si bien Banker, ça cadre tout à fait avec la philosophie rowlingnienne (si j'ose dire). Ça cadre également avec la qualité de ses personnages. C'est à dire que derrière chaque personnage il y a une recherche de caractère élaborée. Elle leurs donne une histoire, une dynamique psychologique qui se tient, une personnalité quoi!

Dans le personnage de Rogue, l'homosexualité s'y intègre facilement. Ça pourrait être une clés (voir ici comme une hypothèse), nous permettant de le comprendre davantage.
Faut dire, toutefois, que c'est le personnage le plus enigmatique de la saga. Celui sur qui plane le plus de mystère quand à son histoire et a ses motivations profondes. Il nous manque des clés importantes pour savoir avec certitude où il se situe. JKR le fait sciemment d'ailleurs. Chaque éléments peut être interprété dans plusieurs sens. C'est pas pour rien qu'on se creuse les méninges sans arriver à quelque chose de plus clair.

Là où cette hypothèse peut prendre une place dans l'histoire ce n'est pas tant l'homosexualité de Rogue mais son refus de celle-ci. Car sa haine pour James (et Sirius?) peut y trouver son sens.
JKR ne nous a donné aucun indice concernant les difficultés que pourrait représenter le fait homosexuel dans la société des sorciers. D'ailleurs, la sexualité en générale y est abordé avec énormément de symbolisme. Pour moi, les épreuves du tournois des trois sorciers représentent en fait la confrontation avec les peurs liés à la sexualité (je sais je suis trop psy :? ). Harry compare d'ailleur son affontement avec la dragonne avec l'épreuve d'inviter une fille au bal :wink: sans parler du labyrinthe avec l'épreuve du sphinx!
"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit"
- Luna Lovegood, sans aucune raison apparente (OP10)

Avatar de l’utilisateur
spero
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 370
Inscription: 29 Mai 2006, 16:48
Localisation: Côté Ouest de l'Atlantique

Messagepar Pat Rorrythe » 20 Sep 2006, 19:19

D'un autre côté, le côté mage et sorcier font que les personnages adultes sont plutôt solitaires, voire ermites, ce qui cadre assez bien avec la description des spécialistes de l'occulte tels qu'on peut la trouver dans les livres de HP Blavatsky ou d'autres personnages du même genre. Ou avec les ascètes indiens par exemple, où l'amour envers une personne particulière doit être abandonnée pour préférer un amour complètement altruiste.
Ainsi le chien, bien qu’accablé, n’est pas tombé entièrement vaincu, puisqu’il tient son ennemi le loup si étroitement serré que celui-là ne peut vivre sans celui-ci, ni celui-ci mourir sans celui-là. Maier
Avatar de l’utilisateur
Pat Rorrythe
Auror retraité(e)
 
Messages: 1068
Inscription: 12 Mar 2006, 22:56
Localisation: Les pieds sur terre

Messagepar JoanyWeasley » 20 Sep 2006, 20:12

Je vien de constater qu'il n'y a pas que Rogue n'ayant pas d'enfants.. McGonagall, Dumbeldore, et tout les professeurs aussi il me semble! :? Je ne crois pas que tout les profs seraient homosexuel, mais je crois que JKR va surement aborder le sujet, peut-etre pas avec Rogue non plus. :oops: Un élève peut-être? :roll: C'est dure à dire puisque Rogue n'a pas l'air très dévoileur de ses sentiments..... :?
Avatar de l’utilisateur
JoanyWeasley
Moldu(e)
 
Messages: 25
Inscription: 13 Sep 2006, 17:37

Messagepar swissplumcake » 21 Sep 2006, 08:39

Je ne sais pas trop...
Je trouve la théorie intéressante et c'est vrai que JKR a traîté de nombreuses forme d'exclusion dans la saga (on peut même faire un parrallèle entre Lupin et le SIDA, si on veut...etc). Mais c'est toujours d'une manière imagée, symbolisée.
Je trouve l'ensemble de la saga très désexualisé au premier degré, même si on peut, comme l'a fait Spero l'analyser sous un autre angle. C'est d'ailleurs un des aspects que je trouve peu réaliste (à moins que les ados anglais soient spécialement coincés).
Aussi, ça m'étonnerait que JKR aborde la question d'une manière aussi triviale en amenant cette idée que Rogue aurait été amoureux de James, en plus, ça fait un peu Santa Barbara, je trouve ! :wink: Déjà, la théorie de Rogue/Lily est assez "séries américaines", bien qu'elle me semble plus plausible !
Mais quoi qu'il en soit, je trouve aussi que le personnage s'y prête et si on lit un peu les fanfics, on s'aperçoit que très très souvent, Rogue est homosexuel (notez que Harry et Drago aussi...).
Avatar de l’utilisateur
swissplumcake
Auror retraité(e)
 
Messages: 1408
Inscription: 20 Oct 2005, 04:42
Localisation: en train de préparer ma rentrée à Poudlard

Messagepar fumesec » 21 Sep 2006, 11:00

+1 avec swissplumcake je crois que la saga est un peu trop desexualisée pour que ce sujet soit abordé, en tout cas de cette façon, mais ce qui ne veut pas dire que le raisonnement de banker ne soit pas plausible...
Peut être découvriront nous une différence plus symbolique avec le tome 7 qui pourrait être une métaphore de ce que Banker avance....

Sinon pour avoir connu les écoles anglaises et avoir eu un grand oncle prof là bas, la vie privée des profs n'était pas un sujet à aborder. Mon grand oncle a commencé à enseigner à une époque où le fait d'être marié pour un prof d'université était moins bien perçu que d'être vieux garçon :shock: DOnc je ne suis pas choquée que l'on apprenne rien sur leur vie personnelle...
Uror in spe : je brûle dans l'espoir
Avatar de l’utilisateur
fumesec
Cracmol
 
Messages: 112
Inscription: 18 Juil 2006, 17:50
Localisation: jamais loin de la bibliotheque

Messagepar swissplumcake » 21 Sep 2006, 12:53

(J'ouvre une parenthèse )
Ah oui, tiens, tiens, voilà un élément intéressant ! :shock:
C'est une question que je me suis très souvent posée !
C'est vrai qu'ici, que ce soit en France ou en Suisse, on a moins cette culture du collège privé, donc c'est chouette que tu amènes un point de repère.
(Parenthèse fermée)
Avatar de l’utilisateur
swissplumcake
Auror retraité(e)
 
Messages: 1408
Inscription: 20 Oct 2005, 04:42
Localisation: en train de préparer ma rentrée à Poudlard

Messagepar JoanyWeasley » 21 Sep 2006, 14:23

Sinon pour avoir connu les écoles anglaises et avoir eu un grand oncle prof là bas, la vie privée des profs n'était pas un sujet à aborder. Mon grand oncle a commencé à enseigner à une époque où le fait d'être marié pour un prof d'université était moins bien perçu que d'être vieux garçon Shocked DOnc je ne suis pas choquée que l'on apprenne rien sur leur vie personnelle...


Bon alors, je ne vois aucune raison pour que Rogue précisément soit amoureux de James, plutot que n'importe qui d'autres, c'est vrai que le sujet n'a pas été aborder dans les livres de JKR, elle va peut etre le faire, mais pas au point d'en faire une théorie dévoilatrice de la saga non plus.. :wink:

(Moi je suis du Québec, je ne sais pas si c'est partout, mais j'ai l'habitude ici, que nos proffesseurs nous parlent de leur vie privé, souvent on a droit à plusieurs annecdotes) :lol:
Avatar de l’utilisateur
JoanyWeasley
Moldu(e)
 
Messages: 25
Inscription: 13 Sep 2006, 17:37

Messagepar fumesec » 21 Sep 2006, 14:36

Je ne sais pas si j'ai été claire, mais avec ma dernière precision je voulais juste dire que la vie privée des profs (j'ai des souvenirs des années 80 et mon grand oncle a commencé à enseigner dans les années 50 pour point de repére) n'était pas abordée, ni prise en compte. Donc peut être que le fait que JKR n'en parle pas est peut être plus du à sa culture qu'à la dissimulation de secrets.

Mais je maintiens qu'à mon avis nous allons découvrir que Rogue a une différence (bon sans être à moitié vampire non plus :D ) qui pourrait être une représentation symbolique que ce que suggère Banker

Mais la rumeur selon laquelle Rogue pourrait avoir un fils vous semble t elle exploitable ou juste une fausse piste sur laquelle nous lance JKR? (pour mémoire elle a juste répondu à une question de fan demandant si Rogue avait une fille "non il n'a pas de fille..." je répete cela dans l'a peu prés :roll: ) Desolée si le sujet est abordé ailleurs je laisse les aurors libres de modifications sur ce post si c'est le cas :D
Uror in spe : je brûle dans l'espoir
Avatar de l’utilisateur
fumesec
Cracmol
 
Messages: 112
Inscription: 18 Juil 2006, 17:50
Localisation: jamais loin de la bibliotheque

Messagepar banker » 21 Sep 2006, 16:21

vos commentaires sur l'enseignement et les collèges privés etc ... seront les bienvenus dans le topic : la vie privée des profs.

ils permettent de faire avancer ce sujet en effet, surtout la remarque de Fumesec, je trouve... RDV donc dans ce topic pour en parler.


En attendant, revenons au sujet que j'ai lancé, que je croyais moins intéressant, et que je croyais innovant (mais si plusieurs fanfics en parlent :? )
Avatar de l’utilisateur
banker
Auror
 
Messages: 3229
Inscription: 12 Jan 2006, 15:16
Localisation: absent souvent. mais pas trop

Suivante

Retourner vers La Gazette du Sorcier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron