La traduction de Jean-François Ménard

Pour discuter des livres, anciens et à venir, et le reste.

Modérateur: Aurors

Messagepar gh's witch » 17 Déc 2007, 17:27

Loufoca Logica a écrit:Pour Hollow : Cela signifie "creux" : donc Godric's Hollow serait "Le Creux de Godric".
Un toman d'Agatha Christie s'apelle "The Hollow", traduit en français par "Le Vallon".
On pourrait donc dire aussi "Le vallon de Godric". :wink:


Merci Loufoca ! :wink: Le vallon de Godric je trouve que ça sonne pas mal :D (et totalement hors sujet : il existe un roman d'Agatha Christie qui s'appelle le vallon? Mince moi qui croyait les avoir à peu près tous lus... :lol: )

hélène a écrit:Autre exemple : les jurons dont parle Françoise (you bitch, bloody hell, etc.) Ménard n'a pas eu une "réserve" à traduire les jurons, il les a transposés en francais : il faut savoir qu'en anglais les jurons sont facilement très vulgaires, meme dans la bouche de gens hauts placés. des amis d'angleterre me disent que les anglais disent très facilement "fuck me!" (intonation d'étonnement, signifiant globalement "tu me fais marcher!") aussi facilement que nous lorsqu'on on dit "j'y crois pas" ou "j'hallucine" avec le meme étonnement. Il n'y a aucun équivalent en francais de cette "vulgarité courante" de l'anglais. et à mon humble avis , par comparaison à ce "FM", "bloody hell" doit faire figure en anglais de juron du passé comme "saperlipopette" ou "sacré bon sang de bonsoir" en francais ... La traduction de "you bitch" par "espèce de garce" me semble donc appropriée car les usages ne sont pas les memes de chaque coté de la manche. Il ne s'agit pas de "réserve" ou d'autocensure mais d'adaptation aux usages français....


Merci d'avoir mis l'accent sur ce que je pressentais... L'anglais peut paraître beaucoup plus vulgaire, mais c'est vraiment passé dans le langage courant et en aucun cas on ne le traduirait de la même manière en français. Ca m'avait frappé à plusieurs reprises et la dernière fois à propos d'un film américain de spike lee (avec denzel washington... le nom va me revenir) ou les acteurs ne pouvaient prononcer une phrase sans y intégrer le mot fuck ! (si on traduit de manière soft en français on dira Zut ! (mais le mot commencerait plutot par M... à mon avis). je n'ai pas écouté la vf, mais vous imaginez une traduction avec M... ou P... à toutes les phrases ? Moi pas ! (j'étais d'ailleurs un peu gênée de le retrouver aussi souvent dans la vo, et oui sensibilité de française... :lol: )

hélène a écrit:Allez un dernier exemple : qui peut faire mieux que Ménard pour traduire la pub du constipateur magique Weasley ? Pour rappel : il y a un jeu de mots en anglais entre You-Know-Who (notre cher voldemort) et You-No-Poo (littéralement Toi-Pas-Caca). En francais cela donne "vous craignez Vous-Savez-Qui ? Craignez plutot Pousse-Rikiki, le constipateur magique..." On trouve tous cette traduction moins drôle que l'original, mais j'ai beau me triturer le cerveau, je n'ai pas mieux !


C'est clair que c'est dur et je ne vois pas non plus !! (je change un peu de sujet, mais à mon avis c'est la raison pour laquelle une série comme Friends est intraduisible en français (par là je veux dire que la vf est beaucoup moins riche que la vo, voir insupportable ... :? )


Edit : juste remarque de Caliméro : le film américain en question est bien Inside Man
Dernière édition par gh's witch le 28 Juil 2008, 13:21, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
gh's witch
Professeur
 
Messages: 682
Inscription: 19 Juil 2006, 15:54
Localisation: En train de sortir la tête de l'eau

Messagepar Françoise » 28 Déc 2007, 09:26

comme je le notais à Rad-G dans son topic perso, notre ami JF MENARD a aussi laissé l'écriture à l'anglaise de George, alors qu'en français on lui met un "s" mais bon , je chipote je pense
riséd elrueocnot edsi amega siv notsap ert nomen ej.
Avatar de l’utilisateur
Françoise
Directeur/Directrice
 
Messages: 1703
Inscription: 08 Fév 2007, 18:33
Localisation: salle commune de Gryffondor

Messagepar john116 » 28 Déc 2007, 10:52

Mais cela n'apparait que dans le tome 1 je crois
Avatar de l’utilisateur
john116
Professeur
 
Messages: 607
Inscription: 21 Nov 2007, 13:31

Messagepar banker » 28 Déc 2007, 14:17

George est un prénom, et à moins de facilite la compréhension, et la nécessité de faire passer un trait de caractère d'un personnage, on ne change pas un nom ou un prénom.

Sauf erreur, seul le prénom de Draco a été modifié en Drago. Mais les autres prénoms ne sont pas modifiés, donc pourquoi franciser le prénom de george ? pourquoi "traduire" ce prénom ?
Avatar de l’utilisateur
banker
Auror
 
Messages: 3229
Inscription: 12 Jan 2006, 15:16
Localisation: absent souvent. mais pas trop

Messagepar Françoise » 04 Jan 2008, 23:20

J'ai trouvé une autre traduction : Mondingus et en anglais Mundungus mais il est possible que ce serait dur à prononcer....

et une autre en lisant le portrait fait par notre chère EHP et ses ministres sur Slughorn, il dit qu'il a bu de la Felix Felicis deux fois à 24 et 27 ans (en français) alors que c'est 57

rajout du 14-1-2007 - 20 h 17 : j'ai une excellente traduction -je trouve- à propos du PSM
slug= limace et j'aime beaucoup p 818 p 14 quand Ron se fâche car il n'est pas invité au Club de Slug
- le club de Slug, répéta Ron avec un ricanement méprisant digne de Malefoy. Slug...c'est pitoyable.... on dirait un nom de limace... enfin j'espère que tu t'amuseras bien. Essaye de séduire McLaggen, comme ça, Slughorn pourra vous couronner roi et reine des limaces...

MARDI 5 FEVRIER
dans la 4ème de couverture des DH, il y a tout un passage que je reprends ici
Harry is waiting in Privet Drive. The Order of the Phoenix is coming to escort him safely away without Voldemort and his supporters knowing -if they can. But what will Harry do then ? How can he fulfil the momentous and seemingly impossible task that Professor Dumbledore has left him ?
traduction JF M :
et voici le septième et ultime tome de l'héroïque histoire de Harry Potter.
je trouve que c'est un peu court et cela ne reflète aucunement l'anxiété du texte original.
que je traduirais comme ceci :

Harry attend à Privet Drive. L'ordre du Phénix doit arriver pour l'escorter loin de Voldemort et ses acolytes sans encombre - s'ils le peuvent. Mais que fera Harry ensuite ? comment peut-il réaliser la monumentale et semble-t-il impossible tâche que le Professeur Dumbledore lui a laissée ?
Dernière édition par Françoise le 06 Aoû 2008, 08:07, édité 1 fois.
riséd elrueocnot edsi amega siv notsap ert nomen ej.
Avatar de l’utilisateur
Françoise
Directeur/Directrice
 
Messages: 1703
Inscription: 08 Fév 2007, 18:33
Localisation: salle commune de Gryffondor

Messagepar Caliméro » 25 Juil 2008, 13:46

Bonjour @ tous !

:arrow: Moi j'ai relevé que dans Harry Potter et la Coupe de Feu [Harry Potter and the Goblet of Fire], J.-F. Ménard, dans le chapitre 16, avait traduit "black pudding" par "ragout bien anglais", alors que c'est incorrect, car littéralement "black pudding" signifie "boudin noir" :

Black pudding [Ragoût (traduction de J.-F. Ménard) / Boudin noir (Erreur de traduction)]
Un plat à base de saucisses faites de sang et de suif (graisse animale) enfermées dans une enveloppe de pâte farineuse (NSOED).
        * "Bouillabaisse, dit Hermione.
        - À tes souhaits, dit Ron.
        - C‘est Français, précisa Hermione. J’en ai mangé un jour en vacances, il y a deux ans. C’est très bon.
        - Je te crois sur parole, répondit Ron en se servant une bonne part de ragoût bien anglais." (traduction de J.-F. Ménard)

        * "Bouillabaisse, dit Hermione.
        - À tes souhaits, dit Ron.
        - C'est Français, dit Hermione. J'en ais déjà eu lors des dernières vacances d'été. C'est très bon.
        - Je te prendrai au mot, dit Ron, se servant du boudin noir." (Erreur de traduction)

        * "Bouillabaisse, said Hermione.
        - Bless you, said Ron.
        - It's French, said Hermione. I had it on holiday summer before last. It's very nice.
        - I'll take your word for it, said Ron, helping himself to black pudding."
_________________

:arrow: Moi j'ai relevé que dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé [Harry Potter and the Half-Blood Prince], J.-F. Ménard, dans le chapitre 11, avait traduit "bogeys landed" par "quelque chose tomber de ses narines", alors que c'est incorrect, car littéralement "bogeys" signifie "crottes de nez" :
        * "[…], Hagrid poussa un grognement en soufflant par le nez d‘un air dédaigneux. Harry crut voir quelque chose tomber de ses narines sur les pommes de terre, et il se félicita intérieurement de ne pas rester dîné." (traduction de J.-F. Ménard)

        * "[…], Hagrid poussa un grognement en soufflant par le nez d‘un air dédaigneux. Harry crut voir des crottes de nez tomber sur les pommes de terre, et il se félicita intérieurement de ne pas rester dîné." (Erreur de traduction)

        * "[…], Hagrid gave another great snort. Harry rather thought some bogeys landed on the potatoes, and was inwardly thankful that they were not staying for dinner."
        (PSM11)
_________________

:arrow: Moi j'ai relevé que dans Harry Potter et l'Ordre du Phénix [Harry Potter and the Order of the Phoenix], J.-F. Ménard, dans le chapitre 2, avait traduit "you mad old bat" par "espèce de vieille chouette", alors que c'est incorrect, car littéralement "bat" signifie "chauve-souris" :
        * "Aïe ! Arrête ! Houlà ! arrête ça espèce de vieille chouette !" (Traduction de J.-F. Ménard)

        * "Aïe ! Arrête ! Arrête ! espèce de vieille chauve-souris folle !" (Erreur de Traduction)

        * "Ouch! Gerroff! Gerroff! you mad old bat!"
        - Mondingus [Mundungus] Fletcher à Mrs Arabella Dorine Figg (la voisine Cracmol [Squib] d’Harry), qui le frappée avec son sac à provision remplie de boîtes à nourriture pour chats (OP2)

En relisant, ce que j'ai dis précédemment, je remarque aussi que J.-F. Ménard, à traduis différemment l'expression "Gerroff!", par rapport à sa traduction du même terme dans Harry Potter et la Chambre des Secrets [Harry Potter and the Chamber of Secrets] ou dans Harry Potter à l'École des Sorcier [Harry Potter and Philosopher's Stone] :

Fishmoilapaix ! (CS3) / Arrête ! Houlà ! arrête ça (OP2) / Laisse-moi tranquille ! (ES6) [Geroff me! / Gerroff!]
Forme contractée de "Get off" qui signifie "leave me alone" ["laisse-moi seul"] ou "let go" ["laisse-moi partir"].
        * "M’man ! Laisse-moi tranquille !"
        * "Mum! Geroff!"
        - Ron à sa mère (Mrs Molly Weasley), qui lui frotter le nez pour faire partir une tache (ES6)

        * "Fishmoilapaix ! Fishmoilapaix !"
        * "Geroff me! Geroff me!"
        - couina le Gnome de Jardin [Garden Gnome] (CS3)


        * "Aïe ! Arrête ! Houlà ! arrête ça espèce de vieille chouette !" (Traduction de J.-F. Ménard)
        * " Aïe ! Arrête ! Arrête ! espèce de vieille chauve-souris folle !" (Erreur de Traduction)
        * "Ouch! Gerroff! Gerroff! you mad old bat!"
        - Mondingus [Mundungus] Fletcher à Mrs Arabella Dorine Figg (la voisine Cracmol [Squib] d’Harry), qui le frappée avec son sac à provision remplie de boîtes à nourriture pour chats (OP2)
_________________

:arrow: Je tenais aussi à signaler, que "bon gré malgré", quelques erreurs de J.-F. Ménard, il a fait un excellent travail de transposition en français ! Je m'explique :?, pour pouvoir garder la forme prosodique (pour reprendre l'expression d'@hélène), il a dû bien se creuser la tête, et le résultat est tout de même pas si mal, je dirais même bien (dans sa juste mesure), voici un exemple dans Harry Potter et la Coupe de Feu [Harry Potter and the Goblet of Fire], chapitre 7 :

L‘ombre d‘une plume de Hibou [Dicky bird]
"Dicky Bird" (angl.) = "Oiseau faible" ("dicky" (britannique informel) = "défectueux, faible, fragile" + "bird" (angl.) = "oiseau"), mais il est utilisé ici comme argot rimé pour le terme "word" ["nouvelle"]. L'argot rimant cockney consiste à remplacer un mot par une expression qui rime avec ce mot. Les personnes parlant cockney utilisent volontiers le "cockney rhyming slang" ["argot rimant cockney"], qui est un argot aux expressions imagées. Comme son nom l'indique, cet argot se base sur des rimes, mais ces rimes sont sous-entendues dans la pratique : l'idée de départ est de faire correspondre à tout mot une paire de mots avec laquelle il rime, puis de supprimer le second mot de la paire dans le langage parlé. Ex: "stairs" ["escaliers"] rimera avec "apples and pears" ["pommes et poires"], et on dira donc "apples" ["pommes"] pour dire "stairs" ["escaliers"]. De même "phone" ["téléphone"] rimera avec "dog and bone" ["chien et os"] et "dog" ["chien"] voudra dire "phone" ["téléphone"]. En pratique, le cockney n'utilise pas le "rhyming slang" ["argot qui rime/rimant"] à foison. Aussi sa sur-utilisation est souvent révélatrice d'une contrefaçon de l'accent, ce qu'on appelle couramment le "mockney", que nombres d'acteurs, chanteurs, etc. adoptent.
        * "Pas l‘ombre d‘une plume de Hibou."

        * "Not a dicky bird."
        - Ludo Verpey [Bagman], à la question de Mr Weasley qui lui demandé si il avait eu des nouvelles de Bertha Jorkins (CF7)
Ou encore, dans sa traduction de terme spécifique anglais, est-ce que nous, lecteurs français, aurions compris que dans l'expression "Alice Band", il existait une référence à au "bandeau" d'Alice au Pays des Merveille ! Il est clair que pour les lecteurs anglais, cela tombe sous le sens, mais pour nous, cela n'aurait pas était assez explicite ! (Pour les références, ci-dessous) :

Bandeau rose, genre Alice au Pays des Merveilles [Alice band - Alice's Adventures in Wonderland]
Bandeau que porte les jeunes filles pour attacher leurs cheveux, d’après la façon dans Alice le faisait, dans "Alice au Pays des Merveilles", de Lewis Carroll (pseudonyme pour Charles Lutwidge Dodgson).
        * " […] une sorcière aux mines de vieille tante célibataire : elle était trapue, avec des cheveux courts et bouclés d’une teinte châtain clair dans lesquels elle avait glissé un bandeau rose, genre Alice au Pays des Merveilles, […]"

        * "She looked, Harry thought, like somebody's maiden aunt: squat, with short, curly, mouse-brown hair in which she had placed a horrible pink Alice band […]"
        - Harry Potter, en observant Dolores Jane Ombrage [Umbridge] (OP11)
Un autre exemple se trouve dans le chapitre 8 de harry Potter et l'Ordre du Phénix [Harry Potter and the Order of the Phoenix] :

Soleil [Catherine Wheel (littéralement de l’anglais la "Roue de Catherine")]
Nommé d'après Sainte Catherine d'Alexandrie, qui selon la légende, était unit des le premier âge, à l’Étude des Arts Libéraux et à l'Ardeur de la Foi. Telle fut bientôt la perfection de sa science comme de sa Sainteté, qu'à dix-huit ans elle l'emportait sur les plus instruits. Or, en ce temps, beaucoup de chrétiens étaient par ordre de Maximien soumis pour leur religion à divers tourments et conduits à la mort ; ce que voyant, la vierge alla trouver sans hésiter Maximien lui-même, lui reprocha ses cruautés impies, et démontra par de très sages raisons que la Foi dans le Christ était nécessaire au salut. Maximien, admirant sa prudence, la fit retenir ; et mandant de tous côtés les plus savants personnages, il promit de grandes récompenses à quiconque par raisonnement détournerait Catherine de la Foi au Christ et l'amènerait au culte des idoles. Mais ce fut le contraire qui arriva. Car beaucoup de philosophes, qui s'étaient rassemblés dans le but de la convaincre, furent par la force et l'habileté de son argumentation embrasés d'un si grand amour de Jésus-Christ, qu'ils n'hésitèrent pas à mourir pour lui. Maximien donc, ayant essayé des flatteries et des promesses près de Catherine, et comprenant qu'il perdait sa peine, la fit battre et meurtrir avec des fouets garnis de plomb, puis enfermer onze jours en prison sans nourriture ni rien pour apaiser sa soif. La femme de Maximien et Porphyre, Chef de la Milice, étant alors venus voir la vierge en sa prison, furent convertis par ses paroles à Jésus-Christ, et ensuite couronnés du martyre. Cependant Catherine est tirée du cachot : on produit une roue garnie de glaives nombreux et acérés (un instrument de torture, qui est aussi connu sous le nom de "Roue de Catherine") qui doit mettre en pièces cruellement le corps de la vierge ; mais bientôt, Catherine priant, la roue se brise, et le prodige amène à la Foi beaucoup de monde (c‘est la raison pour laquelle cet instrument de torture partage son nom). (NSOED : Voir L’index des Saints Patrons : Sainte Catherine d’Alexandrie) En Pyrotechnie, la "Roue de Catherine" est le nom ancien de ce qu’on appel aujourd’hui "Soleil", qui est un artifice très ancien, bien spécifique : une roue enflammée qui tourne jusqu'à ce que le feu s'éteigne.
        * "Des Soleils d‘un mètre cinquante de diamètre, d‘un rose criard, traversaient les airs dans un sifflement meurtrier, telles des soucoupes volantes."

        * "Shocking-pink Catherine Wheels five feet in diameter were whizzing lethally through the air like so many flying saucers."
        (OP28)
‘‘Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit’’ (‘‘Every man is enriched when the spirit abounds’’) [‘‘Wit beyond measure is man’s greatest treasure.’’ (‘‘L’esprit au-delà de toutes mesures est le plus grand trésor de l’homme.’’)]

Caliméro, un fan (jusqu'aux bout des ongles) de Harry Potter depuis le tout début.

PS : *[NSOED - New Shorter Oxford English Dictionary (équivalent du Petit Larousse, mais en anglais)]


Edit - Le double-post, triple-post, quadruple-post et dérivés, étant proscrits du forum j'ai réuni tes messages en un seul en ajoutant séparations et flèches pour créer des repères aux lecteurs.
Les posts longs ne sont pas un problème s'ils sont bien présentés et aérés, plusieurs messages d'affilé postés par un même membre nuisent par contre à la lisibilité car il devient difficile de voir où commencent et où terminent les arguments, merci d'y penser ~ DarkMoonshade
Dernière édition par Caliméro le 31 Aoû 2008, 17:45, édité 2 fois.
The poet Lewis Allan (aka Abel Meeropol) wrote: "Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black body swinging in the Southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees [...]"
Avatar de l’utilisateur
Caliméro
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 497
Inscription: 04 Juil 2008, 12:56
Localisation: "Une chose me laisse perplexe : Est-ce moi ou les autres qui sont fous ?" Albert Einstein

Messagepar banker » 27 Juil 2008, 23:32

Je ne vois sincèrement pas matière à noter tous les petits écarts de traduction, et surtout, de considérer que ce sont des "erreurs de traduction".
La traduction consiste à mon sens, non pas à reproduire fidèlement chaque mot, mais à réussir à interpréter et faire ressortir les textes pour coller au contexte, ainsi que conserver l'esprit humoristique ou dramatique des textes.

Personnellement, je trouve plus drôle et plus axé sur l'imagination de traduire "quelque-chose sortir de ses narines" plutôt que "crotte de nez".

Sinon, "espèce de vieille chouette" est effectivement une meilleure traduction que "espèce de vieille chauve-souris folle".C'est d'ailleurs la traduction proposée par le Collins. Il est en effet de ces expressions intraduisibles littéralement d'une langue à l'autre.
Comme la plus connue (je pense :
expressions : It's raining cats and dogs
littéralement : Il pleut des chats et des chiens
que l'on traduit : Il tombe des cordes

Mais chacun son avis, et personnellement, je suis plutôt admiratif du travail effectué par J.F. Ménard qui a du entrer dans l'univers de JKR pour retranscrire plutôt fidèlement (mais nous avons noté tous des choses qui nous surprennent) les textes avec leur intensité et leur humour dans notre langue maternelle (pour la plupart d'entre-nous vu que nos forumeurs sont aussi israélites, marocains, japonais, allemands, anglais et même: canadiens !!
Avatar de l’utilisateur
banker
Auror
 
Messages: 3229
Inscription: 12 Jan 2006, 15:16
Localisation: absent souvent. mais pas trop

Messagepar Caliméro » 31 Juil 2008, 00:48

banker a écrit:Je ne vois sincèrement pas matière à noter tous les petits écarts de traduction, et surtout, de considérer que ce sont des "erreurs de traduction".
La traduction consiste à mon sens, non pas à reproduire fidèlement chaque mot, mais à réussir à interpréter et faire ressortir les textes pour coller au contexte, ainsi que conserver l'esprit humoristique ou dramatique des textes.

Personnellement, je trouve plus drôle et plus axé sur l'imagination de traduire "quelque-chose sortir de ses narines" plutôt que "crotte de nez".

Sinon, "espèce de vieille chouette" est effectivement une meilleure traduction que "espèce de vieille chauve-souris folle".C'est d'ailleurs la traduction proposée par le Collins. Il est en effet de ces expressions intraduisibles littéralement d'une langue à l'autre.
Comme la plus connue (je pense :
expressions : It's raining cats and dogs
littéralement : Il pleut des chats et des chiens
que l'on traduit : Il tombe des cordes

Mais chacun son avis, et personnellement, je suis plutôt admiratif du travail effectué par J.F. Ménard qui a du entrer dans l'univers de JKR pour retranscrire plutôt fidèlement (mais nous avons noté tous des choses qui nous surprennent) les textes avec leur intensité et leur humour dans notre langue maternelle (pour la plupart d'entre-nous vu que nos forumeurs sont aussi israélites, marocains, japonais, allemands, anglais et même: canadiens !!


OK de ce côté, tu marques un point. A charge de revanche, j'ai relevé que outre le fait de l"intraduisibilité de certaine expressions", "traduction qui conserve l'esprit humoristique ou dramatique des textes" ! Ménard à quand même fait des petites coupes, par-ci par-là, a rajouté des chose inutile (tel que "L'Éclair de Feu offre les meilleures performances et les meilleures conditions de sécurité actuellement disponibles sur le marché" [page 61, du chapitre 4, de Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban [Harry Potter and the Prisoner of Azkaban]], n'ayant guère intérêt) et a même transformé certaines phrases !

P76 - Chapitre 4, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban [Harry Potter and the Prisoner of Azkaban] : l'ultimatum de Percy... qui dit à Ron :

        * "You're not going anywhere till you've found my badge." (V.O.)
        * "Pas question de sortir d'ici tant qu'on n'aura pas retrouvé mon insigne." (traduction de J.-F. Ménard)
        * " Tu n'iras nulle part tant que tu n'auras pas retrouvé mon insigne." (Erreur de traduction)


En anglais, "her nose has gone all blotchy" ("blotchy" = "teint brouillé, couperosé") ; en français, elle écope... "d'un bouton sur le nez" ! Pittoresque, mais pas fidèle.

Qui plus est, la description de l'Épouvantard [Boggart] d'Hermione pourrait être plus précise en français : en VO on a "It's a shape-shifter, it can take the shape of whatever it thinks will frighten us most" ["C'est une créature qui change d'aspect à volonté, qui peut prendre n'importe quelle forme de ce qu'il pense nous effraiera le plus"]. Une nuance importante est escamotée dans l'énoncé français "C'est une créature qui change d'aspect à volonté en prenant toujours la forme la plus terrifiante possible", puisque la dimension "personnalisation/adaptation de la forme à la personne qui regarde" disparaît. Or, dans le reste du livre, cette précision est importante. Et on ne saura jamais, en français, que Neville éprouve à ce moment "a small splutter of terror" ["un petit crépitement de terreur"] en écoutant le Professeur Lupin parler.

P240 - Chapitre 11, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban [Harry Potter and the Prisoner of Azkaban] : En V.F., "(histoire en 1722) C'est dégoûtant [...]" Alors que Rowling, avait écrit "This might help, look - a Manticore savaged someone in 1296, and they let the Manticore off"..." un autre cas s'est produit, en 1296, dont la traduction française nous prive.

P460 - Chapitre 22, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban [Harry Potter and the Prisoner of Azkaban] : dommage, on termine par un contresens !!! La dernière phrase de Ron, inquiet de savoir si son animal familier n'est pas un Amimagus, demande au chat Pattenrond [Crookshanks] de vérifier ... lui qui depuis le début avait décelé en Croûtard un imposteur. "What d'you reckon? - Definitely an owl?". Autrement dit, "Qu'en pense-tu ? C'est vraiment un hibou ?". Ménard traduit par "Qu'est-ce que tu en pense ? - Un hibou, ça te va ?". On perd du coup toute la dimension de cet échange...

Certes je peux comprendre, que tu admire le travail de Ménard, moi de même, loin de là sans faux ! Mais, il y a une marge entre admirer le travail de quelque et passer à la trappe, passer aux oubliettes ces erreurs ! Certes, il est tout à fait vrai, aussi, que sans lui, nous ne pourrions pas lire Harry Potter ! Mais, bon je crois tout de même qu'il faut faire la part des choses, et ne pas oublier de respecter l'œuvre originelle !
The poet Lewis Allan (aka Abel Meeropol) wrote: "Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black body swinging in the Southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees [...]"
Avatar de l’utilisateur
Caliméro
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 497
Inscription: 04 Juil 2008, 12:56
Localisation: "Une chose me laisse perplexe : Est-ce moi ou les autres qui sont fous ?" Albert Einstein

Messagepar Caliméro » 02 Aoû 2008, 20:24

Bonsoir tout le monde !!!

gh's witch a écrit: Ça me fait penser à autre chose... je n'ai pas le livre sous les yeux, mais dans les films on voit souvent Ron prononcer son expression fétiche : "bloddy hell" !! Il me semble qu'il le dit aussi dans la vo du livre..

Vous vous souvenez si Ménard a eu la même retenue pour traduire cette expression ?

Pour en revenir à ce que disait @gh's witch, précédemment, Ménard a traduit par l'expression "bloddy hell", par ceci : "Par tous les diables", dans le Chapitre Dix-neuf - La Biche Argentée [Chapter Nineteen - The Silver Doe], page 398 (Édition Gallimard) de Harry Potter et les Reliques de la Mort [Harry Potter and the Deathly Hallows] !
The Alternative English Dictionary : donne comme définition, pour "bloddy hell" : utilisé pour exprimer un choc. Il précise que la prononciation doit être lente pour donner le meilleur effet. C'est une expression argotique anglaise.
Le Dictionnaire en ligne de Cambridge : donne cette expression comme étant très informelle, et la défini comme une manière très impolie d'exprimer une grande rage ou une grande frustration.

          "bloddy hell" (argot britannique) = "merde, bon sang!"

Voilà bisous @ tous & @ très bientôt !!!!
The poet Lewis Allan (aka Abel Meeropol) wrote: "Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black body swinging in the Southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees [...]"
Avatar de l’utilisateur
Caliméro
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 497
Inscription: 04 Juil 2008, 12:56
Localisation: "Une chose me laisse perplexe : Est-ce moi ou les autres qui sont fous ?" Albert Einstein

Messagepar Hedwige » 03 Aoû 2008, 10:38

Aurais-tu apprécier des injures et des mots grossiers dans Harry Potter, simplement pour être "fidèle" au texte de JKR ?
Le français et l'anglais ont ceci de différent qu'avec le français, on est dans le correct, ou l'incorrect question language. L'anglais a davantage de niveaux de langues ; Ron peut dire bloody hell, et cela passe pour un trait de personnage qui ne soigne pas constamment son expression, au grand désespoir d'Hermione, mais en français il serait passé pour vulgaire.

Il s'agit d'être accessible au plus grand nombre, et je pense que la maison d'édition française a préféré enlever les mots un peu tendancieux ; tout comme "Not my daughter you bitch" a beaucoup moins de force en français. Même Bloomsbury a empêché JKR de rendre Ron plus vulgaire, par respect pour les jeunes lecteurs de 10-11ans, voire même peut-être plus jeunes.
C'est une question de politiquement correct, pas d'erreur de traduction.
Quand on regarde, ça se voit pas, mais quand on observe, ça se voit...
Avatar de l’utilisateur
Hedwige
Langue de Plume retraitée
 
Messages: 783
Inscription: 01 Sep 2004, 13:57
Localisation: Déconnectée de la réalité...

Messagepar Caliméro » 03 Aoû 2008, 14:03

Bonjour @Hedwige !

Je suis tout à fait d'accord avec toi, le post que j'ai publié, ici, n'est pas une réponse à une erreur de traduction de Ménard, mais plus une réponse à ce que demander @gh's witch, si mes souvenir sont bons, elle demandait :
gh's witch a écrit:Vous vous souvenez si Ménard a eu la même retenue pour traduire cette expression ? (à propos de l'expression "bloddy hell")
Il est vrai aussi que Ron, est un personnage qui fait le moins attention à son langage (nous pourrons relevé notamment : "au nom de Merlin" ["in the name of Merlin"] (OP17), "travailler comme des Elfes de Maison" ["working like House-Elves"] (CF14), "va donc manger des limaces" ["eat slugs"] (CS6), etc....), mais il n'est pas le seul non plus, il arrive tout de même d'entendre, Hermione, prononcer des injures, soit à propos de Ombrage [Umbridge] ("cette espèce de stupide vieille boursouflure assoiffée de pouvoir…" ["stupid puffed-up, power crazy old…"] (OP28)) ou soit à propos de Rogue [Snape] ("par le caleçon de Merlin !" ["Merlin's pant!"] (RM12)) !!! Donc voilà, n'en blanchissons pas un pour en salir un autre !

          Image
En dernier lieu, je dirais que le juron, le plus courant, utilisait par plusieurs personnes, au fil de la saga est "Blimey", et comme vous pourrez le voir, Ménard a su le traduire de plusieurs façons, pour pouvoir s'accorder, soit au conteste, soit à l'évènement ou action, ou soit à l'humeur de la personne utilisant le propos.

Nom de nom (ES6 / RM23 / OP2) ; Nom d’une gargouille (RM25) ; Ça alors (OP2) ; Hou, là, là (CS3) ; Voyons (RM29) ; Par Merlin (RM22) [Blimey]
Exprimant la surprise, l’étonnement, comme "Oh my God!" ["Oh mon Dieu !"]. Il s’agit en fait d’une contraction de "God blind me!" ["Dieu aveugle moi !"] ; d’où les variantes avec "Cor Blimey!" ["Putain !/Merde !" (pardonnez-moi les expressions)] ou "Gawd Blimey!" ["Bordel ! (ou Mince ALORS !)/Sa mère ! (ou Puuuuuunaise !)" (pardonnez-moi les expressions)], la par contre il s’utilise dans la colère, ou pour exprimer le mécontentement. Il est en grande partie, un terme familier, quelqu'un qui essaie de se montrer sophistiqué/bien éduquée ne l'utilise pas (du moins, si il sait ce qu'il fait). Il serait très inhabituel, par exemple, d’entendre Percy, Hermione, ou McGonagall, l'utiliser, mais il est tout de même difficile d'imaginer Rogue ou Ron, ne jamais le dire.

        * "Ça alors !, s’exclama l’autre frère, ce ne serait pas…"
        * "Blimey!, exclaimed another brother, it would not be…"
        - Les jumeaux Weasley, en voyant pour le 1ère fois Harry (ES6)

        * "Hou, là, là, je suis fatigué, dit Fred dans un bâillement en posant enfin son couteau et sa fourchette"
        * "Blimey, I'm tired, yawned Fred setting down his knife and fork at last."
        (CS3)

        * "Nom de nom ! Ça alors !, dit Mondingus d’une voie faible en regardant alternativement Harry et Mrs Figg. Nom de nom, je…"
        * "Blimey!, said Mundungus weakly, looking from Mrs. Figg to Harry and back again. Blimey, I…"
        (OP2)

        * "Par Merlin… Vous croyez que c’était encore ce signe ?"
        * "Blimey… You reckon it was this sign again?"
        - Ron à Hermione et Harry, à propos du Signe des Reliques de la Mort [Sign of the Deathly Hollow] (RM22)

        * "[…] je n‘arrive pas à… Nom de nom !"
        * "[…] I can‘t… Blimey!"
        - Un des Rafleurs [Snatchers], à propos du portail de fer forgé devant le Manoir Malefoy [Malfoy Manor] (RM23)

        * "Nom d‘une gargouille, un bébé !"
        * "Blimey, a baby!"
        - ajouta Ron, comme s’il n’avait jamais entendu parler d’une chose pareille, à propos de Lupin annonçant que Tonks venait d’accoucher d’un garçon (RM25)

        * "Voyons, Neville, dit Ron, quand on veut faire de l'ironie, il faut choisir le bon endroit et le bon moment."
        * "Blimey, Neville, said Ron, there‘s a time and a place for setting a smart mouth."
        (RM29)
Dernière édition par Caliméro le 14 Aoû 2008, 14:17, édité 2 fois.
The poet Lewis Allan (aka Abel Meeropol) wrote: "Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black body swinging in the Southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees [...]"
Avatar de l’utilisateur
Caliméro
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 497
Inscription: 04 Juil 2008, 12:56
Localisation: "Une chose me laisse perplexe : Est-ce moi ou les autres qui sont fous ?" Albert Einstein

Messagepar Françoise » 06 Aoû 2008, 08:11

autre chose dans la traduction , mais là c'est la "faute" (si je peux dire de JK ROWLING) dans le PA
au chapitre 6 Talons and Tea Leaves
en fait ce qui se passe d'abord c'est le cours de Trelawney donc les feuilles de Thé et après le cours de Hagrid soit les Talons de Buck.
peut être cela était dû pour faire du suspense et se demander ce qui allait arriver mais quand même.... cela me choque à chaque fois que je le lis...
riséd elrueocnot edsi amega siv notsap ert nomen ej.
Avatar de l’utilisateur
Françoise
Directeur/Directrice
 
Messages: 1703
Inscription: 08 Fév 2007, 18:33
Localisation: salle commune de Gryffondor

Messagepar Caliméro » 06 Aoû 2008, 12:47

Bonjour @françoise !

Ah oui, ça y est je viens de comprendre (et bien, oui, le temps que cela part de mes pieds et monte jusqu'à mon cerveau, cela met du temps :lol: !). Ce que tu veux dire, c'est que dans le chapitre 6 de Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban [Harry Potter and the Prisoner of Azkaban], c'est à dire "Coups de Griffes et Feuilles de Thé" ["Talons and Tea Leaves"], c'est qu'il existe une erreur de part le titre, dans la chronologie des événements ! Oui, comme le dit si bien, @françoise, dans se chapitre, c'est d'abord au cours du Professeur Trelawney (donc "Feuilles de Thé" ["Tea Leaves"]) que nous assistons et ensuite c'est celui du Professeur Hagrid ("Coups de Griffes" ["Talons"]) qui suit ! Donc il existe bien une erreur (peut-être minime, mais erreur tout de même) dans ce chapitre !!!!!! Voilà bisous & @ très bientôt !

PS : "Tea Leaves" veut évidemment dire "Feuilles de Thé", quant à "Talons", il signifie "Serres, griffes, crochets". Donc bravo, à Ménard pour son joli "Coups de Griffes" (se rapportant à l'incident entre Malefoy [Malfoy] et Buck [Buckbeak])!!
          Image
Bonjour @ tous & à toutes !

En jonglant entre la version originelle et la version française de Harry Potter et les Reliques de la Mort [Harry Potter and the Deathly Hallows], je n'ai pu continuer sans m'arrêter sur ceci :

- "The Elder Wand" : "La Baguette de Sureau / La Baguette Ainée"
  • Il est vrai que l'on pourrait jaser sur cette traduction, mais remarquons tout de même, que Ménard, au file du livre, jongle avec la traduction du terme "elder", soit il le traduit par "aînée" soit par "sureau" ! Ensuite, même si pour le lecteur anglais, le double-sens de "elder" est évident, il n'existe malheureusement pas d'équivalence en français, nous ne pouvons donc pas blâmer notre Ménard, qui a dû faire ce qu'il pouvait pour traduire le terme ! Ensuite, je crois que si mes souvenirs sont bons, le Premier Possesseur de la Baguette de Sureau [the Elder Wand], n'est autre que l'"Ainé" des trois frères ! Et en dernier lieu, que l'arbre dans lequel, la Baguette de la Mort est confectionnée, est le Bois de Sureau (qui sous le symbolisme est le signe de l'ambiguïté. Il est l'arbre du nombre 13 (et donc de Judas). Une explication simpliste pourrait rattacher ses tendances porte-bonheur au fait qu'il était un arbre dispensateur de nourriture ; et le cortège de maléfices qu'il traîne dans son sillage au fait que son odeur est peu appréciée. En Sicile, il protège des serpents, comme en Angleterre où cependant brûler du sureau "amène le diable dans la maison". Il est protecteur des habitations au Danemark et en Bretagne ; en Russie il chasse les mauvais esprits. On le trouve souvent associé aux bâtons de sorciers, et ces bâtons, vidés de leur moelle cachent de secrets maléfices. Ces mêmes tubes creux servent également à la fabrication de flûtes aux propriétés magiques.) Donc on peut tout de même féliciter, la judicieuse traduction de Ménard qui arrive tout de même à se montrer à la hauteur du double-sens du terme anglais !
- "The Snatcheur" : "Les Rafleurs"
  • J'attendais avec impatience la traduction de ce, "nouveau terme" et je fut agréablement surpris par la traduction de Ménard. "Snatchers" - "snatcher" (angl.) = "le Voleur", mais dans d'autres contestes, il signifie aussi "Ravisseur, Kidnappeur" et "Profanateur, Pilleur" (dans le sens de "profanateur/pilleur de tombes / de sépultures"). Mais, Ménard, a là aussi su judicieusement traduire le terme, car il renvoie de par sa connotation, à la Seconde Guerre Mondiale, avec les "Rafles des Nés-Moldus [Muggles-Born Raids's]" (= "Rafles des Juifs"), les "Résistants face à Voldemort, aux Mangemorts [Death Eaters] et face à l'oppression Pro-Sang-Purs menée par ces personnes" (= "les Résistants face à Adolf Hitler, les troupes de SS et le Nazisme") et la "Race Supérieure des Sang-Purs [Pures-Blood]" (= la "Race Supérieure des Ariens"). Même si il y une marge avec le rapport entre Harry Potter et la Seconde Guerre Mondiale, avouons tout de même que Ménard à bien su traduire le terme "Snatchers" !
- "arrogant toerag" = "abominable petite brute arrogante".
  • Pour cette expression argotique (utilisée par Lily à propos de James), je me demander comment Ménard s'en sortirai pour la traduire, puisque si on décompose le terme "toerag" on obtient "toe" (angl.) = "orteil" + "rag" (angl.) = "souillure, haillon, chiffon", ce qui pourrait donné un truc du genre "raclure d'orteil arrogante", mais qui n'aurait pas était avec la personnalité de Lily, donc en cherchant plus profondément la définition, j'ai trouvé que le terme "toerag" est un mot d'argot britannique signifiant "personne abominable, personne très désagréable", mais aussi "merdeux (euse), ordure". Ménard et surtout la Maison d'Édition Gallimard, ne voulant surement pas horrifier les jeunes lecteurs en traduisant cette expression argotique par "petite ordure/merdeux arrogant", non pas respecter la connotation de l'expression originelle ; ce qui rend la phrase moins intense par rapport à l'événement auquel elle se rapporte, ça en devient même.... simplet. Sur Harry Potter Lexicon (version originelle anglaise, de l'Encyclopédie Harry Potter, en France), dans la section "Strictly British" ["Strictement Britannique"] il est donné comme définition de ce terme, ceci : Une personne bonne à rien, méprisable. Cela vient d'un sens plus vieux se rapportant spécifiquement aux vagabonds, qui à son tour vient, et bien, d'une personne qui utilise un chiffon enroulée autour du pied en guise de chaussette (NSOED).
- "Saint-like," repeated George, (...) You see... I'm holy. Holey, Fred, geedit?" = "Comme un saint... Tu vois, j'ai une oreillole. Une Oreillole, Fred, tu as compris ?"
  • Pour cette expression (de George, jouant sur le fait de son oreille coupée) aussi, je me suis dis "comment Ménard va-t-il s'en sortir, pour traduire cette expression ?", et bien en lisant la version française de Harry Potter et les Reliques de la Mort [Harry Potter and the Deathly Hallows], je trouve que Ménard s'en est pas mal sortit ! En v.o., il existe un jeu de mot entre "holy" ("saint") et "holey" ("troué, plein de trou"). La traduction littérale était tout bonnement impossible, donc Ménard a dû concevoir un nouveau jeu de mot, et "oreillole" est née ! Le rapport entre "oreillole" ["oreille" + "ole" - qui à une connotation de maladie (cf. Rubéole, Rougeole), puisque George souffre de l'oreille] et l'"auréole du saint", et bien trouvé !
- "It open at the close" = "Je m'ouvre au terme"
  • Là encore, Ménard s'en est magnifiquement sortit ! Il est certes déplorable de constater la disparition, du jeu de mot "open"/"close", en français ! Mais bon, il faut trouver un juste milieu entre la traduction littérale et la conservation de l'humour, du contexte, etc..... Et puis "terme" rend la phrase ambiguë, ce qui colle parfaitement à la fin !
- "Deluminator" = "Déluminateur"
  • Oui, c'est vrai que le "Déluminateur", m'a quelque peu choquer, quand je l'ai vu, puisque dans Harry Potter à l'École des Sorciers [Harry Potter and Philosopher's Stone], le même objet appartenant à Dumbledore, avait été traduit par "Éteignoir" ! Mais j'ai relus le Tome n° 1, et même en anglais, cet objet porte un nom différent : dans la v.o. de ES, il s'appelle "Put-Outer", qui sonne comme un mot commun, voir usuel ; alors que le "Deluminator" correspond plus à un nom scientifique. Donc, finalement l'erreur n'en est plus une !
_________________
Je rappelle que les double-post sont interdits sur le forum. Il serait judicieux de lire la philosophie du forum et de l'appliquer, ou au moins de lire les conseils des aurors (Darkmoonshade a laissé un commentaire à peine quelques posts plus haut). p.express
Dernière édition par Caliméro le 02 Jan 2009, 17:42, édité 10 fois.
The poet Lewis Allan (aka Abel Meeropol) wrote: "Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black body swinging in the Southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees [...]"
Avatar de l’utilisateur
Caliméro
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 497
Inscription: 04 Juil 2008, 12:56
Localisation: "Une chose me laisse perplexe : Est-ce moi ou les autres qui sont fous ?" Albert Einstein

Messagepar Françoise » 07 Aoû 2008, 20:55

calimero a écrit: "The Elder Wand" : "La Baguette de Sureau / La Baguette Ainée"
Il est vrai que l'on pourrait jaser sur cette traduction, mais remarquons tout de même, que Ménard, au fil du livre, jongle avec la traduction du terme "elder", soit il le traduit par "aînée" soit par "sureau" ! .....

Ensuite, je crois que si mes souvenirs sont bons, le Premier Possesseur de la Baguette de Sureau [the Elder Wand], n'est autre que l'"Ainé" des trois frères !

Et en dernier lieu, ......
"


cela est déjà dit dans le topic concernant le livre ... il me semble

tiens voici
gh's witch a écrit a écrit::
[...] une question que je me posais depuis la sortie du tome 7 en français : pourquoi avoir choisi de traduire le nom de la baguette par le nom de l'arbre dont elle provenait (et pas par baguette de l'aîné...) [...]

Banker a écrit:Il faut aussi préciser que c'est JKR elle-même qui a dicté la traduction pour la baguette !
ce n'est pas une décision des traducteurs. JKR les accompagne beaucoup et là, pour la double connotation, JKR a dit aux traducteurs de prendre le bois, et non l'"ancienneté" pour la traduction.

1-9-2008
dans la coupe de feu au dernier chapitre
en anglais
- we will see each uzzer again, I 'ope, said Fleur, as she reached him, holding out her hand. I am 'oping to get a job 'ere, to improve my Eenglish.
- it's very good already, said Ron in a strangled sort of voice. Fleur smiled at him ; Hermione scowled

en français
- j'espère que nous nous reverrons, dit Fleur en lui tendant la main. Je voudrais trouver un travail ici pour améliorer mon anglais.
-il est déjà très bon, assura Ron d'une voix un peu étranglée.
- j'ai encore du mal avec les h aspirés ... dit Fleur en lui adressant un grand sourire.
Hermione fronça les sourcils.

bizarre qu'en anglais, il n'est pas mentionné des "h" aspirés ou alors c'est parce qu'ils le sont toujours, sauf qu'Hermione ne se prononce pas comme Harry.

21-10-08 pour le message de caliméro ci-dessous,

ce n'est pas Banker que tu reprends , ce sont mes termes repris ci-dessus. mais je suis d'accord avec toi sur le fait que le professeur connaît son sujet mais pas les noms de ses élèves.
Dernière édition par Françoise le 21 Oct 2008, 06:38, édité 1 fois.
riséd elrueocnot edsi amega siv notsap ert nomen ej.
Avatar de l’utilisateur
Françoise
Directeur/Directrice
 
Messages: 1703
Inscription: 08 Fév 2007, 18:33
Localisation: salle commune de Gryffondor

Messagepar Caliméro » 18 Oct 2008, 23:52

Édit : Banker (faux) > françoise (merci, je ne sais pas pourquoi j'ai fait l'erreur :? ) a écrit: 1-9-2008
dans la coupe de feu au dernier chapitre
en anglais
- "We will see each uzzer again, I 'ope," said Fleur as she reached him, holding out her hand. "I am 'oping to get a job 'ere, to improve my Eenglish."
- "It's very good already," said Ron in a strangled sort of voice. Fleur smiled at him ; Hermione scowled.

en français
- J'espère que nous nous reverrons, dit Fleur en lui tendant la main. Je voudrais trouver un travail ici pour améliorer mon anglais.
- Il est déjà très bon, assura Ron d'une voix un peu étranglée.
- J'ai encore du mal avec les h aspirés... dit Fleur en lui adressant un grand sourire. Hermione fronça les sourcils.

Bizarre qu'en anglais, il n'est pas mentionné des "h" aspirés ou alors c'est parce qu'ils le sont toujours, sauf qu'Hermione ne se prononce pas comme Harry.
Je crois que Ménard a inventé cette réplique de Fleurk... euh pardonne-moi Fleur en faisant écho à la réplique précédente de cette dernière dans la version anglaise ! Puisqu'à la vue de la citation que tu nous rapporte ici (celle en anglais) je constate qu'aux mots anglais pour lesquels il faut prononcé les "h" de façon aspirée et bien Fleur enfin J.K. Rowling les a remplacé par des apostrophes !

Voilà j'espère être clair :? Bisous & @ bientôt !!
          Image
Bonjour @ tous & à toutes !

Voilà en lisant la version anglaise d'Harry Potter et la Chambre des Secrets, j'ai remarqué que l'une des scène du chapitre 9 ("L'avertissement" ["The Writing on the Wall"]), n'a pas le même impact dans la version anglaise que dans la version française à cause des répliques échangées entre le Professeur Binns, Parvati Patil et Seamus Finnigan :

:arrow: Version Française CS9, p.164 : le Ø désigne l'endroit où il manque quelque chose.

"- Mais, Monsieur, objecta Seamus Finnigan, si la Chambre ne peut-être ouverte que par l'héritier de Serpentard, il est normal que personne d'autre ne soit capable de la trouver, non ?
-Absurde Ø ! répliqua le professeur Binns d'un ton excédé. Si les directeurs et directrices qui se sont succédé au cours des siècles n'ont rien découvert...
- Mais, professeur, il faut sans doute connaître la magie noire pour l'ouvrir, fit remarquer Parvati Patil.
- Ce n'est pas parce qu'un sorcier ne se
sert pas de la magie noir qu'il ne la connaît pas Ø, répliqua Binns. Si des gens comme Dumbledore..."

:arrow: Version Anglaise CS9, pp.151-152 :

“But, sir,” said Seamus Finnigan, “if the Chamber can only be opened by Slytherin's true heir, no one else would be able to find it, would they?”
“Nonsense, O'Flaherty,” said Professor Binns in an aggravated tone. “If a long succession of Hogwarts headmasters and headmistresses haven't found the thing—”
“But, Professor,” piped up Parvati Patil, “you'd probably have to use Dark Magic to open it—”
“Just because a wizard
doesn't use Dark Magic doesn't mean he can't, Miss Pennyfeather,” snapped Professor Binns. “I repeat, if the likes of Dumbledore—”

Pourquoi Ménard, n'a-t-il pas traduit, francisé ou repris ces deux Noms de Famille, qui montre que le Professeur Binns fait plus attention à ce qu'il appel les "faits réels" qu'aux Noms de famille de ses élèves. On se demande comment il parvient à attribuer les notes si il ne sait même pas les noms de ces étudiants.

Voilà, bisous & @ très bientôt !!!!

PS :
  • "Pennyfeather" - Un Nom de Famille Anglais, introduit en Irlande dans des temps Cromwellien, dérivé de "penny father" qui signifie "personne indigente, avaricieuse" et a "Pennefather" et "Panfare" comme variantes. Fut un important Nom de Famille parmi l'Aristocratie Terrienne localisée dans le Leinster et le Munster. Francisé, ce Nom de Famille donne "Pincemaille", qui dérive d'un vieux mot en Moyen Français : "pince-maille" qui a la même signification qu'en anglais, mais incluant en plus "taquin, espiègle" ou encore "facétieux". Il a "Pinseel", "Pinchemaille", "Pinsmaille" comme variante et fut surtout répandu en Moselle et dans l'Oise.
  • "O'Flaherty" - Ce Nom de famille le plus intéressant a pour origine le Vieux Gaélique, et est la forme Anglicisée du Nom gaélique "O'Flaithbheartaigh", composé du préfixe Gaélique "O'" signifiant "le descendant mâle de, le fils de". (qui, fût, dans ce cas, abandonnée au fil des ans), et le Nom Propre "Flaithbheartach", vient des éléments en gaélique "flaith(eamh)" qui signifie "prince, souverain" + "beartach" signifiant "lumineux, brillant, célèbre", mais aussi "riche".
          Image
Bonsoir @ tous !

En relisant Harry Potter and the Philosopher's Stone [Harry Potter à l'École des Sorciers, dans la Version Française] dernièrement, j'ai observé dans le Chapitre 3 intitulé "The Letters From No One" ["Les Lettres De Nulle Part", dans la Version Française], une nouvelle coupure effectué par Mr Ménard :

:arrow: Version Française ES3 : le Ø désigne l'endroit où il manque quelque chose.

"Ce jour-là, l'oncle Vernon resta à la maison. Après avoir brûler toutes les lettres, il reprit son marteau et ses clous et boucha à l'aide de planches tous les interstices autour des portes de devant et derrière, si bien que personne ne pouvait plus entrer ni sortir. Ø"

:arrow: Version Anglaise PS3 :

"Uncle Vernon stayed at home again. After burning all letters, he got out a hammer and nails and boarded up the cracks around the front and back doors so no one could go out. He hummed « Tiptoe through the Tulips » as he worked, and jumped at small noises."
_________________ Littéralement :
  • "Il fredonnait "Tiptoe through the Tulips" (mots à mots "Sur la Pointe des Pieds à Travers les Tulipes", une chanson datant de 1929, qui fut remit à l'ordre du jour [entre guillemets] par Tiny Tim en 1968) alors qu'il travaillait, et tressautait en émettant de petits bruits."
Pourquoi Ménard l'a t-il tronqué de la Version Française ? Cela enlève tout le côté comique de la chose ! Si c'est à cause de la traduction, il aurait pu faire comme les autres traducteurs d'Harry Potter. Tel le traducteur espagnol qui a décidé d'"hispanisé" la chanson que l'oncle Vernon fredonnait, ce qui donne : "De Puntillas Entre los Tulipanes". Ou alors comme le traducteur allemand qui a, quant à lui, décidé de la remplacé par un équivalent local et l’oncle Vernon se retrouve à fredonner la chanson allemande la plus populaire "Bi-Ba-Butzemann" !

Voilà, bisous & @ très bientôt !!!!
          Image
Bonjour @ tous !

Je sais que cela n'a rien avoir avec une quelconque traduction de J.-F. Ménard, mais je ne savais pas du tout où je pouvais le mettre donc je l'ai mis là. En lisant, via le site IMDb, le script anglais du film Harry Potter and the Prisoner of Azkaban, j'ai trouvé ce passage, où le Trio décide d'aller rendre visite à Hagrid avant l'Exécution de Buck et en chemin, ils rencontrèrent Drago Malefoy et Cie en train de ce délecter du spectacle. Vous voyez de quelle scène je parle, celle où Hermione assène son fameux coup de poing à Drago en l'insultant de : "You foul, loathsome, evil little cockroach" (traduit en français par : "Sale petit cafard / cancrelat répugnant").

Bon, maintenant que vous voyez bien la scène, dans le film on peut entendre que Drago dit que son père l'autorise à garder la tête de Buck et qu'il pourrait l'accrocher au dessus de son lit. Mais dans le script, ce passage est plus long ! En effet, Drago lance pour railler Hagrid :
  • "Did you see the big, fat blubbering oaf?!",
que je traduirais par :
  • "Vous avez vu l’gros, le gros balourd pleurnichard ?!".
Mais cette traduction ne me convient guère, aussi j'aurais aimé votre avis et votre aide pour une meilleure traduction !

Voilà, merci d'avance, bisous & @ très bientôt !!!!!!
The poet Lewis Allan (aka Abel Meeropol) wrote: "Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black body swinging in the Southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees [...]"
Avatar de l’utilisateur
Caliméro
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 497
Inscription: 04 Juil 2008, 12:56
Localisation: "Une chose me laisse perplexe : Est-ce moi ou les autres qui sont fous ?" Albert Einstein

PrécédenteSuivante

Retourner vers La bibliothèque de Poudlard

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron