Question de morale

Pour parler de divers sujets hors Harry Potter, tels que cinéma, littérature, ou d'autres sujets qui vous tiennent à coeur. Sans flood.

Modérateur: Aurors

Seriez-vous prêt à enlever la vie à quelqu'un pour devenir immortel?

Oui
6
17%
Non
30
83%
 
Nombre total de votes : 36

Messagepar Regulus » 21 Avr 2009, 22:59

@ Cissou : Je ne pense vraiment pas que l'on puisse s'ennuyer en tant qu'immortel !! En imaginant tout ce qu'il est possible de faire, tous les voyages, toutes les cultures à recontrer, les pays à voir, et puis les époques à traverser... nan l'ennui ça me paraît bien peu probable !!

Quant à ceux qui sont d'accord avec le tyran, ça me permet de rendre immortels mes copains :twisted: :wink:


@ Darky : Oui mais nan tu triches, t'as pas le droit de citer Gandalf, déjà parce que il est trop sage ça m'énerve les gens intelligents, et puis en plus il ressemble trop à l'autre barbu qui sait tout là... :lol: :lol:
Et puis des gens bien méchants comme il faut c'est vraiment pas ça qui manque...

Dernier point, on dirait que vous êtes tous les 2 partis du postulat que je serai un immortel gentil... :twisted:
"Combien auront le courage de revenir lorsqu'ils la sentiront ? Et combien seront assez sots pour rester à l'écart ? " - Lord Voldemort (CF33)
Avatar de l’utilisateur
Regulus
Auror retraité(e)
 
Messages: 2220
Inscription: 29 Jan 2006, 20:44
Localisation: L'aile secrète du Square Grimmaurd

Messagepar cissou » 22 Avr 2009, 16:32

Regulus a écrit:Dernier point, on dirait que vous êtes tous les 2 partis du postulat que je serai un immortel gentil... :twisted:


C’est pour ça qu'il ne faut pas devenir immortel! comment ferait-on pour détruire un immortel méchant?

Par la même occasion tu me donnes une idée. avec tous se temps certes il y a la possibilité de voyager d'apprendre (mais pour moi il y a toujours de l'ennuie a un moment ou a un autre) il y a le risque de devenir mauvais car sachant "tous" on peu manipuler les gens, leur faire croire des choses sous prétexte des avoir vu ou vécu alors que se n'est pas vrai.il y a le risque de leur faire devenir "nos" esclaves car on est un "puits" de science. Donc non pour l'immortalité.
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

Messagepar john116 » 22 Avr 2009, 17:24

Personnellement je voudrais bien être immortel mais pas en tuant quelqu'un.
Je suis une personne qui aime les projets faramineux et ma vie seule ne suffira pas pour tout ce que j'ai à faire et à découvrir
Avatar de l’utilisateur
john116
Professeur
 
Messages: 607
Inscription: 21 Nov 2007, 13:31

Messagepar p.express » 23 Avr 2009, 10:59

Même si je partage le goût de Reg pour la connaissance (dans mon cas le mot science me semble dangereux), je ne crois pas que je pourrais tuer, même un tyran.

Attention; loin de moi l'idée de me faire passer pour une personne profondément bonne etc, non. Il faut simplement une telle certitude d'être dans son bon droit et d'avoir raison de tuer que ce n'est pas une possibilité pour quelqu'un d'aussi torturé que moi philosophiquement.

Ainsi, tuerais-je Hitler si je pouvais revenir dans le temps ? Absolument pas. Attention encore une fois, je ne suis pas un monstre, et croyez-moi enseigner chaque année (sans parler des documents que je choisis de ne pas montrer à mes élèves) les monstruosités du régime nazi est inhumain et atroce pour moi.
Non, tout simplement, je déteste l'uchronie, nous savons ce qui est arrivé après, pas génial, mais pas catastrophique non plus. Je crains, connaissant l'histoire et les hommes que ce que nous pourrions réinventer en changeant l'histoire soit bien pire que ce qui s'est produit.
Mais là encore, cela n'engage que moi
Lupin - Très bien, Neville, dit le professeur. Pour commencer, quelle est la chose qui vous fait le plus peur au monde ? _Le professeur Rogue.
Avatar de l’utilisateur
p.express
Auror retraité(e)
 
Messages: 1948
Inscription: 13 Mar 2006, 02:57
Localisation: Un peu plus souvent ici que là-bas

Messagepar Regulus » 24 Avr 2009, 08:54

Maintenant je sais ce que veut dire uchronie !!! :P

Je suis sans doute moins chamboulé philosophiquement que toi ma petite Poupou !! :lol: :lol:
Je persiste à penser que certes le monde n'est pas manichéen avec les très gentils d'un côté et les très méchants de l'autre à qui l'on pourrait ôter la vie sans scrupule !!
Il n'empêche que, si l'occasion m'étais donné, et cela dans une démarche qui apparaîtra à certains sans doute très égoïste, je pense que je ferai peu de cas de conscience de la vie d'une parfaite ordure, si sa mort permettait à moi ou à l'un de mes proches de bénéficier d'une vie éternelle et de tout ce que cela implique !!

Regardez Twilight !!! :D :D
Et ben s'il fallait que je tue pour pouvoir partager ma vie avec Jasper, franchement les abrutis devraient faire gaffe !! :lol: :lol:
"Combien auront le courage de revenir lorsqu'ils la sentiront ? Et combien seront assez sots pour rester à l'écart ? " - Lord Voldemort (CF33)
Avatar de l’utilisateur
Regulus
Auror retraité(e)
 
Messages: 2220
Inscription: 29 Jan 2006, 20:44
Localisation: L'aile secrète du Square Grimmaurd

Messagepar Rose Zeller » 15 Juin 2009, 16:02

L'immortalité..
Quel rêve insensé !
Je n'ai jamais éprouvé le désir d'être immortel, donc la réponse s'impose à moi aussi sûrement que la défaite pour les Canons de Chudley..
Comme quoi, vaut mieux avoir une vie courte et bien remplie qu'un vie longue et ennuyeuse (l'immortalité ne peut qu'être absolument ennuyeuse, non ?)
''Comme dit le proverbe, à la guerre et en amour, tous les coups sont permis.
Et en l'occurence, on est un peu dans les deux !'' Ron (RM20)
Avatar de l’utilisateur
Rose Zeller
Moldu(e)
 
Messages: 28
Inscription: 13 Juin 2009, 18:51
Localisation: Suisse

Messagepar Llewellyn » 15 Juin 2009, 18:59

Le sujet --la morale et l'immortalité-- est doublement théorique, et se passe dans l'univers romanesque de Harry Potter :
* l'immortalité est un thème littéraire récurrent en science fiction et fantastique ou en "fantasy" ;
* la morale n'est pas applicable, elle n'est ici qu'une idée.

On sait que Voldemort est une évocation, une métaphore de Hitler, lequel n'a pas cherché (?) à devenir immortel ; tout au moins pas lui mais son Reich, qui devait durer mille ans et n'a duré que dix ans...

On peut donc évoquer toutes les idées qui nous viennent, mais cela reste désespérément basé sur notre ressenti, sur des sentiments qui nous viennent du plus profond personnel, sans qu'on puisse en sortir quelque chose qui soit basé sur la réflexion, la logique, le construit.
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
Elève
 
Messages: 211
Inscription: 01 Mar 2009, 22:46
Localisation: Sainte Mangouste & Caerdydd

Messagepar Caliméro » 15 Juin 2009, 19:40

Bonsoir !

L'intemporalité cohabite étroitement avec la temporalité dans le monde de Harry Potter. Certains artefacts ou personnages possèdent cette propriété tels que le Choixpeau Magique, la Carte du Maraudeur, Fumseck, Nicolas Flamel, le Basilic, les Fantômes de Poudlard et Dumbledore. Même la quête de Voldemort repose sur la recherche de l'immortalité. Le quatrième tome remet justement en question cette intemporalité des choses: on voit Harry Potter et ses amis cheminer vers le monde des adultes, un Dumbledore vieux et fatigué, un Cornelius Fudge buté à l'idée de voir son monde paisible s'écrouler. Le changement est omniprésent et l'intemporalité est une illusion, comme la quête absurde de Voldemort. Dans ce bas monde, tout a une finalité. Cependant, la seule chose qui dure est la transmission de l'héritage à la prochaine génération. Ainsi la sagesse de Dumbledore profitera à Harry. C'est peut-être pour cette raison que Voldemort désire tant l'immortalité: il n'a personne pour léguer sa propre expérience...

Voilà, bisous & @ bientôt !!!!
The poet Lewis Allan (aka Abel Meeropol) wrote: "Southern trees bear a strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black body swinging in the Southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees [...]"
Avatar de l’utilisateur
Caliméro
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 497
Inscription: 04 Juil 2008, 12:56
Localisation: "Une chose me laisse perplexe : Est-ce moi ou les autres qui sont fous ?" Albert Einstein

Messagepar Llewellyn » 15 Juin 2009, 23:11

Caliméro a écrit:on voit Harry Potter et ses amis cheminer vers le monde des adultes, un Dumbledore vieux et fatigué, un Cornelius Fudge buté à l'idée de voir son monde paisible s'écrouler. Le changement est omniprésent et l'intemporalité est une illusion

C'est exactement ce que dit Isabelle CANI dans son livre Harry Potter ou l'anti Peter Pan avec en sous-titre "pour en finir avec la magie de l'enfance".
Pour Mme Cani, il fallait en effet sept volumes décrivant sept années pour passer de la "magie" de l'enfance --dans tous les sens de ce terme !-- à l'âge adulte.
Pour elle, Harry Potter décrit le passage de l'enfance à l'âge adulte. Il faut renoncer à la magie, il faut voir mourir beaucoup... ce qui est le cas.
Pour elle, Voldemort fait partie des "faux adultes", des gens qui le sont physiquement, mais dont l'esprit est resté bloqué à un stade de développement.
Le seul enfant moldu décrit dans les livres est Dudley, enfantin mais pas enfant. On le voit bien à son anniversaire. Comme le dit si bien son père, "il en veut pour son argent".

La quête de l'immortalité est le cas de Peter Pan : il ne vit que dans l'instant, il refuse de devenir adulte, il refuse la mort "qui serait une grande aventure"...
C'est ce que dit si bien Joanne Rowling tant dans le tome 2, où désormais Nicolas Flamel mourra sous peu ; que dans le tome 6 où Dumbledore se sait condamné à brève échéance.
L'homme véritable est confronté à sa finitude et à la mort. Seul un véritable adulte est prêt à l'accepter...

Isabelle CANI
Harry Potter ou l'anti Peter Pan
pour en finir avec la magie de l'enfance
Fayard 2007, 316 pages
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
Elève
 
Messages: 211
Inscription: 01 Mar 2009, 22:46
Localisation: Sainte Mangouste & Caerdydd

Précédente

Retourner vers La Tête de Sanglier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités