Page 4 sur 4

MessagePosté: 30 Juin 2009, 17:24
par Llewellyn
aquarius a écrit:Je pense que pour mieux localiser Durmstrang nous devons suivre au plus près les traces de Grindelvald.

* Nous ne savons pas grand-chose sur Grindelwald à Durmstrang, pas plus que sur Viktor Krum le Bulgare dans cette école. Après le livre La Coupe de feu, nous savons que Hermione a entretenu une correspondance avec Krum. On n'en sait pas plus.

* Nous ne savons pas grand chose sur Karkaroff le Mangemort comme directeur lorsqu'il est ou était dans son école.

* En effet, il a été question d'envoyer Drago Malefoy à Durmstrang, pour y étudier la magie noire. Pour une fois, Mme Malefoy a emporté la décision... On ne la reverra que dans les tomes 6 et 7, et plutôt à son avantage (comme mère).

En fait, nous ne voyons ces trois personnages qu'à Poudlard, et peu ou pas à Durmstrang ! Lorsqu'ils interviennent dans le récit (des tomes 4 à 7) c'est en dehors de leur école de magie noire.

Mais pour moi, et cela n'engage que moi, c'est un ensemble de trois indices stigmatisant Durmstrang et les Mangemorts comme métaphore hitlérienne. Et c'est tout...

MessagePosté: 30 Juin 2009, 19:50
par Loufoca Logica
Dans le tome 7, il me semble que Viktor Krum parle un peu de Durmstang à Hermione, mais j'ai peut-être inventé ça.

Je ne me souviens que d'une chose certaine:
Viktor reconnait le signe que porte le père de Luna sur sa robe (le signe des Reliques de la Mort) comme était la marque de Grindelwald, que des élèves reproduisaient sur les murs de Durmstang.

:?: Alors, si seulement certains élèves le faisaient, (plus ou moins en cachette ) ça pourrait vouloir dire que, à l'époque où Viktor y était élève, tout Durmstang ne révérait pas le souvenir de Grindelwald ?

MessagePosté: 01 Juil 2009, 18:21
par Llewellyn
Loufoca Logica a écrit:Je ne me souviens que d'une chose certaine:
Viktor reconnait le signe que porte le père de Luna sur sa robe (le signe des Reliques de la Mort) comme était la marque de Grindelwald, que des élèves reproduisaient sur les murs de Durmstang.

:?: Alors, si seulement certains élèves le faisaient, (plus ou moins en cachette ) ça pourrait vouloir dire que, à l'époque où Viktor y était élève, tout Durmstang ne révérait pas le souvenir de Grindelwald ?

Oui c'est dans le chapitre 8, le mariage de Bill et Fleur.
Grindelwald l'avait gravé sur les murs lorsqu'il était élève.
Les élèves (actuels de Durmstrang) recopiaient ce symbole sur les cahiers et les vêtements ; Krum : "jusqu'à ce que ceux d'entre nous qui avaient perdu des membres de nos familles à cause de Grindelwald leur donnent une leçon". (format poche p.181).

Cela confirme :
- "l'hitlérité" de Grindelwald, de nombreuses familles ont eu à pâtir à son époque ;
- mais pas Viktor. Hermione l'a reçu plus que chaleureusement, et Ron est abominablement jaloux.
Lorsque Hermione le voit, elle laisse tomber le fameux petit sac de perles, elle rosit. Bref, elle est nettement troublée !

MessagePosté: 02 Juil 2009, 09:43
par aquarius
Bonjour

Les noms des personnages ne peuvent indiquer aucun emplacement car chaque qoricer peut étudier où bon lui semble.On sait que poudlard envoie des invitations a ses élèves,mais pour les autres écoles je n'ai aucune informations. N'oublions pas que Karkaroff a été jugé en Angleterre et on a vu aucune représentation de son pays.Peut être que c'est normal pour les sorciers ou bien que Karkaroff n'est qu'un émigré en Angleterre.
Mon idée c'est de décortiquer les relations entres les différents personnages.
Par exemple comment Karkarooff est devenue unmangemort ? est ce qu'il a rencontré voldemort en Angleterre ou allieurs ?en Albanie par exemple.

MessagePosté: 02 Juil 2009, 14:26
par Llewellyn
aquarius a écrit:N'oublions pas que Karkaroff a été jugé en Angleterre et on a vu aucune représentation de son pays.

Bonne remarque...
Tout simplement parce que Harry Potter a été écrit par une Anglaise, et se passe en Angleterre ?

Si Mme Rowling avait dû répondre par avance à toutes les questions que ses lecteurs se seraient ensuite posées, il aurait fallu tripler ou plus le nombre de pages, et les romans auraient perdu en nervosité, en dynamisme plutôt haletant !

Il nous reste l'imagination pure et les "fanfics".
Dans d'autres domaines, la récollection des petits détails, ensuite confirmés ou non par Mme Rowling, a permis des déductions utiles.

Relire :
http://www.encyclopedie-hp.org/help-abo ... ces.php#BB
et ici ...
http://www.encyclopedie-hp.org/essays/essay-why-did.php