Page 3 sur 4

MessagePosté: 22 Aoû 2011, 21:07
par cissou
Alors selon vous comment c'est passé cette journée?

MessagePosté: 23 Aoû 2011, 10:31
par banker
Il y a eu l'indépendance de Antigua et Barbuda !

mais je ne suis pas sûr que ça ait eu un rapport.

MessagePosté: 23 Aoû 2011, 20:43
par cissou
si les sorciers et harry potter existaient peu etre qu'il y aurai un rapport...

bref.... :arrow:

moi je reste sur mon idée que harry est resté sur place avec des "gardes du corps" le temps que dumbledore mette en place son transfert et quelque sortiléges

MessagePosté: 07 Déc 2011, 18:15
par cissou
je relance le sujet :
-selon vous cette journée se passe entre le 31/10 et le 1/11
-Harry est emmené à Poudlard par Hagrid en moto
-Harry est caché sous la cape d'invisibilité
-il est confié à quelqu'un en qui dumbledor a toute sa confiance, plutôt une femme
-Harry est dans les décombres garder par des gardes du corps de l'ordre et protégé par des sorts

après réflexion j'ai un peu changer d'idée, c'est vrai que les décombres c'est pas top, surtout pour un bébé et vu la saison...
-pour moi les parents de Harry son mort dans le nuit du 30 au 31 octobre (d'où l'idée de la fête d'hallowe'en chez les moldus)
-en effet Hagrid récupère harry, à Godric et la moto de Sirius. c'est dans les livres que Hagrid récupéré Harry? j'ai un doute.
->si c'est Hagrid dans se cas il rejoints Dumbledor à Prés au lard. dumbledor l'emmène chez son frère tous seul. -aprés tous Alberforth s'est occupé de sa petite sœur pendant des années. qui irait imaginer que harry serai chez lui? vu que pour tous le monde dumbledor et fils unique, pour certains les 2 frères ne s'apprécient pas.
>si ce n'est pas hagrid qui l'a récupéré c'est directement Alberforth sur ordre de dumbledor bien sur. hagrid a récupéré la moto car il ne voulait pas croire à la disparition des Potter et c'est rendu devant la maison, il a croisé sirius la bas. mais après que Harry soi partie de la maison, question de sécurité.
-durant la journée Dumbledor a mené son enquête sur comment harry à survécu, qui est responsable, voir le ministre...
pendant se temps harry est bien au chaud. arriver le soir, hagrid récupère harry et vient avec la moto.

MessagePosté: 07 Déc 2011, 21:19
par p.express
Je croyais que JKR avait donné des instructions dès le 1er film pour cette scène où Rogue arrive chez les Potter et pleure Lily. Comme ensuite, on sait par la Pensine qu'il file tout droit à Dumbledore, j'en avais déduit qu'il avait emmené Harry avec lui à Poudlard.

Qu'en pensez-vous ?

MessagePosté: 07 Déc 2011, 21:50
par Françoise
p.express a écrit:Je croyais que JKR avait donné des instructions dès le 1er film pour cette scène où Rogue arrive chez les Potter et pleure Lily. Comme ensuite, on sait par la Pensine qu'il file tout droit à Dumbledore, j'en avais déduit qu'il avait emmené Harry avec lui à Poudlard.

Qu'en pensez-vous ?


pourquoi Poudlard ? en tapant je me rends compte que c'est plausible

les Potter meurt le 31 octobre, jour d'halloween, puisque dans le tome 7 quand Voldemort arrive pour chercher Harry ; il y a un souvenir où des enfants lui disent : joli déguisement monsieur et ils courent à toutes jambes car ils découvrent comment il est...

donc je pense que si les consignes de JK pour le retour de Rogue pour pleurer Lily sont exactes, Rogue trouve Harry tout seul et évidemment le ramène à Dumbledore, seulement, JK ne le mentionne pas dans les livres.

j'espère que Pottermore nous en dira plus.

MessagePosté: 09 Déc 2011, 09:22
par Imperium
Il me semblait avoir lu que hagrid l'avait sorti des décombes.

MessagePosté: 09 Déc 2011, 21:20
par MANATH
J’ai parfois des envies de meurtre, je hais la technologie moderne, je veux retrouver ma plume et ma feuille blanche, pouvoir raturer, rayer, faire des patés d’encre, et ne plus avoir à taper des lettres sur un clavier, qui soudainement pris d’une méchanceté absurde à mon égard, m’a fait perdre par deux fois et le texte que j’écrivais, et le fil de mes pensées.

Je sais vous vous dîtes « Manath a perdu la raison, qu’est ce qu’elle raconte, elle floode, elle floode », et j’imagine les aurors passant par là hausser les sourcils, poupou voit rouge, moonita se dit « oh elle exagère » mais comme je vous connais vous irez jusqu’au bout de la lecture (un peu masos ? mais non seulement indulgentes envers une vieille copine de forum qui pète les plombs, mais allez ça ce comprend, « ça arrive à tout le monde ») avant de prendre une (sage) décision
Patience, patience, j’arrive au fait. Je réponds aux posts précèdents sur l’emploi du temps de cette fameuse journée du 31 octobre, ah quand même, ce n’est donc pas du flood.

+1 avec Imperium, je pensais aussi que Hagrid allait découvrir bébé Harry dans les ruines de la maison. Mais…j’aime la version poupou, et j’imagine très bien cette scène ou Rogue découvre ce massacre (aidée par une des rares scènes du film que j’ai vraiment aimée, puisque l’on voit Severus enfin libéré de son masque, en proie à un chagrin incontrolable et terrifiant)

Ce cher Rogue attend donc, caché, à quelques encablures, guidé par les indications que Voldemort, pris dans un accès soudain de mansuétude, a bien voulu lui données, suite à la révélation faite par le traitre Fénelon-Pettigrow-Judas.
Puis il se décide à entrer dans cette maison maudite, timidement et fébrile, il va enfin la retrouver elle, son amour de toujours, elle qui lui a préféré ce Gryffondor arrogant, au sourire narquois, ce joueur insipide de Quidditch, qui se pavanait à longueur de journée dans les couloirs de Poudlard, toujours accompagné de ses vilains toutous, ce Sirius, traitre à son sang qu’il déteste autant qu’il hait James, ce vilain petit gros, qui donne l’impression de chialer sa mère, et cet abominable loup-garou que Dumbledore semblait tant apprécier. Oui, il va la retrouver elle, flamboyante, sa longue chevelure flottant sur ses épaules, son regard si clair, si limpide, ses yeux verts si beaux et terrifiants quand ils vous pénètrent pour deviner quels sombres tourments hantent encore cette âme abimée. Oh elle sera surement noyée de chagrin, inconsolable devant les cadavres de son cher mari et leur rejeton, mais lui la consolera son cher amour, son amour de toujours ! Qui lui a révélé ce qu’elle était réellement ? Qui l’a accompagnée dans ces jeux interdits quand ils étaient enfants ? N’était-ce pas avec lui qu’elle partageait cette complicité étrange mélée de joie puérile et de profondes interrogations sur leur avenir dans le monde magique des sorciers ? Sûrement pas avec cette Pétunia, méchante fille qui ne comprenait rien à rien, et qui ressemblait à une grande jument avec ce cou qui n’en finissait pas, ces lèvres pincées qui ne savaient pas dire autre chose que « Je vais le dire à maman, si tu continues, Lily » Oui, lui Severus la consolerait, il trouverait les mots, elle lui pardonnerait tout, sa peine tellement immense qu’elle se laisserait guider par lui.
Dans le couloir qui mene à un petit escalier tout raide, il aperçoit le corps de James, l’enjambe, pris de nausée soudaine en voyant ce regard mort, plus surpris par la soudaineté de l’attaque que par la crainte et la terrible malédiction qui pesait sur son enfant et ses conséquences. Puis il monte doucement les marches qui ne craquent même pas sous son poids, un doute l’assaille ! Ou est-elle ? Pourquoi ne l’entend-il pas gémir, pleurer ou même murmurer le prénom du bébé ? Une bonne partie de la maison a été dévastée, soufflée par le terrible sortilège de mort lancé par le Seigneur des Ténèbres et peut-être n’est elle qu’évanouie, recroquevillée dans son angoisse et sa solitude. Il va l’emmener loin, ils ne retourneront pas chez les sorciers, Voldemort l’a épargnée, il l’a supplié de la laisser en vie. Ensemble, ils rebatiront une vie, loin de toute cette souffrance, ils auront un petit laboratoire dans lequel ils pourront partager leur passion, Lily est très bonne en potion, le professeur Slughorn ne tarissait pas s’éloge sur sa meilleure élève, il l’initierait à ses recherches sur ses nouveaux sortilèges, il rechercherait un jour son livre de potion tant chéri, son livre de Prince de Sang Mélé, lui le pauvre Servilus, dont personne ne semblait croire qu’il avait en lui tant de génie ! Ah ils pouvaient ricaner, tous autant qu’ils étaient là-bas dans le château ? Lily allait enfin comprendre qui il était réellement !
Mais pourquoi ce silence ? Il est en haut de l’escalier, un vent froid l’atteint tout d’un coup, une peur sans nom l’étreint, la sueur perle sur son front, ses mains se glacent d’effroi quand, poussant la porte de la petite chambre, son regard tombe sur son corps inanimé, étendu devant le petit lit cage, où deux yeux verts le scrutent silencieusement, deux yeux verts qui tel le sortilège Endoloris, lui transpercent le cœur dans un effroyable déchirement, dont le cri qui s’échappe de sa poitrine lui renvoie son propre écho.

Je vous laisse deviner la suite, pris de remord, noyé dans son chagrin, Severus emporte le bébé dans ses bras sans le regarder, envoie un message à Dumbledore, qui lui-même prévient Hagrid. Celui-ci croise Sirius, lui emprunte la moto, récupère Harry, posé sans précaution sur les marches du perron, et Severus va à la rencontre de Dumbledore, vous connaissez la suite.

Bonne lecture, ou passez votre chemin !

MessagePosté: 09 Déc 2011, 21:44
par p.express
C'est une belle histoire, mais j'imaginais plutôt que Severus savait pertinemment ce qu'il allait voir, sauf que là le bébé avait survécu.

MessagePosté: 09 Déc 2011, 21:57
par MANATH
Mais non, Severus pensait réellement que Voldemort épargnerait Lily puisqu'il l'a supplié de le faire, il croyait en lui à cette époque, cette andouille !

MessagePosté: 11 Déc 2011, 19:23
par DarkMoonshade
J'aime beaucoup ton incursion dans le monde de Rogue Manath, pour moi cela correspond tout à fait au caractère de Rogue : vouloir "récupérer" Lily et prendre avantage de la disparition de sa famille.
Dans quelle pétrin il s'était fourré celui-là, j'imagine à l'instant l'horrible tourment qui s'offrait à lui, redoutant l'attaque de Voldemort tout en souhaitant malgré lui être débarrassé du père et du fils, craignant pour elle et malade de jalousie envers ceux qui la séparaient de lui.

Petite précision c'est bien Hagrid qui sort Harry des décombres :
~ Ecole des Sorciers - Hagrid a écrit:Chapitre 1 - La maison était presque entièrement détruite mais je me suis débrouillé pour le sortir de là avant que les Moldus commencent à rappliquer.
Chapitre 4 - C'est à moi que Dumbledore a confié la mission d'aller te chercher dans la maison en ruine.
Cependant j'ai une image très nette de Rogue entrant dans la maison, trouvant Lily morte, Harry vivant et s'enfuyant en le laissant là.
J'ai vérifié ce n'est pas dans "Le récit du Prince", peut être est-ce dans le film ? Ou bien simplement que ça colle si bien avec le ressenti et le caractère de Rogue : incapable de supporter le symbole même de l'amour de James et Lily : Harry.

Je souris en nous imaginant nous envoyer des lettres à longueur de temps au lieu d'échanger sur le forum... les livres ouverts sur le bureau, une tonne de lettres alentours, des plumes de hibou, de l'encre jusqu'aux fossettes... :wink:

MessagePosté: 13 Déc 2011, 17:03
par Imperium
Ok, alors disons que Rogue arrive, il découvre le corp de Lily et le bébé toujours en vie. Fou de chagrin et de rage contre Voldemort, il préviens Dumbledore.

Dumbledore (trés calculateur, on ne peut pas le nier) tient au statut d'agent double de Rogue. Il lui dit donc de partir avant que quelqu'un le voit. Dumbledore préviens alors Hagrid qui va récupérer Harry.

Rogue devait tourner dans Godric's hollow en attendant. Il devait savoir qu'ils vivaient là mais n'étant pas de le secret, il ne pouvait voire la maison. Sauf une fois la mort de Lily et James et la maison détruite. Dans ce qu'à les sécurités sont brisées.

Il avait surement compris que Lily était morte en voyant apparaitre les ruines de la maison.

MessagePosté: 13 Déc 2011, 22:45
par MANATH
il aurait pu penser qu'elle s'était enfuie !!! je sais on ne peut pas réécrire l'histoire, mais je suis nostalgique ce soir, je voudrais redécouvrir toute l'histoire, ah si seulement... un petit retourneur de temps alors !

MessagePosté: 15 Déc 2011, 14:46
par Imperium
Je comprend parfaitement cette nostalgie.

MessagePosté: 16 Déc 2011, 22:03
par Françoise
manath a écrit:Je vous laisse deviner la suite, pris de remord, noyé dans son chagrin, Severus emporte le bébé dans ses bras sans le regarder, envoie un message à Dumbledore, qui lui-même prévient Hagrid. Celui-ci croise Sirius, lui emprunte la moto, récupère Harry, posé sans précaution sur les marches du perron, et Severus va à la rencontre de Dumbledore, vous connaissez la suite.

Bonne lecture, ou passez votre chemin !


qui lui-même prévient Hagrid : j'imagine bien qu'il le prévient avec son cher patronus tiré tout droit de son amour pour Lily, j'ai bien aimé ton "flood" manath !

vous voyez qu'on a encore des choses à dire même après la fin de nos livres et films (pour ceux qui les aiment)...

manath a écrit:Ce cher Rogue attend donc, caché, à quelques encablures, guidé par les indications que Voldemort, pris dans un accès soudain de mansuétude, a bien voulu lui données, suite à la révélation faite par le traitre Fénelon-Pettigrow-Judas.


Fénelon
: ne voulais tu pas dire félon ?

darkmoonshade a écrit:Cependant j'ai une image très nette de Rogue entrant dans la maison, trouvant Lily morte, Harry vivant et s'enfuyant en le laissant là.
J'ai vérifié ce n'est pas dans "Le récit du Prince", peut être est-ce dans le film ? Ou bien simplement que ça colle si bien avec le ressenti et le caractère de Rogue : incapable de supporter le symbole même de l'amour de James et Lily : Harry.

Je souris en nous imaginant nous envoyer des lettres à longueur de temps au lieu d'échanger sur le forum... les livres ouverts sur le bureau, une tonne de lettres alentours, des plumes de hibou, de l'encre jusqu'aux fossettes...


alors tu es très magicienne, en nous imaginant ainsi, en plus j'ai des fossettes aussi. en plus le bureau de John116 se prête très bien à ton imaginaire...à voir dans un autre topic....