Avez-vous des créations, des textes personnels?

Pour parler de divers sujets hors Harry Potter, tels que cinéma, littérature, ou d'autres sujets qui vous tiennent à coeur. Sans flood.

Modérateur: Aurors

Messagepar cissou » 12 Avr 2008, 21:31

Je ne voyais pas trop ça dans origine, je pensais que c'était plus par origine de pays, que c'était une sorte d'école internationale, mais pourquoi pas (je viens de relire ton post et tu as dis genre HP donc sa colle).
Quel âge ont tes personnages?
Combien de temps dure l'école, je pense que tu dois avoir une idée de tous ça pour être sur de ne pas te perdre en chemin.
As tu une idée de combien de livres tu veux faire?
Tu n'es pas obligé de répondre c'est juste que j'ai vu quelque part que ça pouvais aider de savoir où l'on va donc je le dis.

Moi curieuse? Non pas du tout :D Bon d'accord un peu
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

Messagepar Miiniiskiity » 16 Avr 2008, 13:49

cissou a écrit:Quel âge ont tes personnages?
Combien de temps dure l'école, je pense que tu dois avoir une idée de tous ça pour être sur de ne pas te perdre en chemin.
As tu une idée de combien de livres tu veux faire?


Mes personnages ont (les plus jeunes) 13ans, (les plus vieux) 18-19.
Il y a 6 années à passer mais elles peuvent être redoublées au sautées.
Je pense faire euh * je compte * 10 livres... peut-être moins mais je veux avoir toutes ses années passées à l'école et peut-être un peu après.

Voilà... autre chose? :?:
Une minute de silence
Pour une fille démoniaque
Une minute de silence
Pour une morte depuis sa naissance
Avatar de l’utilisateur
Miiniiskiity
Moldu(e)
 
Messages: 13
Inscription: 05 Avr 2008, 16:54
Localisation: A pré au lard, en train de faire l'imbécile dans la neige

Messagepar Fumseck-13 » 16 Avr 2008, 17:11

Voila une nouvelle policière que j'ai écrite :


Mr. Groehingan était un homme d’affaire de forte corpulence, au nez épaté et aux yeux globuleux, il se reposait dans une chambre du « Zetland Country House Hotel » dans le Nord du Connemara. Dehors tout était calme, on n’entendait que le vent qui soufflait sur l’océan, soudain on entendit un cri aigu et puis plus rien, Mr Groehingan avait été égorgé dans sa chambre.
Le lendemain, Jean Raelly était assis à son bureau de détective privé, il était habillé avec un long manteau gris qui laissait deviner un pistolet dans sa gaine. C’était un homme grand et mince, au regard sévère, avec une bouche fine, un nez aquilin, aux cheveux châtain et au front fuyant. Il se releva lorsqu’il entendit la porte s’ouvrir, un homme petit et trapu entra dans la pièce, il se dirigea vers Raelly et l’informa qu’il était un directeur d’hôtel et il lui demanda ses services pour résoudre une enquête.
Quand Raelly arriva sur les lieux, il interrogea l’homme qui s’occupait d’accueillir les visiteurs qui lui répéta ne rien avoir vu de suspect. Ensuite
il examina la chambre, il releva quelques gouttes de sang par terre avant de remarquer un bout de tissu noir. Après l’avoir examiné, il remarqua que s’était un bout de tissu blanc souillé de charbon. Il descendit au rez - de – chaussé et mis en garde à vue le réceptionniste.
Une fois rentré dans son bureau, il éplucha les revues parlant du meurtre de Mr. Groehingan, il ne trouva rien d’intéressant. Ensuite il alla interroger le réceptionniste de l’hôtel qui lui répéta ne rien avoir vu et qu’il était innocent. Raelly alla s’informer des derniers ramonages de l’hôtel, il apprit que l’on ramonait ce jour là. Il alla consulter le registre des ramoneurs de l’hôtel et plus précisément celui de la chambre numéro 8, la personne qui s’occupait de cette chambre était un dénommé John Johnson qui habitait n°3 Rockbarton North à Galway. John Johnson était un homme âgé d’environ 21 ans, il était petit et fin, il était coiffé d’un petit béret. Quand Raelly arriva chez Johnson tout était éteint, il n’y avait pas de signe de vie, alors Raelly décida de crocheter la serrure. Une fois rentré dans la maison, il entendit un bruit à l’étage, il monta les escaliers quatre à quatre et il aperçu une ombre dans un placard, il s’approcha du placard et soudain la porte s’ouvrit en un éclair et Johnson se jeta sur Raelly qui n’eut pas le temps de l’esquiver. Johnson et Raelly dévalèrent les escaliers, quand ils arrivèrent en bas des escaliers Raelly était au dessus de Johnson, tout à coup Raelly remarqua que Johnson plongea sa main dans sa poche pour saisir son arme, Raelly sauta sur le coté et attrapa son révolver et tira dans l’épaule de Johnson qui se tordait de douleur, Raelly en profita pour lui passer les menottes. Un fois arriver dans son bureau, Raelly se mit à interroger Johnson pendant plus d’une heure, à la fin Johnson allait tout avouer quand soudain on entendit une détonation qui fit éclater la vitre et une balle arriva droit dans la tempe de Johnson qui tomba raide mort, Raelly courut dehors et vit une vieille voiture grise démarrer en trombe.
Raelly fouilla les vêtements de Johnson et trouva un bout de papier déchirer où il lut « 10 Roc…….. », il pensa d’abord que c’était la même rue que celle de Johnson. Sans perdre de temps, il s’y rendit. Il arriva devant la maison et il sonna à la porte, une vieille dame lui ouvrit. Elle habitait dans cette maison depuis plus de quarante ans. Il n’était pas dans la bonne rue.
Il rentra à son bureau vers cinq heures et il n’avait toujours pas avancé depuis la mort de Johnson, il alla voir dehors, là où la voiture avait démarré et grâce aux traces laissées par celle-ci, il remarqua que les roues étaient fort larges pour le type de voiture du meurtrier. Il retourna à l’hôtel pour demander qu’elle était la société de ramonage qui s’occupait de l’hôtel. Le directeur lui répondit que c’était la société Aquatech dont le directeur était Carey Rhuys. Raelly alla trouver Rhuys et lui expliqua l’affaire Johnson. Rhuys lui expliqua qu’il avait toujours trouvé Johnson un peu perturbé et que cela ne l’étonnait pas trop. Quand Raelly sortit de chez Rhuys il remarqua que le garage était ouvert et il vit une belle Mercedes blanche suivi par une vieille petite voiture rouge. Discrètement, il entra dans le garage pour voir de plus près la petite voiture rouge. Elle ressemblait fort à celle qui avait pris la fuite après le coup de feu fatal pour Johnson. Mais elle était rouge et les pneus étaient moins larges que les traces laissées! Pourtant, Raelly remarqua que la peinture était en très bon état pour une si vieille voiture. En effet, ce modèle datait de plus de quinze ans. Il décida qu’il tiendrait cette voiture à l’œil, mais il devait aussi se renseigner sur Mr Groehingan. Avait-il des concurrents dans cette affaire de complexe hôtelier de luxe qu’il voulait construire non loin de là, dans un endroit encore sauvage. Ou, était-ce les habitants de la région qui ne voulaient pas de cet hôtel hyper moderne dans la lande si chère à leur cœur ! Avait-il une famille ?
Dans son bureau, il prit contact avec celui de Groehingan qui se trouvait à Dublin. Au bout du fil, une voix pleine d’émotion, à peine audible, c’était la secrétaire qui mettait de l’ordre dans les papiers de son patron. Elle renseigna Raelly sur le fait que Mr Groehingan était veuf et sans enfant. Sa femme était tombée dans une grave dépression qui lui fut fatale. Tout avait basculé le jour où elle perdit son bébé à la naissance. Elle n’avait jamais surmonté ce drame et n’avait jamais trouvé de réconfort auprès de son mari pour qui seule sa carrière comptait, il n’était même pas venu à l’enterrement de sa femme soit disant qu’il avait trop de travail, il fit juste livré un bouquet de fleurs.
A la connaisance de la secrétaire, ni son patron, ni sa femme n’avait de famille. Des concurrents ? Non, il n’en avait pas ! Son patron lui avait dit que personne n’avait les épaules assez larges pour entreprendre un tel projet. Seul lui en était capable. Pour ce qui était des habitants de la côte ouest, elle n’avait pas d’avis car elle ne s’était jamais rendue là-bas.
Raelly la remercia et lui donna son numéro de téléphone si un détail lui revenait en tête ou si elle trouvait, dans son rangement, des documents qui pourraient faire avancer l’enquête. Raelly avait comme secrétaire, assistant et ami, un homme. Il trouvait ça pratique car il pouvait lui demander autre chose que du travail de bureau. Pas qu’il pensait qu’une femme n’en aurait pas été capable mais il n’aurait pas osé lui demander. En effet, il avait mis Georges, son secrétaire, en planque pour surveiller les allées et venues de la vieille voiture. Il était 22 heures quand il alla aux nouvelles, mais rien n’était sorti du garage. George rentra chez lui pour la nuit et il reprendrait son poste d’observation le lendemain matin vers six heures.
Le lendemain, Raelly alla chez Johnson et il trouva sur le répondeur un message d’un certain Hugo G. qui lui disait comment tuer Groehingan. Mais quelque chose dans le message lui semblait bizarre.
Peu après que Georges ait repris sa place, la porte électrique du garage s’ouvrit, et quelques secondes plus tard la grosse Mercedes blanche bondée sortit du garage. Il n’y avait aucun signe de vie dans la maison alors Georges décida d’entrer dans le garage. Il découvrit, caché près de la voiture, quatre grosses roues de 4x4 , ensuite il gratta légèrement la peinture rouge et il découvrit un couche de peinture grise, cela intéressera sûrement Raelly, Soudain la porte du garage se referma et un homme attrapa Georges par derrière et l’emmena dans la cave. Georges devait à tout prix prévenir Raelly qui, pendant ce temps, interrogeait les villageois. Ceux-ci lui répondirent qu’ils étaient contre le complexe hôtelier mais que jamais ils n’auraient tué Mr Groehingan. Quand Raelly voulu téléphoner à Georges, ce fut une voix avec un accent Russe qu’il lui dit que son ami était incapable de lui répondre pour l’instant. Raelly comprit qu’il se passait quelque chose de bizarre et il alla directement vers le bureau de Rhuys. Pendant ce temps la Mercedes était rentrée dans le garage. Quand Raelly arriva dans la rue du bureau de Rhuys, il remarqua que le nom de la rue était Rockbarton West. Il se gara un peu plus loin que le bureau de Rhuys, quand il arriva devant le bâtiment, il remarqua le numéro 10 sur le mur, il attrapa son révolver et il défonça la porte, ensuite il se rendit dans le bureau de Rhuys. Quand il y entra, les hommes de mains de Rhuys lui sautèrent dessus. Raelly frappait dans tous les sens jusqu’au moment où les quatre hommes le maîtrisèrent tout à fait. Raelly n’avait plus q’une seule main de libre et il ne lui restait que quelques secondes pour s’en sortir. Il prit son arme et tira quatre coups et les quatre hommes tombèrent mortellement blessés. Ensuite, il se diriga vers Rhuys qui renversa son bureau et sauta par la fenêtre. Raelly descendu les esceliers quatre à quatre et se mit à la poursuite de Rhuys et comme il avait de l’entrainement il n’avait pas eu beaucoup de mal pour rattraper Rhuys qui fût rapidement maîtrisé par Raelly. Ce dernier livra Rhuys à Scotland Yard après avoir liberé Georges.
Raelly exliqua à Georges comment il avait découvert le coupable : Carey Rhuys, de son vrai nom Hugo Groehingan avait été abandonné dans un orphelinat au bord du Shannon par son père, ce qui provoqua la mort de sa mère. Hugo décida de se venger et de venger sa mère en tuant son traître de père. Il avait comprit cela grâce au message sur le répondeur de Johnson qui disait « Tue le père Groehingan, je n’aime pas les traîtres dans ma famille. ».


Fin
Avatar de l’utilisateur
Fumseck-13
Moldu(e)
 
Messages: 6
Inscription: 12 Avr 2008, 09:35
Localisation: Dans le bureau de Dumbeldore

Messagepar arwen » 16 Avr 2008, 19:49

Miiniiskiity a écrit:
Beaucoup de personne disent que je fais du plagias.


de la différence entre "libre inspiration" et "plagiat"

Lewis Carroll a écrit:le pauvre Cavalier(...) n'était certe pas très fort en matière d'équitation(...) Chaque fois que son cheval s'arrêtait (celà lui arrivait plus souvent qu'à son tour), le Cavalier tombait par devant, et chaque fois que son cheval repartait ( ce qu'il faisait généralement de manière assez brusque),le cavalier tombait par derrière. Cela mis à part, il se tenait assez bien en selle, sauf qu'il avait la mauvaise habitude de tomber aussi de côté de temps à autre (...)
De l'autre côté du miroir et de ce que ALice y trouva"

ce cavalier ne vous rappelle-t-il point quelqu'un ??? et la partie d'echec représentée par les déplacements d'Alice dans "de l'autre côté..." ???

JKR s'est inspirée de nombreux ouvrages....
-Bonjour, dr House.
-Bonjour dr Cuddy! Très jolie tenue, qui nous dit "je suis une professionnelle, mais aussi une femme" qui nous le hurle plutôt....
-Oui, et votre grosse canne est tout aussi subtile...

Dr [H]ouse, S1 ep6
Avatar de l’utilisateur
arwen
Préfet(e)
 
Messages: 285
Inscription: 29 Oct 2007, 05:56
Localisation: en hibernation

Messagepar Line » 17 Avr 2008, 09:38

Pour répondre à Miiniiskiity, je trouve que ton histoire peut être intéressante mais elle ressemble beaucoup trop à ce qu'a produit JKR.

Je ne dit pas que c'est du plagiat mais je pense que désormais, avec tout le succès qu'elle a eu, toute histoire se basant sur une école de sorcellerie dans laquelle les élèves sont classés selon leur personnalité (l'ambition rappelle les Serpentards, l'intelligence les Serdaigles, le courage les Gryffondors, les''amis de tous'' les Poufsouffles... Tu as beau essayer de les différencier, tout ça est vraiment très très proche...)

Bref, une telle histoire donc risque fort de rencontrer pas mal de difficultés pour se faire accepter en tant que telle et pas comme plagiat...

Ce que je veux dire, c'est que maintenant que JKR l'a fait, il va falloir trouver autre chose ou alors attendre très très longtemps...

**********

De mon côté, j'écris aussi des histoires, surtout de la prose (je suis nulle en poésie... :) )

En ce moment, je bosse sur une fan fic (on ne se refait pas... :lol: ), je suis d'ailleurs sur un site et j'ai pas mal de succès... :wink: (merci à mes lecteurs en passant! ) Je viens d'entamer le second tome.

Bien sûr, ce n'est pas de la très grande littérature mais j'aime bien. Raconter des histoires, etc. comme je le fais là, c'est surtout pour me faire plaisir et faire plaisir à ceux qui ont le temps (et le courage ! :lol: ) de me lire, pas pour obtenir une grande distinction littéraire! Beaucoup de gens écrivent mais très peu ont le talent nécessaire (et un peu de chance aussi!) pour vivre de leur plume ou même se faire publier.

Ce n'est pas mon but en tout cas, pas pour l'instant! J'ai aussi l'idée d'écrire un roman, mon propre roman cette fois, avec mon propre univers, mais comme le faisait remarquer un autre auteur de fan fic sur le forum (désolée, je ne me rapelle plus son nom... :? ) je trouve ça beaucoup plus difficile.

Cela demande plus de créativité, plus d'inventivité, plus de technique et aussi plus de culture littéraire. Cela me semble impossible d'écrire quelque chose sans savoir ce que les autres ont écrit avant! Toujours est-il que ce projet n'est vraiment qu'un projet, je n'ai encore que deux trois idées en tête et rien de concret pour le moment (et pour longtemps ecnore...)
Do you know how much I love you, my dear half-blood prince?
Avatar de l’utilisateur
Line
Elfe de Maison
 
Messages: 88
Inscription: 21 Sep 2006, 09:52
Localisation: Dans le cimetière de Godric's Hollow

Messagepar cissou » 17 Avr 2008, 16:13

@ Miiniiskiity, si tu as de l'imagination tu arriveras à te différencier de JKR. 10 livres c'est beaucoup! bon courage, et donne nous de tes nouvelles :wink:

@ Fumseck-13, pas mal, domage que cela se finisse si vite :roll:
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

Messagepar Miiniiskiity » 19 Avr 2008, 18:14

cissou a écrit: si tu as de l'imagination tu arriveras à te différencier de JKR. 10 livres c'est beaucoup! bon courage, et donne nous de tes nouvelles :wink:


Ben merci cissou, ça donne du courage. :)

@Line, Ce que j'ai écris est assez flou, je peux à la fois me défendre et t'expliquer en disant que le premier chapitre ressemble énormément à Harry Potter MAIS le reste n'as plus aucun rapport, les profs, les cours, les règles, le fonctionnement, L'HISTOIRE n'a RIEN à voir avec l'OEUVRE de JKR.
:? Du moins je le crois.


@Cissou, Merci pour ces encouragement

@Line, tu peux me croire, uniquement le premier chapitre fais penser à Harry Potter. Le reste n'a RIEN à voir.

édité pour éviter un double post. Tu peux ajouter des informations sur un post en utilisant la touche éditer en haut à droite de chaque post. p.express
Une minute de silence
Pour une fille démoniaque
Une minute de silence
Pour une morte depuis sa naissance
Avatar de l’utilisateur
Miiniiskiity
Moldu(e)
 
Messages: 13
Inscription: 05 Avr 2008, 16:54
Localisation: A pré au lard, en train de faire l'imbécile dans la neige

Messagepar Line » 20 Avr 2008, 08:01

Dans ce cas tu as toutes tes chances alors bon courage et bonne chance pour la suite! :wink:
Do you know how much I love you, my dear half-blood prince?
Avatar de l’utilisateur
Line
Elfe de Maison
 
Messages: 88
Inscription: 21 Sep 2006, 09:52
Localisation: Dans le cimetière de Godric's Hollow

Messagepar Françoise » 20 Avr 2008, 15:44

pour Fumseck13, chapeau, une nouvelle c'est pas facile à écrire car cela doit être concis et compréhensible en peu de mots. j'apprécie beaucoup ce que tu as écris car j'aime les histoires policières.
riséd elrueocnot edsi amega siv notsap ert nomen ej.
Avatar de l’utilisateur
Françoise
Directeur/Directrice
 
Messages: 1704
Inscription: 08 Fév 2007, 18:33
Localisation: salle commune de Gryffondor

Messagepar Miiniiskiity » 20 Avr 2008, 15:47

Moi aussi je trouve

Même si je le dit un peu en retard :D
Une minute de silence
Pour une fille démoniaque
Une minute de silence
Pour une morte depuis sa naissance
Avatar de l’utilisateur
Miiniiskiity
Moldu(e)
 
Messages: 13
Inscription: 05 Avr 2008, 16:54
Localisation: A pré au lard, en train de faire l'imbécile dans la neige

Moi l'ecrivain!

Messagepar Wilou51 » 15 Jan 2009, 22:30

Slt, je suis en pleine redaction d'une nouvelle utilisant l'univers d'HP et ayant pour heros Alastor Maugrey. Je le fais pour mon propre plaisir et pour pourquoi pas faire partager cette histoire.
C'est possible de la publier sur le forum ou bien faut-il l'accord de quelqu'un pour ce genre d'histoire?

a+ et merci d'avance pour vos reponses :wink:
Avatar de l’utilisateur
Wilou51
Elfe de Maison
 
Messages: 52
Inscription: 11 Jan 2009, 00:10
Localisation: En cours de Defense contre les Forces des Maths

Messagepar cissou » 16 Jan 2009, 00:51

salut!
a la tète de sanglier il y a un topic qui s'appelle "création de texte et nouvelle" ou quelque chose comme ça c'est sur la 1ere page vers le bas.
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

Messagepar Wilou51 » 16 Jan 2009, 01:45

Merci de l'info! :)

---

Slt, je me suis lancé dans une nouvelle ayant pour sujet Alastor Maugrey, je vous livre une avant 1ere avant peut-etre une parution par episode car elle risque de faire une dizaine de page word:

Maugrey était en haut de la colline, il avait toujours une impression étrange après avoir transplaner, comme si son œil magique ne voulait pas le suivre avant de se rétracter et de rejoindre finalement son orbite.
Il consulta sa montre: cela faisait un peu plus d’une demi-heure que Terezie l’avait contacté. Il semblait bien que Givefear avait commis l’irréparable. D’après son indic', Givefear avait lancé un sortilège impardonnable sur la personne de Neil Backstair, le facteur du village, un hibou moldu en quelque sorte. Après plusieurs mois de surveillance, le ministère avait enfin réussi à le prendre en flagrant délit, cette nouvelle aurait du le réjouir mais cela ne lui faisait ni chaud, ni froid; Maugrey remplissait sa mission, un point c’est tout. Cela faisait un certain temps que cet ancien mangemort était sous surveillance, Il y avait eu à Spellytown pas mal d’agressions ou de morts non-expliquées et ces evenements avait mis la puce à l’oreille du département des Aurors. Terezie Ryana, une Cracmole, avait été envoyée à Lieu pour épier les moindres faits et gestes de Givefear. Pendant 2 mois, il n’avait rien fait qui puisse alerter le ministère mais désormais ce dernier possédait un témoin et enfin la possibilité de coincer Givefear.


La suite plus tard, j'attend vos impressions!
:D

a+
Avatar de l’utilisateur
Wilou51
Elfe de Maison
 
Messages: 52
Inscription: 11 Jan 2009, 00:10
Localisation: En cours de Defense contre les Forces des Maths

Re: Moi l'ecrivain!

Messagepar DarkMoonshade » 16 Jan 2009, 09:22

Merci Cissou, j'ai déplacé le reste du sujet ici :wink:

Wilou51 a écrit:C'est possible de la publier sur le forum ou bien faut-il l'accord de quelqu'un pour ce genre d'histoire?
Bonjour Wilou51,

Pour répondre à ta question, non, désolée, le forum ne permet pas de publier de fanfictions. La raison est que ce forum est le complément du site de L'Encyclopédie Harry Potter, qui traite uniquement de données canoniques, c'est à dire celles données par JKR.

Mais il existe des sites spécifiques à l'hébergement de fictions concernant Harry Potter ou des univers plus larges, tu peux la publier là-bas ou bien envoyer la suite par MP aux membres qui seraient intéressés. Je laisse ton extrait afin que cela donne une idée de l'histoire :wink: (Par contre j'ai enlevé la couleur de texte, désolée elles sont réservées à la modération).

Bonne continuation :)
"La seule révolution, c'est de tenter de s'améliorer soi-même en espérant que les autres feront la même démarche." ~ Georges BRASSENS
Avatar de l’utilisateur
DarkMoonshade
Ministre de la Magie
 
Messages: 1460
Inscription: 07 Mai 2006, 12:20
Localisation: A l'Ouest - Tatami Ouest

Messagepar cissou » 16 Jan 2009, 11:15

de rien.
moi je suis partante pour la suite! j'adore les histoires. en tous cas c'est un bon début
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Tête de Sanglier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron