Avez-vous des créations, des textes personnels?

Pour parler de divers sujets hors Harry Potter, tels que cinéma, littérature, ou d'autres sujets qui vous tiennent à coeur. Sans flood.

Modérateur: Aurors

Messagepar Ann » 30 Juin 2006, 14:15



Retour aux créations, s'il vous plait.
Les posts précédents n'ont aucuns liens avec le sujet du topic.
Merci.


Propriétaire d'une Relique de la Mort !!!!

en train de me noyer sous une masse de boulot... mais je ne vous oublie pas
Avatar de l’utilisateur
Ann
Auror retraité(e)
 
Messages: 870
Inscription: 22 Nov 2005, 15:11
Localisation: sous la cape d'invisibilité

Messagepar Pat Rorrythe » 19 Juil 2006, 10:10

Ode à l'actualité

Un jour un roi sorcier à des noces invita,
Tous les quidams, les gens, ceux qui passaient par là.
La seule obligation pour croquer la galette
Fut de coiffer le masque, vêtir l'habit de fête.

Les quidams répondirent nombreux à cet appel,
L'un portant un visage de lion ou de gazelle,
De crocodile, de cerf, de crapaud, de renard,
Et s'affublant de noms curieux par trop bizarres.

Que faire à cette fête si ce n'est s'amuser ?
On est venu pour rire, boire, manger et danser.
A peine la cérémonie fut engagée
Qu'un louveteau survint pour les quidams héler :

"Je vois ici paraître une foule en quête,
Mais tous n'ont pas ici un vrai habit de fête.
Vos masques sont petits, votre joie anémique
Et je prédis ici une fin cathartique."

A cette prophétie l'ambiance se glaça
Les rires s'estompèrent, la musique cessa.
Le roi survint et dit à ce jeune prophète :
"Qui es-tu, jeune loup, pour arrêter la fête ?"

"Je ne l'arrête pas, mais je mettais en garde
Ces quidams empressés de jouir simplement
Sans penser à demain, juste l'instant facile.
Dès lors après ces noces, que nous restera-t-il ?"

(le Roi)"Vous faites bien de dire que l'habit nous importe,
Qu'on ne fait pas la fête sans son vêt'ment de noces :
Ils sont là pour danser et de joie exulter
Ceux qui ne viennent pour ça, partez, disparaissez !"

"Que les noces dès lors reprennent ici céans,
Que l'union des contraires se fasse pleinement.
Si vous chantez, dansez, faites-le à vos risques,
Mais exhaltez alors votre flamme magnifique."

"Et faites que ces noces et que ce bal masqué
De l'ennui nous préserve mais de joie nous inonde,
De profondeur aussi. Que la matière abonde,
De la banalité, de grâce, nous préservez !"

"Des choses trop légères ou même insipides,
Des insultes grossières, des propos trop perfides,
De la vulgarité ou bien des choses crues,
Empêchant le phénix de voler vers les nues."
Ainsi le chien, bien qu’accablé, n’est pas tombé entièrement vaincu, puisqu’il tient son ennemi le loup si étroitement serré que celui-là ne peut vivre sans celui-ci, ni celui-ci mourir sans celui-là. Maier
Avatar de l’utilisateur
Pat Rorrythe
Auror retraité(e)
 
Messages: 1068
Inscription: 12 Mar 2006, 22:56
Localisation: Les pieds sur terre

Messagepar Mahel » 16 Oct 2006, 09:10

faisait quelques temps que je n'avais pas partager un texte de mon crû avec vous alors voila j'ai décider qu'il etait temps que je remédie a cette situation...

un texte que j'ai écrit dernièrement


Blood of love


Sur le rivage de l’inconscient vit mon mirage du néant
Il m’enferme dans un impossible car c’est ainsi que je suis libre
Dans cet astral de la vie, je cherche mon air, mon énergie
Je suis remonter de l’enfer avec le vide comme seul ami


J’ai versé tant de larme pour toi, j’ai refoulé plus d’un émois
Je suis pendu, sans avenue, telle est ma route je suis perdu
Je t’ai rencontrer Grand Amour, et je t’ai dit d’faire demi-tour
Je n’arrive point à oublier, le temps n’a rien cicatrisé


Sometimes i look for love, but i just find the blood of heart
Empoissonée, enracinée une senteur de mal aimé
Sometimes i look for love, but i just find the blood of heart
Äme calcinée, découragé je suis seulement désespérer



La lune a plus d’une fois brillée sans que je distincte ses quartiers
Sur le lac noir de mes espoirs, sont reflet n’était qu’illusoire
La chaleur des rayons de soleil et sa lumière qui émerveille
Semblent inexistantes à mes yeux autant que le bonheur à deux


Mon pouls ne fait qu’un quart de tour, depuis que j’espere un toujours
Qui sous l’apparence de chimère, métamorphose en colère
Devant ceux qui ont la croyance qu’aimer n’est point une dépendance
Alors que je ferme la porte à la plus véritable escorte


Sometime i look for love but i just find the blood of heart
J’ai détruit mon plus grand ami pas la seule force de mon esprit
So now i look for bllod cause i just lost the love
Mon cœur subit sa pénurie, l’émotionnel : anéanti
L'intolerance n'est qu'un manque de compréhension
Avatar de l’utilisateur
Mahel
Directeur/Directrice de Maison
 
Messages: 973
Inscription: 12 Nov 2005, 01:46

Messagepar Mahel » 24 Oct 2006, 02:21

Amour Interdit


Est-ce bien réel ou rien qu’un songe, je recherche encore la reponse
Il me semblait bien impossible qu’existe encore un être libre
Qui fut comme un jumeau cosmique, un être aussi charismatique
Qui destabilise mes croyances je perds le nord serais-je en transe


Une complicité s’est installée, un peu fugace sans être banale
Elle s’incarne a tout instant rendant merveilleux chaque moments
Pourtant je voulais en secret ne rien divulguer par respect
Emprisonner dans ma mémoire cet amour encore illusoire


Cette symphonie de frisson émanant d’une sensation
Tel une grande révélation j’entends l’annonce de la passion
Mon ame sœur est apparut lors d’une soirée incongrue
Moi qui rêvais de sa venu voilà que je me sens perdu


Alors qu’on promet le paradis lorsque l’amour est ressenti
Une peur bleue m envahit, apportant avec elle les soucis
Je me sens pris dans un calvaire, comme si je brulais en enfer
Pourtant serais-ce nécessaire de lui dire que je suis sincère


Ce sentiment qu’apporte la foudre, cette explosion sans feu ni poudre
Rend les bases de notre relation branlante grace a l’hésitation
Devons nous risquer de détruire une amitier si incruster
Ou bien il serait mieu de fuir devant cette grande intensitée
L'intolerance n'est qu'un manque de compréhension
Avatar de l’utilisateur
Mahel
Directeur/Directrice de Maison
 
Messages: 973
Inscription: 12 Nov 2005, 01:46

Messagepar Mahel » 24 Oct 2006, 17:19

Enfer ou paradis



Sentiers de bois encracinés, calcinés pas les feux du mal
Ceux que l'homme à lui-même créé, par ses actions sentimentales
Braise de cendre comme seule engrais Mère nature tout de même tentait
De faire renaitre la nature lui procurant un ciel azur

Perdu confiance en son projet, elle coupa toute transmition
laissant l'espace aux grandes questions dont la méfiance devint l'objet
Et c'est alors que vint la pluie, larmes d'espoir d'un supérieur
Redonnant puissance et couleurs envers l'unique sens de la vie

L'océan et ses profondeurs, tourbillons de courant marins
accompagné par le destin reprirent enfint toutes leurs ardeurs
Sur les rivages du naufrage, les survivant reprennent conscience
craintif de l'ultime expérience, comprendre l'universel message

L'enfance, fruit de reproduction, doit réinventer sa nation
Ne plus sombrer dans les chimères pour laisser place à la lumière
En écoutant la voie du coeur, l'unique véritable ascenseur
Pour que satan et son pays, se transforment en un paradis

L'enfer, de l'homme l'imaginaire, n'est qu'invention pour la misère
Par ceux qui agissent en victimes afin de justifier leurs crimes
Lucifer et sa fausse prestance, l'incarnation de la souffrance
Car peu importe la dimention, le tout ne reste que perception

L'eden, le plus ancien mirage, transmition des valeurs des sages
Promet futur pleins de richesses ou drames et guerres seront absent
Car seul bonheur et allegresse se retrouverait dans chaque présent
Malgré les orages de colères métamorphosant le souffle et l'air

Alors malgré l'hésitation, le combat entre Anges et Démons
Les innombrables discutions, le manque de compréhension
qui aurait crû que j'aurais compris depuis son entré dans ma vie
que nous dommes l'unique créateur de notre bonheur, de notre malheur

Je me dois pourtant de l'admettre, mon univers et ma planète
Ne seraient plus les même sans toi, déchiré, je suis, par mes choix
Car se pays si merveilleux, n'est point réservé qu'aux dit Dieux
Lorsqu'on accepte d'être l'escorte de l'amour qui nous ouvre les portes
L'intolerance n'est qu'un manque de compréhension
Avatar de l’utilisateur
Mahel
Directeur/Directrice de Maison
 
Messages: 973
Inscription: 12 Nov 2005, 01:46

Messagepar Ginevra » 08 Nov 2006, 19:00

Ils sont magnifiques, comme toujours...
Harry: Tu lui as dit que Ron aussi avait un tatouage ?
Ginny: Oui, un boursouflet, mais je n'ai pas précisé où.
Avatar de l’utilisateur
Ginevra
Préfet(e)
 
Messages: 315
Inscription: 28 Mai 2006, 01:15
Localisation: A Sète ?

Messagepar Mr weasley » 09 Nov 2006, 21:24

Digne de toi mahel!
Très beau!!
(ps: c'est pour quand les conversations sur msn comme avant: maudit français va!lol :wink: )
Image
Avatar de l’utilisateur
Mr weasley
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 478
Inscription: 23 Oct 2005, 12:53
Localisation: QuElQuE PaRt DaNs Le MoNdE De La SoRcElLeRiE OoOoOo ^-^

Messagepar Mahel » 10 Nov 2006, 19:04

Merci a vous deux


et pour ce qui est des discution sur msn il suffit qu'on se recroise comme avant tu sais.... si tu as pu mon e mail dit le moi en pv...

et je me dit que les autres auteurs de ce forum se font des plus discret (quoi que meme les usagé ne commentent plus, certains m'ont dit en pv qu,ils n'osaient pas critiquer ici de peur de flooder.... allez laissez vous allez!!!!! sans exageration bien sur car les aurors rodent, mais nos charmant aurors sont quand même ouver aux posts intelligents non mais.... )


et puis j'aimerais bien lire des textes de d"autres et non pas seulement les miens lol
L'intolerance n'est qu'un manque de compréhension
Avatar de l’utilisateur
Mahel
Directeur/Directrice de Maison
 
Messages: 973
Inscription: 12 Nov 2005, 01:46

Messagepar Mr weasley » 11 Nov 2006, 17:44

Si j'ai toujours ton adresse :wink: !
Pour ma part je suis pas du tout bon poête... :?
Image
Avatar de l’utilisateur
Mr weasley
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 478
Inscription: 23 Oct 2005, 12:53
Localisation: QuElQuE PaRt DaNs Le MoNdE De La SoRcElLeRiE OoOoOo ^-^

Messagepar swissplumcake » 13 Nov 2006, 11:08

Désolée de casser l'ambiance, mais merci de continuer cette conversation par mp... :wink:
Avatar de l’utilisateur
swissplumcake
Auror retraité(e)
 
Messages: 1408
Inscription: 20 Oct 2005, 04:42
Localisation: en train de préparer ma rentrée à Poudlard

Messagepar Greyback » 22 Déc 2006, 11:24

Discussion avec Spero hier ... quel effet ça fait d'entrer chez un psy ? Pour moi je crois que ça serait plutôt comme ça :

La Consultation

L’Horloge dans son carcan sonne
L’heure lugubre du défi
Entre la bête et l’Homme
D’où nul vainqueur ne sera choisi.

Allongé, hébété, stupéfait
L’Homme entre aux Enfers
Parce une barque que dirigeait
Cette ombre silencieuse. De fer.

L’Horloge a sonné
Le fil d’Ariane s’est brisé.
Seul, peureux il regarde sans voir

Ce masque auquel il confie ses troubles, ses déboires,
Ses fantasmes. Le voyage se termine
Il descend de la barque, glisse son obole. Grise mine.
Grey, c'est Grey !
Avatar de l’utilisateur
Greyback
Auror retraité(e)
 
Messages: 1141
Inscription: 29 Jan 2006, 11:56

Messagepar Freya » 22 Déc 2006, 16:58

Les trente-quatres de la classe littéraire

Comme tout ce que nous endurons est salle
Et comme la vie fait mal
Je te prie de bien vouloir m'acorder cette danse
Je souhaite qu'elle soit folle et que mon coeur ballance

Je veux te voir à mes coté
Et malgré la blancheur de ma peau,
J'hurle que tu y laisse ton tracé
Ce trait qui me rendra aussi noir que ton eau

J'ai peur de partir
Mon angoisse grandi
Chaque jours je me force à vous sourrir
Mais quand ton le monde se détourne
C'est ma colere qui éclate :
La furreur la haine
Je voudrai vous supprimer TOUTES
Vous les laches
Et vous les courreurs

On dit que le chiffre sept est divin
Si vous disparaissez....
Nous le serons enfin
Image
Freya-Bellatrix-Ariane
Avatar de l’utilisateur
Freya
Professeur
 
Messages: 613
Inscription: 04 Avr 2006, 18:31
Localisation: Pas très loin te tout ce qui est noir et profond.

Messagepar Tisiphone » 03 Jan 2007, 21:04

Ceux qui ont lu ma présentation doivent le savoir ... j'adore écrire ...

Voici donc un court texte (retrouvé au fond d'un dossier) dont j'avais presque oublié l'existance ... Je l'ai écrits, il a presque 15 ans maintenant ... donc vieux vieux ...

je vous le livre ...


Soir d'hiver
Il fait noir, très noir dehors. La nuit a recouvert depuis longtemps la ville de son manteau sombre. Un vent frais souffle à travers les rues désertes. Il s'engouffre partout, répandant son haleine glacée dans le moindre recoin. Les immeubles se sont endormis, toutes les fenêtres sont obscures, aucune lumière ne filtre à travers les volets clos. Pourtant un seul carré de lumière est l'exception, la douce clarté qui s'en échappe tente de réchauffer l'hiver. Le silence ne règne pas, une mélodie s'envole avec la lueur, quelques notes de piano, un air triste presque mélancolique qui s'égare dans la rue, porté par le vent glacial et le silence. La musique s'envole par-dessus les toits, loin vers les cieux, là où dorment les étoiles et la lune, seules témoins de cette nuit d'hiver. Les notes montent toujours plus haut, bravant le froid, le vent, le silence et la solitude. Elles s'élèvent sans crainte vers Leur Demeure. Il est là, comme chaque nuit, à attendre le chant qui Lui apporte toute sa souffrance, toutes ses peines. Il reste immobile, fondu parmi les Autres, à écouter cette musique si pure qui a réussi à franchir les distances et le froid glacé de la Mort. La mélodie résonne claire et triste dans Ses oreille qui n'entendent plus rien d'autre. Il écoute les notes jusqu'à ce qu'elles meurent. Alors, quand plus aucun son ne se fait entendre, Il reste là, à écouter le silence, encore et toujours. Finalement, Il se décide à bouger, tout doucement, Il s'envole, fin nuage grisâtre, il suit un rayon de lune et descend sur Terre. Un peu partout, Il pose Son regard aveugle sur cette petite fenêtre qui refuse de laisser les Ténèbres tout envahir. Il la voit qui erre dans cet appartement devenu trop grand. Elle a refermé son piano qui, tout à l'heure, a pleuré pour elle. Maintenant, ce sont ses yeux et son cœur qui pleurent. Il l'observer, impuissant mais désirant tellement la serrer dans Ses bras, la consoler, lui dire qu'Il est là, mais Il ne peut rien faire. Lui aussi voudrait bien pleurer, mais Il ne peut pas. Alors, Il reste là, des heures et des heures, derrière la fenêtre à la regarder pleurer. Elle s'est approchée de la vitre glacée, son visage repose contre la surface aussi froide que les bras de la Mort. Il se rapproche un peu plus, tend Sa main qui ne peut sentir et caresse le carreau où se dessine son visage en larmes. Un instant elle lève les yeux et les plonge dans les Siens, mais elle ne peut Le voir. Son cœur à elle tressaille, elle sent comme une présence familière, Sa présence …Son cœur à lui tressaille : elle L'a senti … Il aimerait tant se montrer, mais il ne peut : Ombre il est, Ombre, il restera. Le ciel s'est tout à coup éclairci, Il sent qu'Il doit partir : le soleil est là, même s'il est caché par les nuées grises ; le règne de la nuit et des Ombres prend fin. Alors, Il retourne dans les cieux, suivant le dernier rayon de lune et attend le soir prochain où sa musique Le rappellera vers elle. Il pourra retourner sur la Terre, pour la voir pleurer sans pouvoir la consoler…
Et puis un soir, il n'y aura plus de musique, plus de larmes. Il sera devenu un simple souvenir, un peu douloureux que l'on garde au fond de son cœur, et auquel on évite de trop penser.


Sinon, j'ai encore d'autres écrits que je posterai de temps en temps ... De courtes nouvelles ou une one-shot HP (si j'ai le droit d'en poster ici ... ????)
C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume.
Oscar Wilde
Image
Avatar de l’utilisateur
Tisiphone
Moldu(e)
 
Messages: 17
Inscription: 02 Jan 2007, 18:41
Localisation: Entre les étoiles et l'écume de la mer

Messagepar swissplumcake » 04 Jan 2007, 09:25

Alors pour les fanfics, on n'avait pas vraiment pris de décision, car la situation ne s'était pas encore présentée.
Moi, personnellement, je ne suis pas contre, mais il faut qu'on en discute avec les autres et Klow.
Ce que je te propose, c'est que tu me l'envoies d'abord en mp ou sur mon e-mail perso et on verra.
Mais ce que je pense, c'est que si on a un espace pour des créations, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas avoir une fanfic bien écrite de temps en temps !
Et j'argumenterai dans ce sens ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
swissplumcake
Auror retraité(e)
 
Messages: 1408
Inscription: 20 Oct 2005, 04:42
Localisation: en train de préparer ma rentrée à Poudlard

Messagepar akian » 13 Jan 2007, 21:48

:wink: moi, j'écris de la fiction, encore une histoire d'autre(s) monde(s), mais le bouquin n'est pas fini...Et je suis loin de le terminer, pas comme JKR! :lol:
Avatar de l’utilisateur
akian
Moldu(e)
 
Messages: 13
Inscription: 09 Jan 2007, 20:23
Localisation: Hem...dans le monde moldu, mais où précisément...Heu

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Tête de Sanglier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron