Question de morale

Pour parler de divers sujets hors Harry Potter, tels que cinéma, littérature, ou d'autres sujets qui vous tiennent à coeur. Sans flood.

Modérateur: Aurors

Seriez-vous prêt à enlever la vie à quelqu'un pour devenir immortel?

Oui
6
17%
Non
30
83%
 
Nombre total de votes : 36

Messagepar Gustavo de la science » 24 Fév 2007, 18:34

beurk être immortel quel ennui!!!!!!! vous vous rendez compte: traverser les ages et voire mourrir les siens!!!! n'avoir plus aucunes illusions, aucunes curiosités, être blasé de tout!!!!!!!

brrrrrr froid dans le dos!
"- Je ne vois aucun furoncle, dit Ron en les regardant attentivement.
- Non, bien sûr, répondit Fred d'un air sombre. Ils se trouvent à un endroit qu'on ne montre généralement pas en public."
Avatar de l’utilisateur
Gustavo de la science
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 356
Inscription: 17 Fév 2007, 15:43
Localisation: devant son ordi pardi! une main sur le clavier une sur le mulot enfin sur la souris!

Messagepar Cliodna » 25 Fév 2007, 09:35

Entièrement d'accord avec toi, Gustavo de la Science. Et surtout, l'éternité avec une mort sur la conscience, quelle horreur !!!! :cry:
"A présent, Harry, sortons dans la nuit noire à la poursuite de cette fantasque tentatrice, l'aventure." (Dumbledore - PSM3)
Avatar de l’utilisateur
Cliodna
Préfet(e)
 
Messages: 277
Inscription: 28 Juil 2006, 19:21
Localisation: Sur une carte de Chocogrenouille

Messagepar Greyback » 25 Fév 2007, 17:46

Et puis de toute façon : "l'éternité c'est long, surtout vers la fin..."
Grey, c'est Grey !
Avatar de l’utilisateur
Greyback
Auror retraité(e)
 
Messages: 1141
Inscription: 29 Jan 2006, 11:56

Messagepar Gustavo de la science » 25 Fév 2007, 18:20

oui surtout que la fin jpense pas que ça va être très très drole le rechaufement ou la fin du monde... :lol:
"- Je ne vois aucun furoncle, dit Ron en les regardant attentivement.
- Non, bien sûr, répondit Fred d'un air sombre. Ils se trouvent à un endroit qu'on ne montre généralement pas en public."
Avatar de l’utilisateur
Gustavo de la science
Préfet(e)-en-chef
 
Messages: 356
Inscription: 17 Fév 2007, 15:43
Localisation: devant son ordi pardi! une main sur le clavier une sur le mulot enfin sur la souris!

Messagepar laulau » 04 Mar 2007, 12:53

j'ai répondu non sans aucune hésitation !!! je ne vois pas l'intérêt d'être immortel ça doit être d'un ennui ! et puis la mort est une grande aventure !! mais en plus s'il faut tuer quelqu'un pour l'être, alors là, c'est n'importe quoi ! Non vraiment je préfère voir vivre cette personne et rester mortel !!
Avatar de l’utilisateur
laulau
Préfet(e)
 
Messages: 327
Inscription: 02 Aoû 2006, 12:09
Localisation: namur et alsace

Messagepar pandora » 09 Mar 2009, 14:41

oh non quelle horreur!
souffrir éternellement!merci bien!
vivre c'est souffrir mais c'est aussi rechercher la moindre brindille de bonheur !

vivre éternellement voir tout le monde mourir autour de soi quelle tristesse c'est sans moi!
je préfère mourir au combat baguette à la main!



Attention à ne pas écrire en langage abrégé, relis la philosophie du forum, merci. p.express
pandora
Moldu(e)
 
Messages: 27
Inscription: 06 Mar 2009, 18:49

Messagepar Llewellyn » 28 Mar 2009, 01:03

Il ne suffit pas d'être, ou de devenir immortel.
La question avait déjà été traitée dans la mythologie grecque.
L'immortalité avait été conférée, je ne me souviens plus à quel mortel, mais la jeunesse également éternelle avait été oubliée dans la demande...

Il s'en était suivi une décrépitude éternellement croissante.
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
Elève
 
Messages: 211
Inscription: 01 Mar 2009, 22:46
Localisation: Sainte Mangouste & Caerdydd

Messagepar Noisette » 28 Mar 2009, 10:56

Thiton et Eos (l'Aurore). Cette dernière avait effectivement demandé à Zeus l'immortalité pour son amoureux mais oubliant que l'immortalité ne comprenait pas la jeunesse éternelle, elle vit son amant vieillir jusqu'à ce qu'il soit incapable de bouger ou d'émettre des pensées cohérentes. En gros, il n'est pas mort mais il ne peut pas vivre non plus, condamné à vieillir encore et encore.

Après, par rapport au sujet de ce topic, si c'est ça qui attend les immortels (autrement dit si la jeunesse éternelle ne va pas de paire avec l'immortalité) je ne vois pas du tout l'utilité de sacrifier quelqu'un pour finir éternellement frippé et sénile. Mais si on ajoute la jeunesse éternelle, la possibilité de vivre encore...

Je veux bien croire que le simple fait de vivre avec la mort de quelqu'un sur la conscience doit être dur, surtout si on doit le ressasser éternellement, mais honnêtement, qui peut prétendre être sûr et certain que si on lui donnait la "chance" d'être immortel, de ne jamais vieillir ni mourir, il la laisserait filer par pur acquis de conscience, comme ça, sans hésiter? La conscience est humaine mais la peur de la mort l'est aussi.

Les personnes âgées, peut-être. Elles ont tellement vécu et vu que l'immortalité, bof quoi -je n'ai vu personne autour de moi appréhender la mort, vraiment. Et puis d'autres s'y préparent très sereinement. Mais nous qui sommes plus jeunes, qui n'en avons pas vu autant, qui ne sommes pas prêts à mourir, si on nous proposait de choisir?

Soyons réalistes, si on a vraiment peur de la mort on fera tout pour y échapper, c'est un instinct de survie :wink:

Tout ça pour dire que j'ai répondu non, car pour certaines raisons, je n'ai pas peur de la mort, alors tuer quelqu'un pour ne pas avoir à l'affronter *sceptique* ... Je n'ai pas peur non plus de vivre une vie éternelle de deuils, je pense que les rencontres qu'on ferait au cours de cette vie éternelle vaudraient largement le détour, alors si on me le proposait comme ça, sans arrière-pensée (donc sans personne à tuer :lol: ), j'accepterai probablement. J'aime l'idée de traverser les siècles et d'apprendre toujours de nouvelles choses. Je pense seulement qu'appréhender le moment de sa mort est le meilleur moyen pour rendre une vie vaine.

Voldemort est vain, tout ce qu'il fait est tellement vain... et moche, accessoirement :lol:
Remus Lupin just wants to be loved.
Avatar de l’utilisateur
Noisette
Moldu(e)
 
Messages: 25
Inscription: 09 Mar 2009, 13:47

Messagepar Llewellyn » 29 Mar 2009, 03:04

Merci de ta réponse, Noisette, je n'avais plus en mémoire les noms.

Je voudrais ajouter : oui, Joanne Rowling nous fait penser, réfléchir, méditer à beaucoup de choses avec ses livres "pour enfants", à l'écriture simple et directe, avec beaucoup d'action et pas trop de digressions.
Pourtant, ces 7 tomes véhiculent une philosophie, des appréhensions de la vie et des choix, moraux et autres, différents suivant les personnages : Dudley et Harry, Harry et Drago, Harry et Voldemort, Harry et Rogue...

Voldemort et son comportement nous questionne, mais il y a un autre personnage qui pose également un problème de morale, lui aussi du début à la fin : le professeur Severus Rogue. Il est si constamment injuste avec Harry (et méprisant envers Hermione), sans que personne ne soit en mesure d'y faire quelque chose, même pas Dumbledore, que cela gêne de plus en plus à chaque tome.
Certes, on apprend tout près de la fin du 7e (enfin !) qu'en fait c'est une "intelligence imparfaite", pour reprendre une expression que je n'ai pas inventée, mais il a constamment été loyal à un amour de jeunesse.
Son comportement injuste avec Harry s'éclaire enfin, mais pas plus complètement que celui de Voldemort.
Il reste une part de mystère, d'inexpliqué --d'inexplicable-- chez ces deux personnages.

Nous sommes loin, par exemple, du Petit Prince d'Antoine de Saint Exupéry, qu'on peut lire à plusieurs niveaux : le lire à un petit qui ne sait pas encore lire, donner à lire à un enfant, relire adulte...
Il est vrai qu'il vaut mieux éviter de comparer ce tout petit bouquin aux 4000 pages de Harry Potter !
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
Elève
 
Messages: 211
Inscription: 01 Mar 2009, 22:46
Localisation: Sainte Mangouste & Caerdydd

Messagepar DarkMoonshade » 30 Mar 2009, 07:17

J'aime bien lire vos réactions sur ce sujet, je n'y ai jamais participé et je n'ai d'ailleurs pas voté, difficile comme question.

Je n'avais jamais pensé au problème de la jeunesse pas éternelle, c'est sûr que si c'est pour se voir tomber en pièces, merci bien, autant que ça s'arrête.

Noisette a écrit:J'aime l'idée de traverser les siècles et d'apprendre toujours de nouvelles choses.
C'est peut être cela qui me tracasse le plus : penser à toutes les formidables découvertes que je vais manquer en mourant bêtement avant :lol: Je suis jalouse des générations futures. Où que l'on soit après, croyez-vous qu'ils auront la télé pour se tenir au courant ?

Trêve de plaisanteries, au delà du poids sur la conscience d'avoir tué quelqu'un, est-ce que il n'y a pas un risque de... démotivation à se savoir immortel ? Qu'est-ce qui vous motive à vous lever le matin si vous savez que vous pouvez remettre au millénaire suivant ce que vous ne voulez pas faire aujourd'hui ? A moins de vivre pleinement l'instant présent sans se poser de questions.
"La seule révolution, c'est de tenter de s'améliorer soi-même en espérant que les autres feront la même démarche." ~ Georges BRASSENS
Avatar de l’utilisateur
DarkMoonshade
Ministre de la Magie
 
Messages: 1460
Inscription: 07 Mai 2006, 12:20
Localisation: A l'Ouest - Tatami Ouest

Messagepar Noisette » 30 Mar 2009, 07:45

Bah pour moi, c'est là que se trouve une partie de l'intérêt :lol:
On fait ce qu'on veut. Avec tous ces millénaires en poche, on peut apprendre 18 langues, aller dans l'espace, faire le tour du monde 15 fois. On s'en fiche, on est immortel 8)

J'aime beaucoup l'idée de pouvoir me lever le matin et dire "aujourd'hui j'entame une croisière au tour du monde" parce que peu importe le temps qu'on prend pour le faire, c'est rien comparé au temps qu'on a à vivre. J'adore l'idée de prendre son temps pour connaître les choses. Comment expliquer ça... :roll:

Par exemple, le Louvre. Si on avait tout notre temps pour le visiter, oeuvre par oeuvre, ça prendrait des jours, voire des semaines. Mais on n'a pas tout ce temps (surtout si c'est juste pour visiter un musée lol) du coup on se contente de passer devant les oeuvres, on s'arrête devant ce qui nous tape dans l'oeil, on s'arrête devant la traditionnelle Joconde (quoique j'ai cessé de m'y arrêter au bout de 2 fois :lol: ) et on ressort en ayant vraiment vu un huitième du musée.

Là, vous casez le truc? Le musée, imaginez que c'est la vie, donc, et si on peut prendre notre temps (être immortel) on peut tout voir, même si ça prend des semaines parce que deux semaines dans la vie d'un immortel c'est que dalle ; si on ne peut pas (donc si on est mortel) , on passe et on ne fait pas attention à des choses qui justement méritent notre attention. D'où l'utilité de vivre au jour le jour quand on est immortel :wink:
Remus Lupin just wants to be loved.
Avatar de l’utilisateur
Noisette
Moldu(e)
 
Messages: 25
Inscription: 09 Mar 2009, 13:47

Messagepar aquarius » 30 Mar 2009, 18:06

pas de différence pour moi entre mortel et immortel cat tant que peut pas être partout au même moment tous ce qu'on peut voir c'est des traces .du coups j'aprouve l'exemple du musé car pour un immortel le monde ne peut être qu'un musé
aquarius
Elfe de Maison
 
Messages: 68
Inscription: 07 Jan 2009, 16:31
Localisation: Tantôt Carthage tantôt Tunis

Messagepar Regulus » 19 Avr 2009, 17:58

Tout d'abord je tiens à préciser qu'au départ je ne reviens sur ces pages que parce que j'ai entamé une relecture du tome 5 (oui parce que les premiers je dois pouvoir les réciter maintenant :P )

Je ne pensais pas commencer aussi fort mon grand retour !! Quel sujet de philo :D :D


Aussi à la lecture de vos réponses, une autre vérité me frappe ! Je confesse bien honteusement n'avoir mis que 3 secondes à répondre oui à la question posée, et après avoir lu vos réactions je me demande si je suis humain !! :shock:
Mais je vais quand même exposer mon point de vue (et je vous laisserai après vous répandre en sarcasmes sur mon statut de Mangemort soit-disant repenti :D )

Tout d'abord déterminons ce que la vie nous apporte... Des expériences multiples et enrichissantes (je ne parle pas d’argent), des rencontres et des amitiés merveilleuses, des amoures immortelles etc… Et au dessus de tout ça, le savoir !! Aucun d’entre vous n’aurait-il aimé vivre à des époques différentes ? Imaginez que ses projets sont tous réalisables ! Aucune contrainte de temps pour les mener à bien !
Seul point sur lequel je ne suis pas décidé, vaut-il mieux être le seul immortel ou partager cela avec quelqu’un ?? Nan parce que certaines personnes on ne s’en lasse pas, d’autres on envisage déjà difficilement de passer la soirée avec eux alors l’éternité… Je pense que c’est surtout une question de personnes !! :roll:

Dernier point parce que sans cela ma démonstration est incomplète, pour acquérir l’immortalité il suffirait de provoquer la mort de quelqu’un si je comprends bien… Alors là sans faire mon méchant, je ne partage pas du tout l’opinion que derrière chaque vie volée il y a une âme paisible et innocente ! ( :twisted: )
Tant qu’à faire si l’occasion nous était donnée de raccourcir la vie d’un être nuisible à tous que ferions-nous ? Tout le monde mérite-t-il de vivre ? Et quid du tyran qui prend la vie de son peuple ? Si sa seule mort à lui permet un grand bien et nous confère l’immortalité ?
Je pense que si on est objectif et réaliste, cela demande réflexion !

Voilà je vous laisse réfléchir à mon absolution ou à ma damnation (nécessairement) éternelle ! :lol:

Un dernier point parce que mon grand retour ici ne pouvait pas se faire sans un clin d’œil à mon jumeau préféré qui cite Woody Allen comme personne…
Greyback a écrit:Et puis de toute façon : "l'éternité c'est long, surtout vers la fin..."

Un mot seulement, j’adore !! :D
"Combien auront le courage de revenir lorsqu'ils la sentiront ? Et combien seront assez sots pour rester à l'écart ? " - Lord Voldemort (CF33)
Avatar de l’utilisateur
Regulus
Auror retraité(e)
 
Messages: 2220
Inscription: 29 Jan 2006, 20:44
Localisation: L'aile secrète du Square Grimmaurd

Messagepar cissou » 19 Avr 2009, 22:27

Vu sous cette angle la cela amène à réfléchir mais....

L’éternité au bout du compte tu risques de savoir beaucoup de chose de voir de nombreuses choses c'est certes attirant. Mais tu n'auras plus de surprise, tu connaitras "tous" se qui t'intéresse donc risque l’ennui.

Et le corps vieillis t il?

Les gens ne te croiront pas si tu dis ton vrai âge.

Le risque d'être soumis par ceux qui connaisse/découvre t on secret.

Certes retirer la vie d'un tyran peu paraitre juste mais certain ne seront pas de cette avis car ils sont d'accord avec ce tyran
La question de ceux que tu aimes leur donne tu la vie éternelle? Dans ce cas il faut plusieurs tyrans...
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

Messagepar DarkMoonshade » 20 Avr 2009, 20:28

Ah, l'éternelle question du genre "Si, au cours d'un voyage dans le temps, vous aviez la possibilité de tuer Hitler, le feriez-vous ?" :)

Regulus a écrit:Alors là sans faire mon méchant, je ne partage pas du tout l’opinion que derrière chaque vie volée il y a une âme paisible et innocente ! ( :twisted: )
Certes tu as raison sur ce point mais aucune âme n'est non plus noire et meurtrière à 100%. Et les actes d'une personne, même avec une mauvaise intention, peuvent parfois avoir des répercussions bénéfiques, et inversement.
Au nom du "plus grand bien" faut-il effacer radicalement aussi bien les mauvaises comme les bonnes actions à venir d'une personne ? Plus qu'une personne c'est son avenir et ses répercussions que l'on efface en tuant quelqu'un.

Regulus a écrit:Tout le monde mérite-t-il de vivre ?
Comme tu le souligne, il faudrait pouvoir être sûr d'être objectif pour répondre à une telle question et prendre une décision aussi irrémédiable :? Je ne voudrais pas en porter la responsabilité, personnellement.
Je citerais Gandalf pour ma part :
    "Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort et les morts qui mériteraient la vie. Pouvez-vous la leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser mort et jugement."
"La seule révolution, c'est de tenter de s'améliorer soi-même en espérant que les autres feront la même démarche." ~ Georges BRASSENS
Avatar de l’utilisateur
DarkMoonshade
Ministre de la Magie
 
Messages: 1460
Inscription: 07 Mai 2006, 12:20
Localisation: A l'Ouest - Tatami Ouest

PrécédenteSuivante

Retourner vers La Tête de Sanglier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron