Dumbledore et les mystères qui l'entourent...

Signification des noms, relations entre les personnages, théories diverses, discussions sur leur évolution...

Modérateur: Aurors

Re: les mystères de Dumbledore

Messagepar cissou » 21 Juin 2007, 15:28

françoise a écrit:
cissou a écrit:
sirius01 a écrit:si Dumbledore cache la pierre dans son bureau, les jumeaux ne peuvent y aller sans que quelqu'un le sache, il me semble


mais pourquoi l'avoir changé de cachette?
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

Messagepar sirius01 » 21 Juin 2007, 18:18

Il l'a, pour moi mis caché dans gringott le temps que nicolas flamel est pris sa décision.
puis, il l'a directement mis derrière l'échiquier pour ne pas prendre de risque.
snif sirius bouuuuuh...
sirius01
Préfet(e)
 
Messages: 277
Inscription: 15 Juin 2006, 15:29
Localisation: 12,square grimmaud

SPOILER Dumbledore

Messagepar swissplumcake » 21 Oct 2007, 07:13

Je pense que, au vu des révélations, et même sans d'ailleurs :lol:
Dumbledore mérite bien un sujet rien que pour lui :wink:
Dernière édition par swissplumcake le 21 Oct 2007, 07:16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
swissplumcake
Auror retraité(e)
 
Messages: 1408
Inscription: 20 Oct 2005, 04:42
Localisation: en train de préparer ma rentrée à Poudlard

Messagepar swissplumcake » 21 Oct 2007, 07:13

Loufoca Logica a écrit :
L'interview sur Dumbledore est tellement spatiale, comme dit DarkMoonshade, que le sujet "Dumbledore" a été fermé sur le forum du Lexicon où une disussion intéressante avait commencé. Certaines personnes (deux pour le moment) se sont dites totalement choquées, et que ça allait ruiner définitivement toute l'histoire pour elles. or c'étaient des fans acharnées, défenderesses de JKR et de Dumbledore à tout crin.

Je ne vois pas les choses du tout comme ces deux personnes (qui semblent avoir un certain âge- être grand-mères... et qui disent penser à leurs petits enfants lisant ces livres).

Sans doute que ceux qui ont applaudi J Rowling à New York quand elle a fait cette révélation représentent une partie de la société, plus ouverte. Mais il y a une autre partie dela société, qui reste attachée à d'autres valeurs, qu'elle qualifie de "morales".

Il semble que J Rowling a, elle, une vision large de l'amour (au sens affectif). Que ce qui compte pour elle, c'est la capacité à aimer. Pour ma part je suis très heureuse de l'apprendre . Et si ça sucite un débat, pourquoi pas ?

Après tout, si on rapporte à l'histoire du jeune Albus, on peut se dire qu'elle a décidément été dramatique, au niveau de ses sentiments. Et est-ce que d'autres jeunes dans le monde n'ont pas vécu - et ne vivent pas encore - de telles histoires ? - qu'ils ne peuvent jusement pas vivre ...

Je pense que c'est aussi le drame de la vie affective d'Albus Dumledore - et cela peut expliquer certains traits de son caractère (que JKR vient de qualifier aussi de "machiavélique".)
Avatar de l’utilisateur
swissplumcake
Auror retraité(e)
 
Messages: 1408
Inscription: 20 Oct 2005, 04:42
Localisation: en train de préparer ma rentrée à Poudlard

Messagepar swissplumcake » 21 Oct 2007, 07:15

Albusdumbledore a écrit :
Pour une révélation...pfouuu, JKR était mauvaise en chimie, je n'en reviens pas!!

Non mais l'histoire d'Albus, pourquoi en a-t-elle pas parlé dans les livres?? mais je ne vois pas de raison de ne pas continuer à défendre Dumbledore à tout pris là dedans, au contraire ça explique pourquoi Grindelwald a pu l'arnaquer aussi longtemps... l'(faisons preuve de tolérance mais ces chères personnes me paraissent bien fermées d'esprit si une info comme ça leur ruine l'histoire!!)

Je ne vois pas ce qu'elle peut dévoiler de plus atterrant tout de même, comme Hedwige, je vais rester dans le coin ces temps ci, bien cramponné a mon fauteuil...

Et puis c'est mignon le petit de huit ans qui pose la question sur les chèvres vous trouvez pas...
Avatar de l’utilisateur
swissplumcake
Auror retraité(e)
 
Messages: 1408
Inscription: 20 Oct 2005, 04:42
Localisation: en train de préparer ma rentrée à Poudlard

Messagepar swissplumcake » 21 Oct 2007, 07:21

Si je peux bien comprendre pourquoi cette révélation a fait des vagues (il y a encore malheureusement bien trop d'intolérance sur le sujet), je n'en suis pas si surprise.
Je me suis bien imaginée une relation de ce type entre Dumbledore et Grindelwald, notamment à cause du drame que cela a provoqué entre Dumbledore et Aberforth.
Imaginez les sentiments que Dumbledore a dû ressentir lorsqu'il a tué son ancien amour... brrr :cry:

Maintenant, je vais mettre ma casquette de modo et vous demander de faire attention à ce que vous écrivez sur le sujet, d'une part pour ne pas choquer de jeunes oreilles (yeux...) :shock: et d'autre part, car ce forum n'est pas le lieu pour un grand débat sur l'homosexualité. Merci :wink:

Quant à la question sur les chèvres, c'est très chou, mais qu'aurait bien pu répondre JKR si un adulte lui avait posé la questions ??? :shock: :shock: (pas besoin de me répondre ! :lol: )
Avatar de l’utilisateur
swissplumcake
Auror retraité(e)
 
Messages: 1408
Inscription: 20 Oct 2005, 04:42
Localisation: en train de préparer ma rentrée à Poudlard

Messagepar Nils » 21 Oct 2007, 09:28

Je suis ravie de cette info :lol: !

* D'abord JKR jette un gros pavé dans la mare (même si elle n'a pas voulu rendre explicite l'homosexualité de Dumbledore dans le livre 8) ).
Quand on prêche la tolérance , il faut aller jusqu'au bout. Après tout HP est un livre contre le racisme (pas seulement bien sûr) et l'homophobie est une forme de racisme. Alors il fallait aussi faire tomber ce tabou.
* Ensuite ça rend le personnage de Dumbledore plus cohérent et plus humain.
On comprend mieux comment il a pu se laisser duper par Grindelwald et séduire pas ses idées, on comprend mieux qu'il ait laissé de côté sa famille pour son grand amour...parce que le coup de l'amitié passionnée, c'était, à mon avis, pas très convaincant :? .
Et puis, il faut quand même que quelqu'un qui parle sans cesse de l'amour comme Dumby l'ait lui-même connu. Il a aimé, il a été heureux , exalté, malheureux, il a souffert, il s'est trompé. Il a tenté de réparer tout ça en luttant contre Grindelwald. Ca rend , selon moi, l'histoire plus vraisemblable et plus cohérente... et le personnage plus humain :cry: .
Avatar de l’utilisateur
Nils
Elève
 
Messages: 211
Inscription: 09 Nov 2005, 14:27

Messagepar MANATH » 21 Oct 2007, 09:52

Je tombe des nues !!!
Je n'avais pas envisagé "cette histoire", j'ai loupé quelque chose là, mais ne suis nullement choquée, n'ayez crainte. Par contre dites moi de qu'elle interview il s'agit, que j'aille la lire rapidement.

edit Manath : j'ai trouvé sur la Gazette du sorcier les différentes révélations, merci à eux d'avoir mis ces nouvelles si rapidement !
Bon alors en y réfléchissant vite, je ne suis absolument pas surprise de cette révélation, elle est même logique, à différents points de vue.
Premièrement, du point de vue de l'écrivain qui prêche latolérance et qui lutte contre toutes les formes de discrimination, il ne manquait que celle là.
Et du point de vue du personnage, Dumbledore pas marié, sa tolérance et sa défence des plus faibles, son histoire étant ado, j'aurai du y songer !

Quant à l'avis des personnes citées plus haut, choquées, je n'irai pas polémiquer, nous ne sommes pas là pour cela, mais là moi je ne suis pas surprise, la saga Harry Potter n'est pas à mettre entre toutes les mains!
"L'écriture, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté." Roland Barthes
Avatar de l’utilisateur
MANATH
Ordre de Merlin, 3e classe
 
Messages: 1841
Inscription: 14 Avr 2006, 13:00
Localisation: Home sweet home

Messagepar DarkMoonshade » 21 Oct 2007, 12:20

Yep, avec JKR on est sûrs de ne jamais s'ennuyer :mrgreen:

Je suis ravie, comme Nils, je vois avant tout les HP comme un message contre la discrimination et pour une fraternité quels que soient les origines, les goûts, les couleurs, les opinions, la sensibilité et la personnalité de chacun. A mes yeux JKR vient de nous le démontrer une fois de plus :P
J'aimerais croire qu'au nom du fanatisme HP certains réfléchiront à leurs erreurs ou leur intolérance du passé comme l'a fait Dudley, sur ce sujet ou un autre... Ce serait... spatial, quel mal y a-t-il à être utopiste ? :wink:

A propos de l'histoire elle-même je trouve que ça justifie bien le fait que Dumbledore mette si longtemps avant de se lancer à la poursuite de Grindelwald en qui il avait trouvé un égal, un ami et plus encore. Je n'ose pas imaginé ce que cela a dû lui coûté de l'affronter... Il ne le tue pas mais il a dû vivre toutes ces années en sachant son ami enfermé à Nurmengard à cause de lui...
"- Il est impossible de ressentir tout ça à la fois sans exploser, dit Ron.
- Ce n'est pas parce que tu as la capacité émotionnelle d'une cuillère à café qu'il en va de même pour tout le monde, dit Hermione d'un ton féroce."
Je médite sur les paroles d'Hermione...

@ Manath ou ceux qui n'auraient pas lu l'interview : elle est ici.
"La seule révolution, c'est de tenter de s'améliorer soi-même en espérant que les autres feront la même démarche." ~ Georges BRASSENS
Avatar de l’utilisateur
DarkMoonshade
Ministre de la Magie
 
Messages: 1460
Inscription: 07 Mai 2006, 12:20
Localisation: A l'Ouest - Tatami Ouest

Messagepar MANATH » 21 Oct 2007, 12:26

Merci Moon, nos posts se sont croisés. :wink:
J'adore la remarque de Hermione que tu viens de citer, elle m'avait bien fait rire... :P
"L'écriture, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté." Roland Barthes
Avatar de l’utilisateur
MANATH
Ordre de Merlin, 3e classe
 
Messages: 1841
Inscription: 14 Avr 2006, 13:00
Localisation: Home sweet home

Messagepar Loufoca Logica » 21 Oct 2007, 13:20

Je suis bien d'accord avec vos derniers messages.
Pour moi cette révélation éclaire beaucoup une part de l'histoire.
Je trouvais un peu "faible" , dans le dernier tome, l'histoire de Dumbledore
- pourquoi il avait attendu si longtemps pour intervenir contre Grindelwald
-mais aussi pourquoi il se sentait si coupable vis-à-vis de la mort de sa soeur, jusqu'à utiliser la Pierre de Résurrection....
- et pourquoi il était resté si éloigné de son frère, toutes ces années.
-et enfin, pourquoi il ne pouvait pas se lier vraiment, faire confiance (aux membres de l'Ordre, par exemple).

JKR a un certain courage, d'annoncer ça publiquement, sachant que des associations "familiales" ou autres vont s'en prendre à elle et à ses livres. :?

Certains lui reprochent de chercher la publicité (ce n'est d'ailleurs pas forcément faux ! 8) ) , mais je pense qu'elle va surtout (ou aussi) jusqu'au bout de ses idées, elle cherche vraiment à faire passer des idées de tolérance et d'acceptation, à travers ses livres et sa notoriété.
"Les aurors font partie de la conspiration de Rancecroc, (...). Ils travaillent de l'intérieur pour abattre le ministère en combinant la magie noire et une maladie de gencives."
Avatar de l’utilisateur
Loufoca Logica
Auror retraité(e)
 
Messages: 1042
Inscription: 29 Déc 2006, 22:44
Localisation: Ailleurs Avatar laurepeguy site : la-pensine-d-harry-potter

Messagepar Pat Rorrythe » 22 Oct 2007, 00:36

C'est amusant de voir combien une petite phrase de JKR déclenche une tempête. D'autant que le tome VII ne dit rien sur la relation Albus Grindenwald à part leur amitié initiale.
Alors, il y a les textes et ce qu'ils laissent apparaître, et les commentaires qu'on peut en faire à côté. Je peux imaginer que les homophobes vont charger ce pauvre Albus et JKR de tous les maux de sodome et gomhorre, bien qu'on devine chez Dumbledore une fascination pour la personne de Grindenwald. JKR n'a même pas dit que c'était réciproque d'ailleurs, et c'était peut-être platonique.
Pour ma part, j'imaginais Albus comme sont décrits certains mages : au-delà des réalités de la chair, un peu comme un ermite.
Alors coup de pub de Jo ou réelle compassion pour les gays ? Ses textes sont suffisament à double sens pour permettre les interprétations contraires qu'on a connues (Rogue bon ou mauvais). C'est curieux qu'elle parle subitement de l'homosexualité alors qu'elle a toujours ignoré le sujet. Ou alors, on aurait pu voir de sa part une métaphore dans le rejet des loups-garous. Mais elle eu le bon sens de ne pas assimiler la gay attitude à une maladie.
Ainsi le chien, bien qu’accablé, n’est pas tombé entièrement vaincu, puisqu’il tient son ennemi le loup si étroitement serré que celui-là ne peut vivre sans celui-ci, ni celui-ci mourir sans celui-là. Maier
Avatar de l’utilisateur
Pat Rorrythe
Auror retraité(e)
 
Messages: 1068
Inscription: 12 Mar 2006, 22:56
Localisation: Les pieds sur terre

Messagepar Mahel » 22 Oct 2007, 05:08

Ceux qui croient que JKR voulait un coup de pub en affirmant qu'elle avait toujours crû que Dumbledore était gay, me laissent un peu perplexe.... Il y a tellement de détails non contenus dans les sept tomes sur ce monde. Tellement d'histoires sur le passé, le présent et le futur des personnages que l'on ignore.
Depuis la sortie du dernier tome qu'il y a multiples révélations suplémentaire sur le passé, mais surtout le futur des personnages. Pourquoi surtout le futur? Parce que c'est ce que veulent les fans en général. JKR nous fait clairement comprendre qu'elle connait le futur de ses personnages ou du moins, les grandes lignes et les faits marquants, et ce pour chacun des personnages.

Par contre, tous ceux qui griffonnent un peu pourrons vous dire que pour créer un présent et un avenir crédible, il faut construire un passé qui explique tel ou tel réaction qui ne sera peut-être jamais connu dans l'histoire partagé avec le public. Un personnage aussi important que Dumbledore devait avoir un passé complet qu'elle n'a pas pu raconter au complet dans ses livres. (autant que tous les personnages de l'ordre d'ailleurs à mon avis, ou que voldemort ainsi que tous les autre personnages importants) Ils vous diront aussi que parfois certains détails peuvent changer dans l'histoire. Pourtant si Dumbledore n'avait pas été gay, elle aurait dû lui inventer un histoire d'amour quelconque, elle aurait mais la seule vérétable de passion de Dumbledore qu'elle vu, fut cet relation avec Grindewald.

Maintenant, l'annoncer avant la finale du la saga était impossible. Annoncer que le mentor d'Harry et le plus grand directeur d'école de l'histoire du monde magique était en fait un Homosexuel.... la saga aurait-elle connu un aussi grand succès????

Pourtant, pour la majorité des grands fans, cette information ne vient que renforcer le personnage puisque dans le fond, l'importance de ce personnage venait de sa personnalité. De son côté protecteur et juste, ainsi qu'a son courrage et au fait qu'il n'était quand même qu'un homme, aussi sorcier soit-il,plutôt qu'a son orienatation.

Alors pourquoi le dire tout simplement? Parceque tout le monde voulait savoir la vie amoureuse de Dumbledore, malgré le fait qu'elle n'aille jamais même laissé aucune ambiguité sur ces relations avec les femmes ni au présent, ni au passé... Les indices sur son orientation sont immensément subtil... mais elles ne sont reconnues que lorsque l'information est rendue public.
L'intolerance n'est qu'un manque de compréhension
Avatar de l’utilisateur
Mahel
Directeur/Directrice de Maison
 
Messages: 973
Inscription: 12 Nov 2005, 01:46

Messagepar Françoise » 22 Oct 2007, 07:03

alors là je suis "baba" j'ai vu une info en ouvrant Internet hier mais je n'ai pas eu le temps de la lire, je m'attendais pas à une nouvelle pareille mais comme Manath, je ne suis pas choquée
mais quand même JKR aurait pu le marquer dans le livre.....

effectivement, nos jeunes qui lisent ce livre vont peut être choqués à l'âge où on se cherche sexuellement ... les parents vont devoir être drôlement vigilants ....
riséd elrueocnot edsi amega siv notsap ert nomen ej.
Avatar de l’utilisateur
Françoise
Directeur/Directrice
 
Messages: 1703
Inscription: 08 Fév 2007, 18:33
Localisation: salle commune de Gryffondor

Messagepar Loufoca Logica » 22 Oct 2007, 08:13

Françoise : effectivement, nos jeunes qui lisent ce livre vont peut être choqués à l'âge où on se cherche sexuellement ... les parents vont devoir être drôlement vigilants ....
:?: Mais ça peut aussi aider ces jeunes à se trouver, justement. A reconnaître leur orientation sexuelle, et à trouver dans la saga un exemple positif et pas stéréotypé ni caricaturé. Ou sinon, ça peut les aider à accepter ceux qui ont des désirs différents des leurs.

Comme l'a dit Mahel, les indices sont très subtils, et surtout présent dans le dernier tome (la beauté et la séduction que dégageait le jeune Grindelwald, dès sa photo ; la lettre d'Albus à Gellert Grindelwald, l'été qu'ils ont passé à Godric's Hollow). Donc je pense que beaucoup d'enfants et de jeunes vont passer à côté, sauf s'ils se sentent concernés personnellement.
Quant aux parents, je ne parlerais pas de vigilance, mais d'attention : être attentif aux réactions de leurs enfants, pour pouvoir en parler s'ils le désirent.
L'orientation sexuelle ça n'est pas un choix personnel, ni surtout, un choix des parents ! Je ne parlerais pas non plus de compassion, mais d'acceptation. Les désirs sont là et il faut faire avec. En faisant évoluer l'entourage, et donc la société, pour que tout le monde puisse y vivre sa vie.

La révélation de JKR y participe, bravo ! Je trouve que ça s'accorde bien avec le reste de ses constructions contre l'intolérance et l'exclusion.
Par exemple, Graup ! (bien que je n'aime pas la façon dont l'épisode des géants est écrit dans le tome 6 - désolée, Graup :wink: ) qui représente pour moi les enfants qui ont des problèmes de déficience intellectuelle, mais qui sont eux aussi intégrables dans la société. pourvu qu'on si donne un peu de peine pour ça, comme Hagrid et Hermione l'ont fait.

Donc pour en revenir à Dumbledore, je trouve que cette révélation colle très bien avec son personnage, y compris avec ce que dit Pat Rorrythe :
Pour ma part, j'imaginais Albus comme sont décrits certains mages : au-delà des réalités de la chair, un peu comme un ermite.
Peut-être effectivement que Dumbledore est devenu comme ça, après cet été à Godric's Hollow? Le fait que son attirance pour Gellert Grindlewald se soit soldée par la mort de sa soeur, a peut-être provoqué en lui une telle culpabilité qu'il a choisi, pour sa vie adulte, de renoncer à ses désirs.

Pour moi, on ne devrait pas, de l'extérieur, exiger de quelqu'un un tel renoncement, au nom de quoi que ce soit. C'est là je pense qu'il y divergence et débat 8) du fait que certains pensent que l'homosexualité est amorale, ou nocive, ou je ne sais pas quoi...
"Les aurors font partie de la conspiration de Rancecroc, (...). Ils travaillent de l'intérieur pour abattre le ministère en combinant la magie noire et une maladie de gencives."
Avatar de l’utilisateur
Loufoca Logica
Auror retraité(e)
 
Messages: 1042
Inscription: 29 Déc 2006, 22:44
Localisation: Ailleurs Avatar laurepeguy site : la-pensine-d-harry-potter

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les personnages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron