Page 5 sur 6

MessagePosté: 24 Aoû 2007, 12:47
par gh's witch
Bien vu Swiss! Et j'ajouterai que la seule série que je connaisse qui prenne en considération les besoins naturels de ses personnages, c'est Friends!!
(je l'ai tout de suite remarqué car ça faisait des années que je me posais cette question existentielle :lol: ...)

N'empêche, je pense comme toi que ça contribue au côté très réaliste et proche du spectateur de la série et c'est aussi pour ça qu'on l'aime :wink:

Regardez dans 24!!! On voit Jack Bauer non stop pendant 24 h!! comment fait il??????? :lol: (désolée pour la blague à 2 balle :wink: Tiens ça me fait penser qu'il faut que j'aille faire un petit tour du côté du topic sur les séries, car il faut que je vous dise que la 5ème saison de 24 est vraiment trop géniale!!!)

@Manath... j'ai pas eu autant de courage que toi, j'ai pris le train en route... :roll:

MessagePosté: 31 Aoû 2007, 21:11
par banker
@ Manath et françoise :

La différence entre la série HP et les autres livres, c'est que dans HP, il se passe un nombre considérable de choses, référencées plus haut. mais jamais (sauf une petite allusion), ce pour quoi les toilettes sont faites au premier abord.

Donc JKR est l'un des rares à avoir intégré (et pas qu'un petit peu) ce lieu ou tout humain passe environ une année complète de sa vie, mais pas pour sa fonction première connue.

Nota : il y a aussi des excursions aux toilettes dans Heroes ... des héros comme tout le monde donc.

MessagePosté: 31 Aoû 2007, 22:13
par Loufoca Logica
banker : dans HP, il se passe un nombre considérable de choses, référencées plus haut. mais jamais (sauf une petite allusion), ce pour quoi les toilettes sont faites au premier abord.
D'accord, mais l'allusion en question était ben intéressante : je suppose que c'est celle que Lily citait page précédente :
Lily : Dumbledore qui ne trouvait pas les toilettes (et visiblement il était très pressé) c'est retrouvé devant la salle sur commande remplie de pot de chambre.

D'où la question (qui a peut-être été déjà posée) sur les appartements des profs... sont-ils si mal équipés?
:? Est-ce que quelqu'un se souvient du tome où est racontée cette histoire ? Le 5?

MessagePosté: 08 Sep 2007, 21:42
par cissou
Oui il me semble. Je crois que c'est dooby qui en parle non ?
Mais il n'y a aucune allusion sur les appartements des profs, ni du bureau de dumbledore au passage

MessagePosté: 08 Sep 2007, 22:09
par DarkMoonshade
C'est Dumbledore qui le raconte à Karkaroff durant le banquet précédant le Bal dans le tome 4 :wink:
Loufoca Logica a écrit:D'où la question (qui a peut-être été déjà posée) sur les appartements des profs... sont-ils si mal équipés?
Je soupçonne Dumbledore de passer ses nuits à fureter dans le château...

MessagePosté: 08 Sep 2007, 22:33
par Loufoca Logica
Merci Moon, je note !
Oui je me suis toujours demandé ce que Dumbledore faisait à cet étage, en fait. Mais peut-être n'y a t-il rien de mystérieux, c'est celui de l'entrée de son bureau... Et de toutes les grandes tours, si j'ai bien compris. (et même celle de Trelawney. Tiens, je me demande s'ils se rencontraient, la nuit, parfois - Non je n'insinue rien, je me demande ce qu'ils se seraient dit !
Dumbledore : je cherche les toilettes.
Sybille : euh, moi aussi (bruit de verre entrechoqué dans son dos).
Dumbledore : vivement qu'on en fasse installer dans nos appartements!
Sybille : oui, ainsi que des vide-ordures ! Oups ! (elle met la main devant sa bouche)
"Attention, ces dialogues sont purement imaginaires - bien que basés sur le tome 4 (Dumbledore) et le tome 6(Sybille)."

MessagePosté: 03 Déc 2007, 13:55
par arwen
purée 5 pages sur les toilettes !!??!!
et bien moi ca me convient, on sait qu il y a des toilettes, on sait qu ils y vont c'est réaliste. les premiers livres que j 'ai lu à 6 7 ans c'est les "club des 5" et ca m'énervait parcequ'ils partaient camper en pleine cambrousse ( tous seuls à 12 ans :shock: ) et il n était jamais fait mention de besoins naturels....je trouvais ca idiot surtout qu on les voyait toujours preparer les lits et les repas....

la pensine a écrit:M'enfin, ne me dites pas qu'aucun d'entre vous ne prend plaisir à traîner aux toilettes avec un bouquin ou une BD... Parce que c'est fou le nombre de personnes qui peuvent dire que c'est le seul endroit où elles sont tranquilles !

exact, c'est la seule pièce où personne n'ose me déranger, et j'en profite largement, mes toilettes ressemblent à 1 bibliothèque!!! :wink:

MessagePosté: 30 Déc 2008, 13:34
par MANATH
arwen a écrit:purée 5 pages sur les toilettes !!??!!
et bien moi ca me convient, on sait qu il y a des toilettes, on sait qu ils y vont c'est réaliste. les premiers livres que j 'ai lu à 6 7 ans c'est les "club des 5" et ca m'énervait parcequ'ils partaient camper en pleine cambrousse ( tous seuls à 12 ans :shock: ) et il n était jamais fait mention de besoins naturels....je trouvais ca idiot surtout qu on les voyait toujours preparer les lits et les repas....

la pensine a écrit:M'enfin, ne me dites pas qu'aucun d'entre vous ne prend plaisir à traîner aux toilettes avec un bouquin ou une BD... Parce que c'est fou le nombre de personnes qui peuvent dire que c'est le seul endroit où elles sont tranquilles !

exact, c'est la seule pièce où personne n'ose me déranger, et j'en profite largement, mes toilettes ressemblent à 1 bibliothèque!!! :wink:


Je retombe par hasard sur ce topic qui me fait bien rigoler, comme quoi on est vraiment peu de chose !!! :wink:
Mais c'est Loufoca qui pose la question je crois, les appartements des profs ne sont donc pas pourvus de toilettes, ni de salle de bain non plus alors ? C'est assez bizarre il est vrai.
Et petite question au passage : les toilettes des filles sont laissés à l'abandon dit on, à causede Mimi Geignarde, mais y a t-il des toilettes à tous les étages ? Ca me semblerait logique, mais comme je l'ai dit ailleurs, la logique pottérienne... :wink:

MessagePosté: 30 Déc 2008, 20:02
par john116
Vu la grandeur du château , je pense qu'une par étage est suffisant :P
Par ailleurs dans le tome 1 Hermione est coincé dans certains toilettes où le troll la rejoint . Le troll venant des cachots , les toilettes ne devant être qu'au rez-de-chaussée ou au 1ere étage .

MessagePosté: 31 Déc 2008, 21:19
par Loufoca Logica
Ah ! Les toilettes sont ressorties des profondeurs de Poudlard... :lol:
Dumbledore a-t-il menti en racontant cette histoire ?
ou bien, il y avait des toilettes dans ses appartements, mais il était trop pressé pour y remonter ?

MessagePosté: 19 Juin 2009, 01:39
par Llewellyn
Que voici un fil de discussion plus qu'amusant, tordant !
Puis-je dire qu'il est à mourir de rire ? Sauf bien sûr pour Mimi Geignarde !

Pourquoi les sorciers se débarrasseraient de leurs excréments par magie ? Étant humains, bien que sorciers, il y a plein de choses qu'ils font comme tout le monde, même moldu. Se laver, manger, respirer, dormir, excréter, etc... pourquoi rajouter de la magie ? On a vu à quel point le transplanage est une activité risquée, difficile et désagréable, qui nécessite d'être un sorcier adulte pour passe l'examen.
On peut penser qu'il en serait de même de faire de la magie sur soi --sauf à être métamorphomage comme Nympladora Tonks, mais ce fil de discussion pense à autre chose et pas au niveau de la tête.

Une scène qui m'a amusé, c'est dans le film de la coupe de feu, lorsque Harry est dans la salle de bain des préfets, que Mimi le drague, et lorsqu'il tente de cacher sa nudité avec la mousse de bain.

Encore autre chose : de même que Joanne ne nous montre pas Hermione, Harry ou Ron, ni les autres, faire leurs besoins, ce qui est quand même une activité assez vulgaire, elle ne montre aucune action proprement sexuelle, ce qui se passerait au même étage du corps...
Tout au plus, lorsque Ron et Hermione lui demandent ce que ça fait que d'embrasser une fille (Cho), tout ce qu'il répond est "c'était humide". Puis il a le baiser public avec Ginny, et tout s'arrête là.
C'est quasiment consternant de pruderie !

Mais l'envers de cette discrétion est la possibilité d'être lue par des enfants de tous pays et de toutes cultures, dont certaines trouvent cela limite osé. C'est le cas de la Chine, paraît-il.
Il ne faudrait pas oublier qu'au départ, ces lives sont bien "pour enfants".

Autre point, rarement abordé ; parfois par les auteurs femmes, presque jamais par les auteurs hommes : les odeurs et les parfums. Joanne en parle à diverses occasions.
Or ce sens de l'odorat est le plus primitif, le plus difficile à mette en mots, le plus sujet aux interprétations affectives. Par exemple lorsque la potion sent "les cheveux de Ginny ..." et autre chose pour Hermione.

En conclusion : oui, ce fil de discussion était utile et même indispensable.

MessagePosté: 19 Juin 2009, 09:49
par MANATH
Ah ce topic n'a pas fini de faire couler de l'encre... :wink:
Je relève une petite allusion pour rajouter au post de Lewellyn, dans le tome 7, jour de ses 17 ans, Harry est tout heureux de pouvoir se servir de sa baguette, et ainsi fait venir ses lunettes (et manque de s'éborgner !)
Ron ne manque pas quand même pas de conseiller à son pote de remonter sa fermeture éclair à la main.... cela m'a bien fait sourire !

MessagePosté: 19 Juin 2009, 17:20
par Llewellyn
MANATH a écrit:Ah ce topic n'a pas fini de faire couler de l'encre... :wink:


À vrai dire, c'est autre chose qui coule dans des toilettes...

Personne ne semble se poser la question de la fourniture du papier toilette, à l'époque de Harry.
Certes, à Poudlard on peut faire « à l'ancienne », avec la Gazette du sorcier (les pages coupées en quatre) et les articles de Rita Skeeter... Mais elle ne publie pas toujours, Hermione y a veillé, et comment faisaient les sorciers autrefois, du temps des Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle, Serpentard ?
Et avec au moins 300 personnes et une centaine d'elfes, il en faut du Skeeter pour que tout ce monde puisse se torcher le fondement !

Comme dit l'autre, et pas seulement à l'occasion des articles de Rita, « le papier supporte tout, surtout aux toilettes ».
Ou encore, en réponse à un solliciteur importun, le duc Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord répond : « Oui, j'ai lu votre lettre d'un anus négligent ».

Vos idées là-dessus ?

MessagePosté: 20 Juin 2009, 17:20
par MANATH
Eh bien à l'époque fastueuse du Chateau de Versailles, sous Louis IV, les dames portaient des robes avec des crinolines, et tout ce beau monde se cachait derriere les tentures (imaginez un peu la galerie des glaces!), et je suppose que les pauvres serviteurs pasaient avec des pots et des pelles pour ramasser tout cela . berk berk berk
Peut etre que du temps de Gryffondor, c'était pareil mais comme ce sont tous des sorciers, ils évacuaient cela à l'aide de sortilèges ! du genre Recurvite ou autre.
Ce n'est pas trop poétique comme description.

MessagePosté: 20 Juin 2009, 20:56
par Llewellyn
MANATH a écrit:Eh bien à l'époque fastueuse du Chateau de Versailles, sous Louis XIV, les dames portaient des robes avec des crinolines, et tout ce beau monde se cachait derrière les tentures (imaginez un peu la galerie des glaces!), et je suppose que les pauvres serviteurs passaient avec des pots et des pelles pour ramasser tout cela. berk berk berk

Dans un film censé se passer à cette époque, on voit en effet les loufiats se promener avec des seaux (des seaux normaux), ils sont interpelés par les hommes qui souhaitent uriner, et qui le font dans le seau, debout, devant le serviteur qui voit tout (mais dans le film, on ne voyait l'acteur que de dos !)

Pour les femmes, je ne sais pas comment elles faisaient, mais c'est tout à fait possible. Les culottes (de femme) étaient fendues, il fallait écarter tout ça, et elles pouvaient uriner debout.
Actuellement, cherchez chez votre pote Google avec "femme uriner debout". la première fois, je ne sais plus comment j'en était venu à tomber sur ça. Sans doute de la magie, celle des hyperliens ?
Quand j'étais bien plus jeune, j'ai connu une bien vieille femme qui le faisait ainsi. impossible de la faire uriner dans des toilettes actuelles... Il lui fallait un carré de gazon. Oui, elle commençait d'être dérangée, mais à son âge, elle avait le droit.

Pour les selles, ma documentation sur l'époque de Versailles (avant le papier ?) est défaillante. Sans doute "la chaise percée", qui s'emploie encore...

La sensibilité aux odeurs n'était pas la même que de nos jours... A Versailles, on ne se lavait pas tant que ça, et les vêtements n'étaient sans doute pas non plus lavés fréquemment (richesse des habits, fragilité, teintures, que sais-je ?) Ni les coiffures, qu'on ne défaisait pas souvent, ou les perruques.
par contre, on se parfumait abominablement.

Peut être que du temps de Gryffondor, c'était pareil mais comme ce sont tous des sorciers, ils évacuaient cela à l'aide de sortilèges ! du genre Recurvite ou autre.
Ce n'est pas trop poétique comme description.


Ah, j'avais oublié ce sort, mais sais-tu Manath de quand il date ??? je veux dire, avant ou après la fondation de Poudlard ?
Et en effet, comme je l'ai souligné plus haut, ces activités sont aussi vulgaires qu'elles sont indispensables à une bonne santé !