L'économie, les économies des sorciers

Pour discuter des livres, anciens et à venir, et le reste.

Modérateur: Aurors

L'économie, les économies des sorciers

Messagepar p.express » 14 Fév 2011, 14:51

J'ouvre un topic en suite à la discussion de la tête de sanglier commencée sur le topic de John116, voici le résumé des questionnements précédents

John116 a écrit:Quand on y pense les sorciers ne font pas d'études d'économie. En plus ce n'est même pas eux qui gèrent leur banque Rolling Eyes


MANATH a écrit:ouais d'ailleurs, vous croyez qu'ils payent des factures les sorciers ?
Je ne me souviens pas qu'on en est parlé dans les forums ?
Ils sont tous proprio de leurs maisons ?? ne payent pas de loyer, de facture d'eau ? pour le téléphone, ils n'en ont ont pas...mais le reste ?


John116 a écrit:En effet à développer. L'eau est peut-être magiquement recyclée


Llewellyn a écrit:Nous ignorons de très larges pans de la vie quotidienne des sorciers, et des détails.

En pratique, nous n'avons guère que la famille Weasley comme exemple, où nous voyons un intérieur sorcier, mais superficiellement en dehors des repas.
Dans le tome 7, il est un peu difficile de parler du manoir Malefoy Sad vu ce qui s'y passe ; enfin on n'accède également qu'à une autre maison, celle des Lovegood, là aussi plutôt brièvement et sans beaucoup d'explications.

Par ailleurs, on sait que la poste magique fonctionne bien, au moyen de hiboux ; qu'il y a un ministère, dont le fonctionnement laisse à désirer la plupart du temps...

Du côté des magasins, boutiques, salons de thé, etc., on n'a accès qu'à la partie publique, laquelle ne nous apprend pas grand chose sur la consommation d'eau et autres détails.

De même à Poudlard, bien des détails sont passés sous silence : on ne sait même pas comment les élèves se lavent le matin ou le soir...


p.express a écrit:Pour Poudlard on sait que les préfets et les capitaines d'équipe de quidditch ont une salle de bain privée (d'ailleurs il n'est jamais précisé si celle des filles est la même que celle des garçons). On sait aussi que harry s'y baigne en remplissant la baignoire (immense, je n'ai plus le texte sous les yeux, mais mon souvenir me dit qu'elle est très grande, si quelqu'un pouvait chercher) de pleins de produits moussants. Donc, le souci d'économie n'est pas primordial pour notre héros, en même temps il semble se laisser emporter et impressionner par tout ce luxe.
Nous savons aussi par Mimi que les toilettes sont vidées dans le lac.


J'ajouterai que vue ma connaissance des adolescents sur comment se lavent-ils ? ma réponse serait : "sûrement à la va-vite" :roll: :twisted: :oops:
Lupin - Très bien, Neville, dit le professeur. Pour commencer, quelle est la chose qui vous fait le plus peur au monde ? _Le professeur Rogue.
Avatar de l’utilisateur
p.express
Auror retraité(e)
 
Messages: 1948
Inscription: 13 Mar 2006, 02:57
Localisation: Un peu plus souvent ici que là-bas

Messagepar john116 » 14 Fév 2011, 16:34

Il me semble que les élèves ont une salle de bain pour chaque chambre.
La nourriture n'as pas l'air d'être un problème vu la quantité produite pour un simple repas à Poudlard. Rappellons au passage qu'elle ne peut apparaître du néant. Les restes sont peut-être donnés aux elfes de maison.
Avatar de l’utilisateur
john116
Professeur
 
Messages: 607
Inscription: 21 Nov 2007, 13:31

Messagepar MANATH » 14 Fév 2011, 20:28

Pour répondre à P.express, je n'ai pas le texte sous les yeux non plus, et je ne sais plus ou est mon livre, mais je me souviens très bien que Harry avait pu faire quelques brasses ou allers et retours dans la piscine des préfets, elle est effectivement très grande !
"L'écriture, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté." Roland Barthes
Avatar de l’utilisateur
MANATH
Ordre de Merlin, 3e classe
 
Messages: 1841
Inscription: 14 Avr 2006, 13:00
Localisation: Home sweet home

Messagepar john116 » 14 Fév 2011, 20:33

Dumbledore informe Tom Jedusor à l'orphelinat que les jeunes sorciers pauvres peuvent bénéficier d'une aide financière pour rentrer à Poudlard. Chaque famille paye donc une pension pour le gîte et le couvert surement géré par le conseil de l'école ( je doute que Dumbledore s'en occupe, bien qu'il ne soit pas débordé ).
Avatar de l’utilisateur
john116
Professeur
 
Messages: 607
Inscription: 21 Nov 2007, 13:31

Messagepar Françoise » 14 Fév 2011, 21:41

pour répondre sur la question de la salle de bains des préfets,

chapitre 25 l'oeuf et l'oeil de la Coupe de feu. p 485 (format poche) , "à en juger par ce qu'il voyait autour de lui, il valait la peine d'être préfet rien que pour avoir le droit d'utiliser cette salle de bains. Un magnifique lustre de chandelles éclairait les lieux d'une lumière douce et tout était en marbre blanc, y compris l'espèce de piscine rectangulaire aménagée dans le sol, au milieu de la pièce. Une centaine de robinets d'or.......

p 486 ...et se glissa dans l'eau.

elle était si profonde que ses pieds touchaient à peine le sol et il fit même deux longueurs avant de revenir à l'endroit où il avait posé l'oeuf.

dans le film, il semblerait qu'ils aient respecté le détail donné par JK ROWLING sur sa taille gigantesque.

ce topic me semble fort intéressant. Je me demande si JK a imaginé (sans l'écrire) les détails d'une vie de sorciers. Vu qu'elle a imaginé chaque vie de chaque personnage même les plus insignifiants.. Je me demande par exemple, comment vivaient James et Lily Potter ou même la "vieille" Bathilda ?
riséd elrueocnot edsi amega siv notsap ert nomen ej.
Avatar de l’utilisateur
Françoise
Directeur/Directrice
 
Messages: 1701
Inscription: 08 Fév 2007, 18:33
Localisation: salle commune de Gryffondor

Messagepar MANATH » 15 Fév 2011, 09:47

john116 a écrit:Dumbledore informe Tom Jedusor à l'orphelinat que les jeunes sorciers pauvres peuvent bénéficier d'une aide financière pour rentrer à Poudlard. Chaque famille paye donc une pension pour le gîte et le couvert surement géré par le conseil de l'école ( je doute que Dumbledore s'en occupe, bien qu'il ne soit pas débordé ).


Dumbledore, pas débordé ???? :evil: Tu plaisantes, j'espère !
En tant que directeur de l'école, et Président du conseil d'admin, il doit gérer les affaires liéées à ces 2 postes, les différents entre les membres eux mêmes, la bonne marche de l'école, recevoir les parents, rendre visite, les fournisseurs, régler les conflits aux cuisines, et je suis sure qu'il y en a, calmer Snape de temps en temps, et ses collègues, réconforer Sybille etc, sans compter ses relations avec le ministère, souvent houleuses, son travail au Magenmagot, ses relations avec la communauté des sorciers à l'échelle mondiale, ses relations avec le monde moldu....etc bref, il a du boulot le vieux bonhomme. Il cumule plusieurs casquettes.
Mais nous nous éloignons du sujet...

Par rapport à l'aide financière aportée par l'école à certains élèves, effectivement, il doit y avoir un fond de solidarité pour les enfants comme Jedusor.
Mais ce qui est bizarre, c'est que dans le 1er tome, on ne parle en aucun cas des frais de sclolarisation, seulement des dépenses pour le matériel à apporter et le trousseau.
Je pense que JKR n'a pas forcément approfondi la question au début de l'histoire, mais qu'au fur et à mesure, elle y a apporté des nouvelles informations.
"L'écriture, c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté." Roland Barthes
Avatar de l’utilisateur
MANATH
Ordre de Merlin, 3e classe
 
Messages: 1841
Inscription: 14 Avr 2006, 13:00
Localisation: Home sweet home

Messagepar arwen » 16 Fév 2011, 10:31

– Il était une fois trois petites sœurs, commença le Loir en toute hâte. Elles se nommaient Elsie, Lacie, et Tillie, et elles vivaient au fond d’un puits…

– De quoi se nourrissaient-elles ? demanda Alice qui s’intéressait toujours beaucoup au manger et au boire.

– Elles se nourrissaient de mélasse, répondit le Loir après deux minutes de réflexion.

– Voyons, cela n’est pas possible, fit observer Alice d’une voix douce. Elles auraient été malades.

– Elles étaient malades, très malades. »

Alice essaya de s’imaginer à quoi pourrait bien ressembler un genre d’existence si extraordinaire, mais cela lui cassa tellement la tête qu’elle préféra continuer à poser des questions : « Pourquoi vivaient-elles au fond d’un puits ?
(...)

De nouveau le Loir réfléchit pendant deux bonnes minutes. Ensuite il déclara : « C’était un puits de mélasse.

(...)
« Donc, ces trois petites sœurs, vois-tu, elles apprenaient à puiser…

– Que puisaient-elles ? demanda Alice, oubliant tout à fait sa promesse.

– De la mélasse, dit le Loir, sans prendre le temps de réfléchir, cette fois.


Ne voulant pas offenser le Loir de nouveau, elle commença à dire très prudemment : « Mais je ne comprends pas. Où puisaient-elles cette mélasse ?

– On peut puiser de l’eau dans un puits d’eau, répliqua le Chapelier. Je ne vois donc pas pourquoi on ne pourrait pas puiser de la mélasse, dans un puits de mélasse, hein, pauvre sotte ?

Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles, chap7 un thé chez les fous.

peut être qu'on doit juste admettre la magie de la chose sans chercher à l'expliquer ??
-Bonjour, dr House.
-Bonjour dr Cuddy! Très jolie tenue, qui nous dit "je suis une professionnelle, mais aussi une femme" qui nous le hurle plutôt....
-Oui, et votre grosse canne est tout aussi subtile...

Dr [H]ouse, S1 ep6
Avatar de l’utilisateur
arwen
Préfet(e)
 
Messages: 285
Inscription: 29 Oct 2007, 05:56
Localisation: en hibernation

Messagepar cissou » 25 Fév 2011, 22:26

très bon sujet!

il y a forcément un système de taxes ou d'impôts sinon il ne pourrais pas y avoir d'argent, de commerce car je suppose que même les sorciers ne peuvent pas faire de vrai monnaies (cf tome4 les jumeaux escroqués)
je ne pense pas que le troc sois la monnaie d'échange.
de plus il y a des salaires de verser (cf elfe libre) donc peu être est ce comme nous avec des charges sur les salaires.
en se qui concerne les ordures chez Sirius je crois que la poubelle mange les déchets. peu être que toutes les poubelles sont comme ça.

en se qui de Poudlard... la subvention vient peu être de "l'état" comme nous il y a parfois la possibilité de recevoir une aide de la région.
. Image amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir
"le cœur a ses raisons que la raison ne connait point" Pascal
Avatar de l’utilisateur
cissou
Directeur/Directrice
 
Messages: 1682
Inscription: 16 Mai 2006, 18:39
Localisation: travail A sainte Mangouste

Messagepar Llewellyn » 02 Mar 2011, 16:48

Joanne Rowling, comme la plupart des auteurs, laisse des tas de détails à l'imagination des lecteurs.
Ils seraient pesants, ralentiraient la lecture, nous feraient bâiller d'ennui, le livre nous tomberait des mains. :?
Elle ne s'est préoccupée que de son sujet : un enfant qui découvre qu'il est sorcier !
Puis elle a en effet enrichi son propos de livre en livre, mais sans trop dévier du principal.
Comme le raconte une de ses anciennes amies de collège, elle avait un talent de conteuse, qui reste bien visible dans ses livres, et une inventivité étourdissante, se renouvelant de livre en livre.

Ensuite on peut en effet penser comme le dit Cissou, qu'il y a des impôts, bien que les détails du ministère de la magie ne précisent pas quel service ni à quel étage se trouvent les finances... Détail trivial, laissé dans l'ombre lui aussi ! :lol:

L'existence et le fonctionnement de ce ministère impose :D l'existence des impôts pour payer ces fonctionnaires !
Et Poudlard ? On ne sait pas comment l'école est financée...

Comme il ne semble pas y avoir d'université, là aussi on peut tout imaginer. L'hypothèse la plus couramment rencontrée est qu'il y a apprentissage, c'est à dire "formation sur le tas". Normal quand il n'y a que 3000 sorciers (environ) en Grande Bretagne pour bien plus de 60 millions de Moldus.

En fait d'université, on voit les jumeaux Weasley (adolescents !) créer de la magie et des produits marchands ; cela ressortit plus à la création technico-commerciale qu'à la recherche fondamentale de type prix Nobel de magie, comme le fit Dumbledore avec la découverte des douze propriétés du sang de dragon...
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
Elève
 
Messages: 211
Inscription: 01 Mar 2009, 22:46
Localisation: Sainte Mangouste & Caerdydd

Messagepar john116 » 02 Mar 2011, 23:23

Poudlard se passe des frais de nettoyage et de la préparation des plats grâce aux Elfes de Maison. Mais il est vrai que pour payer les enseignants, l'argent ne doit sans doute pas arriver exclusivement des pensions.
Avatar de l’utilisateur
john116
Professeur
 
Messages: 607
Inscription: 21 Nov 2007, 13:31

Messagepar banker » 07 Mar 2011, 16:59

et payer la nourriture !

Pour l'apprentissage, c'est expliqué quand on parle de jedusor, qui part en apprentissage chez Barjow et Beurk.

mais il a aussi directement postulé pour être enseignant dès sa sortie de l'école.

après tout, pourquoi pas ? un sorcier à 17/18 ans a déjà des responsabilité importantes du fait de son usage de la magie qui donne de grands pouvoirs!
Avatar de l’utilisateur
banker
Auror
 
Messages: 3229
Inscription: 12 Jan 2006, 15:16
Localisation: absent souvent. mais pas trop

Messagepar p.express » 07 Mar 2011, 20:42

Mais même un sorcier n'a pas le recul et le détachement nécessaire en ayant à peine un an de plus que ses élèves ! C'est mon avis et je le partage :lol: (regarde noces blanches et les risques du métier bankynouchinet)
Lupin - Très bien, Neville, dit le professeur. Pour commencer, quelle est la chose qui vous fait le plus peur au monde ? _Le professeur Rogue.
Avatar de l’utilisateur
p.express
Auror retraité(e)
 
Messages: 1948
Inscription: 13 Mar 2006, 02:57
Localisation: Un peu plus souvent ici que là-bas

Messagepar banker » 09 Mar 2011, 12:36

Je le sais bien que c'est difficile, mais toujours est-il que JKR a clairement mis que Jedusor postulait pour être prof dès sa sortie de l'école.

reste qu'il n'a pas été pris, mais s'il a postulé, c'est que ça n'apparaissait pas inconcevable.
Avatar de l’utilisateur
banker
Auror
 
Messages: 3229
Inscription: 12 Jan 2006, 15:16
Localisation: absent souvent. mais pas trop

Messagepar Llewellyn » 10 Mar 2011, 11:46

Tom Jedusor aurait pu enseigner en première année, en effet, étant connu comme préfet en chef, exceptionnellement doué, soutenu par son professeur Horace Slughorn.
Mais il a éveillé la méfiance de Dumbledore, qui l'a transmise au directeur de l'époque, le Pr Dippet.
"On" pensait à lui pour un poste au ministère... mais lui a choisi, en toute connaissance de cause, :? d'aller chez Barjow & Beurk.
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
Elève
 
Messages: 211
Inscription: 01 Mar 2009, 22:46
Localisation: Sainte Mangouste & Caerdydd

Messagepar john116 » 15 Déc 2011, 21:58

Une question qui m'est venue il y a quelque temps : Avec quel argent le Ministère de la Magie rémunère-t-il ses fonctionnaires ?

Il doit surement y avoir une taxe quelque part, mais je doute qu'ils prélèvent l'argent à Gringotts. Pas très pratique leur système tout de même. J'espère qu'il y a des chèques ou autre paperasses ayant une signification monétaire sinon ça devient vite lourd les gallions.
Avatar de l’utilisateur
john116
Professeur
 
Messages: 607
Inscription: 21 Nov 2007, 13:31

Suivante

Retourner vers La bibliothèque de Poudlard

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron